Récupérez la terre des taupinières

Le 14 septembre 2011 par Xavier Gerbeaud

Une fois de plus, c'est un désastre : une taupe a ravagé votre terrain. Et si, maintenant que le mal est fait et l'intruse partie, au lieu d'aller quérir la carabine, vous vous munissiez d'une pelle ? La terre des taupinières, c'est comme la chicorée : un trésor de bienfaits...

Des galeries

Récupération de la terre d'une taupinièreCes monticules de terre que vous découvrez au petit matin, c'est ce que l'on appelle des taupinières. En creusant ses nombreuses galeries, à la recherche de nourriture dans le sol du jardin, la taupe doit évacuer la terre... en surface. D'où ces excroissances à intervalle régulier...

Un produit de qualité

En y regardant d'un peu plus près, que constate-t-on ? Que le travail de la taupe produit une terre très fine, bien malaxée, à mille lieues de la terre probablement argileuse et certainement compacte du jardin. Notez cependant qu'elle n'est pas en soi d'une qualité supérieure : cela demeure de la « terre du jardin », à la différence des petits turricules produits par les vers de terre... dont le ramassage est un poil plus fastidieux !

.

Pourquoi s'attaquent-elles aux pelouses et aux massifs ?

Les taupes s'intéressent aux terrains plutôt frais, dans lesquels abondent les vers de terre et les larves en tout genre...

Récupération

Munissez-vous d'une petite pelle ou d'un transplantoir (pelle à main), et récupérez la terre en surface. Nous allons lui trouver bien des usages au jardin...

Pour les semis

Très fine, la terre des taupinières s'avère idéale pour les semis.

  • Mélangée à un peu de terreau tamisé, elle sera parfaite pour vos semis en caissette
  • Comme elle est assez dense, vous l'utiliserez également pour recouvrir les graines avec une fine couche
  • Variante de cette idée : employez-la pour réparer les trous dans le gazon. La boucle est bouclée : la taupe vous aide à prendre soin de la pelouse...

Le rempotage, les jardinières

Pour l'alléger, vous pouvez mélanger la terre de taupinière avec du compost, un bon terreau ou du sable.

Ce substrat est bien adapté pour...

  • le rempotage des plantes d'intérieur
  • le surfaçage des mêmes plantes, parfois trop volumineuses pour être rempotées, ou rempotées seulement tous les 2 ans. Une bonne couche déposée en surface après un grattage léger leur apportera les éléments nutritifs indispensables à leur bonne santé
  • recharger en terre les jardinières, dont le terreau a souvent tendance à se tasser au fil des arrosages.

Il y a surement d'autres idées pour exploiter cette matière première de qualité. La taupe est passée, ses dégâts vous exaspèrent... Mais à quelque chose, malheur est bon ?

Lire aussi :

Crédit photos : I.G.

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Récupérez la terre des taupinières

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur la terre, le sol.

210 questions

Voir tout Poser une question

Ceci peut aussi vous intéresser