Tulipes botaniques : introduction

Le 5 juillet 2017 par Clémentine Desfemmes

Si vous cherchez des tulipes rustiques, pérennes et capable de refleurir, toujours plus nombreuses, année après année, optez pour des tulipes botaniques ! Au jardin ou même en pot, sur un balcon, elles salueront fidèlement l'arrivée du printemps...

Tulipes botaniques ou tulipes sauvages ?

Tulipa sylvestris
Tulipa sylvestrisAgrandir l'image

Les tulipes botaniques se définissent par opposition à la tulipe domestique, ou tulipe des jardins. Il existe en effet plus d'une centaine d'espèces de tulipes, appartenant toutes au genre Tulipa. Parmi ces nombreuses espèces, Tulipa gesneriana est de loin la plus connue et la plus représentée : c'est notre tulipe domestique, celle dont on plante généralement les bulbes au jardin, ou que l'on achète en bouquets. Cultivée, sélectionnée et hybridée depuis des siècles, elle se décline aujourd'hui en plusieurs milliers de cultivars choisis pour la forme de la fleur (tulipes frangées, tulipes doubles, tulipes perroquets...) ou sa couleur (coloris vifs, pastels, bicolores...) (lire : Choisir ses tulipes).

Outre cette fameuse Tulipa gesneriana, il existe bien d'autres espèces de tulipes, dites tulipes botaniques (peu ou pas modifiées par l'homme), que l'on rencontre soit à l'état sauvage, soit sous forme cultivée.
Tulipe botanique ne signifie pas forcément tulipe sauvage : parmi les tulipes botaniques, certains cultivars ont été obtenus par hybridation de différentes espèces botaniques et par sélection, et n'existent donc pas à l'état sauvage.
Inversement, tulipe sauvage ne signifie pas obligatoirement tulipe botanique, car il arrive que des bulbes de tulipes domestiques "s'échappent" des jardins et retrouvent l'état sauvage en naturalisant (si tant est que l'on puisse considérer que tout ce qui pousse seul dans la nature est sauvage... c'est un autre débat !).

Une tulipe botanique est donc n'importe quelle espèce de tulipe, qu'il s'agisse de l'espèce type (sauvage) ou des cultivars (cultivés) qui en sont issus, pourvu qu'elle n'appartienne pas à l'espèce Tulipa gesneriana, la tulipe domestique.

On rencontre en France de "vraies" tulipes sauvages : certaines, comme Tulipa sylvestris, sont assez communes, d'autres sont plus rares, voire menacées ou en voie de disparition...
>> Lire : La tulipe sauvage en France

Avantages des tulipes botaniques : moins exigeantes, plus durables

Tulipa kaufmanniana 'Fashion'
Tulipa kaufmanniana 'Fashion'Agrandir l'image

Contrairement aux tulipes domestiques, qui ont été habituées, au cours des siècles et au fil des sélections, à être cultivées en milieu très favorable (sol riche, engrais, etc.) et qui ont bien du mal à prospérer, ou même survivre, dans des situations "réelles", les tulipes botaniques ont conservé leur capacité à vivre en conditions plus rudes. Un sol pauvre, une rocaille pierreuse ou encore une culture en pot ou en jardinière ne leur font pas peur ! Autant il est difficile de faire refleurir ou tout simplement conserver des tulipes domestiques (installées en pot ou en terrain peu fertile, ou même dans une bonne terre de jardin : au-delà de 2 ou 3 ans, il faudra les remplacer, car elles auront dégénéré ou tout simplement disparu), autant les tulipes botaniques sont plus pérennes. On peut donc les conserver et les faire refleurir durant de nombreuses années, au jardin ou au balcon.

>> Lire aussi : Les tulipes botaniques, les tulipes qui ne dégénèrent pas

Utilisation au jardin

Tulipa tarda
Tulipa tardaAgrandir l'image

Les tulipes botaniques peuvent être utilisées de multiples manières au jardin : leur petite taille, leur caractère vivace mais aussi leur courte période de végétation sont appréciables dans les bordures, les rocailles ensoleillées, au pied d'un arbre, dans une pelouse fleurie, le long d'un mur ou d'une clôture un peu triste, et, on l'a vu, en jardinières, pots et autres balconnières. On peut aussi les installer dans les massifs, en compagnie d'autres bulbes de printemps ou de vivaces à floraison plus tardive : elles se feront fort d'apporter de la couleur et de la gaieté alors les autres plantes sont encore endormies !

