Tempête : menace sur le jardin

Le 29 janvier 2015 par Iris Makoto

Lorsque les intempéries s'intensifient, le jardin se retrouve sous la colère des éléments. Vents violents, grêle, pluies diluviennes… La tempête fait rage ! Comment prévenir ses assauts, comment panser les plaies ? Voici quelques astuces !

Vent, grêle... les éléments se déchaînent

La tempête n'est pas forcément un phénomène saisonnier. Certes l'hiver apporte son cortège de désagréments, les vents parfois très violents accompagnés de fortes pluies détruisent les végétaux et arrachent les aménagements au jardin.

La grêle en rajoute parfois au printemps, réduisant les promesses de récoltes à néant. L'été, les vents secs et desséchants brûlent les feuillages et brisent les tiges porteuses de fleurs. C'est alors un tableau bien triste qui s'offre au jardinier dépité de voir tout son labeur ainsi dévasté !

Arbre déraciné par la tempête
Arbre déraciné par la tempêteAgrandir l'image

Prévenir les effets de la tempête dans le jardin

Mieux vaut prévenir que guérir, c'est bien connu. Pour parer aux éléments déchaînés, il existe quelques astuces :

Tuteurage des végétaux

Dans une zone venteuse et peu protégée, il est crucial d'offrir un soutien aux plantes le nécessitant. Les jeunes arbres récemment plantés auront besoin d'un tuteurage adapté le temps que leur système racinaire se forme. Le tuteur sera donc installé dans le trou de plantation, bien profondément et face au vent dominant. Prévoyez des attaches en caoutchouc, ou "en huit" afin de ne pas blesser le tronc de l'arbre. De même pour les végétaux présentant de lourdes fleurs comme les pivoines et les dahlias ou de très longues tiges comme les delphiniums et les cosmos qui devront être entourés de tuteurs maintenus entre eux par des liens de raphias.

Fixation des aménagements

Au jardin, prenez toujours le temps d'effectuer un travail correct et précis lors de la mise en place de vos aménagements. Qu'il s'agisse de poteaux pour une clôture ou de l'installation d'une pergola, ancrez toujours solidement les pieds au sol en les fixant dans des sabots en fer spécialisés ou des plots de béton.

Les brandes de bruyère et autres canisses seront quant à elles très solidement fixées en de nombreux points sur leur support ; ne lésinez pas sur les attaches !

Canisses d'une clôture arrachées après une tempête
Canisses d'une clôture arrachées après une tempêteAgrandir l'image

Mise en place de haies brise-vent

Pour palier les éventuels dégâts du vent, la mise en place de haies végétales brise-vent est une bonne solution. Elles le filtreront sans le bloquer, réduisant son effet et ne créant pas (contrairement à un mur) une zone de turbulence à leurs pieds.

Haie brise-vent
Haie brise-ventAgrandir l'image

Élagage des arbres

Les vieux arbres rongés par les parasites devront être régulièrement élagués. De même pour les sujets à branches très longues et mal positionnées par exemple trop près d'une maison ou d'une serre.

Mise en place de filets anti-grêle au verger

Dans les régions où la grêle est commune, n'hésitez pas à placer un filet protecteur au-dessus de vos arbres fruitiers durant toute la période de fructification, vous sauverez ainsi vos récoltes.

Mesures préventives ponctuelles

En cas de vent violent annoncé, placez toutes les potées surélevées au sol et le long d'un mur afin qu'elles aient moins de prise au vent.

Décrochez les jardinières et vérifiez les fixations des plantes sur les treillages. Décrochez les suspensions et posez-les au sol pour qu'elles ne soient pas arrachées par le vent.

Si vous possédez une voile tendue, rentrez-la le temps que le vent se calme. De même pour tous les aménagements en toile et autre tentes de réception.

Profitez-en pour rentrer les coussins des salons de jardin.

Potée de laurier rose renversée et brisée par le vent
Potée de laurier rose renversée et brisée par le ventAgrandir l'image

Panser les plaies du jardin après la tempête

La tempête est passée par là laissant derrière elle son désastre. Il va maintenant falloir réparer les dégâts dans les plus brefs délais !

Un nettoyage s'impose !

Le vent rapporte souvent son lot de déchets et de sacs plastiques venus de l'on ne sait où. Il est temps de tout ramasser pour donner un meilleur aspect au jardin. Profitez-en pour redresser les pots tombés au sol et pour récupérer les éléments échappés de leur emplacement d'origine (pots en plastique, caissettes à semis etc...).

Ramassez les branches et les brindilles tombées au sol et broyez-les pour les ajouter au compost. Passez un coup de râteau sur la pelouse pour retirer les débris végétaux et les feuilles.

Taille des végétaux en souffrance

Après la tempête, la végétation malmenée a souvent besoin d'un petit coup de pouce ! Les arbres, lorsqu'ils n'ont pas été déracinés, ont parfois eu des branches cassées. Si elles sont imposantes, tronçonnez-les au sol et taillez l'arbre au niveau de la plaie pour assurer une coupe bien nette. Badigeonnez ensuite un mastic protecteur pour éviter que maladies et parasites ne profitent de cette blessure pour s'installer (lire aussi : Faut-il protéger les plaies de taille ?)

Les plantes du jardin peuvent aussi avoir souffert. Taillez les tiges cassées proprement pour redonner une forme esthétique à vos végétaux. En période de floraison, profitez-en pour faire des bouquets pour la maison !

Arbre brisé par le vent (mimosa)
Arbre brisé par le vent (mimosa)Agrandir l'image

Réparation des aménagements

Parfois, les aménagements au jardin peuvent avoir souffert lors de la tempête. Courage ! Il va falloir replacer les treillages arrachés voire les remplacer. Les plantes grimpantes souvent se sont détachées, tombant lamentablement au sol. Là encore, la taille est votre alliée ! Coupez les parties blessées et replacez la plante sur son support en la fixant bien.

Les potées en terre cuites cassées lors de la chute pourront soit être recollées après un nettoyage scrupuleux au savon noir soit être remplacées par des pots en plastique moins fragiles. Les objets de déco, comme les mobiles, devront être démêlés, les bordures parfois remises en place et les photophores vérifiés.

Treillage arraché par le vent
Treillage arraché par le ventAgrandir l'image

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 1

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Tempête : menace sur le jardin

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur l'entretien du jardin.

217 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Merica
08/01/2015, à Pietracorbara

Répondre

La grêle en Haute-Corse http://dai.ly/x2dkwcx