Culture des tulipes botaniques, en pot ou au jardin

Plantation des tulipes botaniques

Tulipa bakeri 'Lilac Wonder'
Tulipa bakeri 'Lilac Wonder'Agrandir l'image

Plantez les bulbes en automne, car ceux-ci ont besoin de subir le froid de l'hiver pour fleurir au printemps. Les tulipes fleuriront au printemps suivant, entre février et mai, selon les espèces et les conditions climatiques.
Installez les bulbes en groupes, sous environ 5 cm de terre (parfois davantage selon les espèces), en les espaçant de 10 à 15 cm les uns des autres.

 

>> Lire aussi :

Sol et exposition

Tulipa clusiana
Tulipa clusianaAgrandir l'image

Les tulipes botaniques apprécient, comme beaucoup d'autres plantes à bulbes, un sol léger et bien drainé : trop d'humidité, notamment en été, favorise en effet le pourrissement des bulbes. Elles se plairont en situation ensoleillée.

Entretien

Tulipa humilis 'Odalisque'
Tulipa humilis 'Odalisque'Agrandir l'image

Les tulipes botaniques sont vraiment de culture facile. On les traite comme des plantes vivaces : les bulbes restent en place toute l'année (il faut cependant marquer leur emplacement afin d'éviter de les abîmer en travaillant le sol... et éviter d'arroser trop fréquemment en été à cet endroit-là !).

Seule condition pour leur survie : permettre aux bulbes de reconstituer leurs réserves après la floraison. Pour cela, il est impératif de ne pas toucher au feuillage tant que celui-ci est vert, et d'attendre le jaunissement complet des feuilles pour les supprimer. Pour les bulbes plantés dans la pelouse, il faudra, de la même manière, attendre avant de passer la tondeuse... Les bulbes installés en pot ou en jardinière (où le substrat s'épuise assez vite) apprécieront un apport d'engrais ou de compost au moment de la floraison et durant la brève période qui suit, avant le flétrissement des feuilles : ceci permettra aux bulbes de se refaire une santé pour l'année suivante.

Idéalement, il faudra également, après quelques années, diviser les touffes lorsque celles-ci deviennent trop denses, car les bulbes (qui se multiplient rapidement !) ont alors trop peu de place pour prospérer. En juin, lorsque le feuillage a complètement séché, on déterre les bulbes, on élimine ceux qui présentent des signes de pourrissement, et on les place dans un lieu sec et sombre. Ils y restent tout l'été, et sont remis en terre à l'automne.

>> Lire aussi : Cultiver des tulipes botaniques en pot, c'est possible !

Quelques espèces et cultivars de tulipes botaniques

Tulipa turkestanica
Tulipa turkestanicaAgrandir l'image
  • Tulipa turkestanica : petites fleurs blanches à coeur jaune, en mars-avril, plusieurs fleurs par bulbe ;
  • Tulipa fosteriana 'Pirand' : fleur simple, rouge marginée de blanc, en mars-avril ;
  • Tulipa fosteriana 'Orange Breeze' : fleur simple, orange, en mars-avril ;
  • Tulipa fosteriana 'Exotic Emperor' : fleur semi-double, blanche marbrée de vert sur les pétales extérieurs, parfumée, en avril-mai ;
  • Tulipa bakeri 'Lilac Wonder' : petite fleur rose lilas, coeur jaune d'or, en avril ;
  • Tulipa humilis 'Odalisque' : fleur pourpre, coeur jaune beurre, légèrement parfumée, en avril ;
  • Tulipa kaufmanniana 'Showiner' : fleur rouge vif, en mars ;
  • Tulipa kaufmanniana 'Concerto' : robe blanc ivoire, coeur brun cerclé de jaune d'or, en mars
  • Tulipa sylvestris : fleur jaune lumineux, assez haute sur tige (30cm), en avril ;
  • Tulipa greigii 'Für Elise' : grosse fleur rose saumonné nuancé de jaune, en mars ;
  • Tulipa clusiana 'Peppermint Stick' : fleur blanc rosé et rouge tendant sur le rose, haute sur tige (35 cm), en avril ;
  • Tulipa tarda : grandes fleurs jaune d'or et crème, tige très courte (6cm), 5-6 fleurs par bulbe, en mars...

>> Voir un diaporama consacré aux tulipes

 

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Tulipes botaniques : introduction

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les tulipes.

10 questions

Voir tout Poser une question