Piéger la taupe : conseils de pro

Le 27 janvier 2011

Pour les amateurs de belle pelouse qui voient fleurir des taupinières, la taupe devient rapidement l’ennemi public n°1. Lorsque le conflit est déclaré, reste le choix des armes : répulsifs, ultra-sons, fumigènes, poison, pétard, colle à papier peint, piège à taupe... Difficile de s’y retrouver ! Jérôme Dormion, taupier au château de Versailles, va vous aider à y voir plus clair.

Profession : taupier !

Jérôme Dormion - taupier du château de VersaillesJérôme Dormion est l'auteur du livre « le piégeage traditionnel des taupes » et fondateur d’un réseau de taupiers sur la France et la Belgique.

Il combat les idées reçues et privilégie le piège traditionnel, le plus efficace et le seul autorisé en culture biologique. Il nous aide ici à y voir plus clair sur cet animal très mystérieux. Car quand, malgré l'amour de la Nature et le respect de la biodiversité, on doit faire quelque chose pour limiter les dégâts de ces charmantes petites bêtes, autant employer une solution qui marche !

.

L'interview

G : Les différentes techniques pour lutter contre les taupes sont-elles efficaces ?

Piège à taupes et animal domestiqueJD : Le marché des anti-taupes en France est de 10 millions d’euros ! Vous comprendrez alors aisément pourquoi les fabricants rivalisent d’inventivité pour mettre sur le marché de nouveaux produits.Les produits anti-taupes vendus dans le commerce sont de plus en plus complexes, souvent dangereux pour l’homme, les animaux domestiques et l’environnement.

De plus, aucun fabricant n’a cherché à connaître davantage cet animal, son mode de vie… une large majorité pense encore que la taupe est hémophile ou qu’elle mange des racines !

Résultat, les consommateurs achètent en moyenne 2,5 produits et le taux de réussite pour exterminer ou faire fuir les taupes est seulement de 7 %, de quoi rassurer les défenseurs de la taupe...

La seule technique efficace est le piégeage traditionnel, pour preuve c’est la seule technique utilisée par les taupiers professionnels qui savent qu’« on ne se débarrasse que de celui que l’on connaît parfaitement ».

G : La cohabitation est-elle possible ?

Dégâts de taupinières sur un terrainJD : Oui, il y a des jardins où la cohabitation avec une taupe peut se passer sans trop de problèmes.
En effet, passés les dégâts des premières taupinières (monticule de terre), il peut arriver qu’une fois celles-ci rasées, plus aucune taupinière ne réapparaisse.
Le régime alimentaire de la taupe est pour 90 % constitué de vers de terre, si la taupe ne persiste pas dans votre jardin, c’est que celui doit être peu fertile (donc peu de vers de terre) et la taupe va chercher d’elle-même un autre terrain, chez le voisin peut-être ?
Si les taupes restent au fond de votre jardin, les dégâts restent modestes et ne nécessitent pas vraiment qu’on leur déclare la guerre.

Mais malheureusement, dans bien des jardins, les taupinières ne cessent de se succéder, jour après jour, il faut agir !

G : Existe-t-il des solutions préventives ?

JD : Non, aucune solution préventive n’est efficace. Par contre, il faut éviter de stocker au fond de votre jardin les déchets de tontes, car cela reste une véritable réserve de nourriture et vous multipliez par 10 le risque d’avoir des taupes.

G : Qu’appelle-t-on le rat-taupier ?

Rat taupier ou campagnol

Rat taupier

JD : C’est le nom vulgaire du campagnol, qui lui est un rongeur, contrairement aux taupes il se nourrit uniquement de racines. Fainéant de nature, il squatte souvent les galeries de taupe.

Mais rassurez-vous, la présence de campagnols est très régionale, il est très présent en Auvergne et dans le sud-est de la France.
Le piégeage traditionnel est aussi très efficace contre le campagnol

G : Pourquoi la taupe fait-elle des taupinières ?

JD : La taupe creuse des galeries, elle tisse une « toile d’araignée » sous terre, et toute la journée tourne dans ces galeries qu’elle a creusées pour manger des vers de terre.
Lorsque vous creusez un tunnel, vous évacuez ensuite la terre, la taupe fait de même et forme ainsi les taupinières.

G : Pourquoi la taupe apparaît-elle souvent subitement dans un jardin ?

JD : Concernant leur apparition, comme il s’agit d’animaux solitaires, dès que les 5 petits sont adultes, ils partent explorer et s’établir sur un nouveau territoire de chasse qui peut être votre jardin ou votre potager…

G : En quoi consiste le piégeage traditionnel ?

Piège à taupe traditionnel

Piège traditionnel

JD : Tout simplement à utiliser un piège à taupe, en sachant le disposer et masquer l’odeur humaine dont elle se méfie. Si les pièges sont bien posés, la taupe est éliminée en 24 heures. Cette technique, déjà utilisée par Le Nôtre sous Louis XIV, est celle que j’utilise toujours aujourd’hui pour mon client, le Château de Versailles.

Les anti-taupes où aucune connaissance ne vous est demandée n’existe pas, c'est pourquoi j’ai écrit un livre « le piégeage traditionnel des taupes » aux éditions Ulmer et créé un coffret anti taupe, pour que le particulier puisse arriver à piéger les taupes seul.
Le livre vous permettra de connaître la taupe, préparer le piège et choisir la bonne taupinière pour y placer le piège

G : Quelle est la meilleure période pour piéger les taupes ?

Taupe dévorant un vers de terreJD : La taupe n’hiberne pas, elle est active toute l’année. Contrairement à d’autres mammifères (marmotte), elle ne peut pas hiberner, car elle n’est pas capable de faire de réserves graisseuses.

G : Beaucoup de jardiniers se plaignent de la recrudescence des taupes, comment l’expliquez-vous ?

JD : Depuis quelques années beaucoup de produits chimiques (insecticides…) utilisés en agriculture et en espaces verts ont été interdits. La conséquence est qu’il y a plus de micro-organismes, votre sol redevient naturel, plus de vers de terre, plus de nourriture pour les taupes, ce qui entraine une meilleure reproduction et donc une augmentation de la population.
L’autre facteur d’augmentation du nombre de taupes, c’est qu’elles n’ont plus ou peu de prédateurs, mis à part quelques bons chats de campagne.

G : Existe-t-il plusieurs espèces de taupes ?

Condylure étoilée

Condylure étoilée

JD : Oui, en Europe nous avons principalement la taupe commune « Talpa europaea », mais la plus étonnante est la taupe étoilée « condylure étoilée ». Cette étrange taupe est le mammifère qui mange le plus vite, grâce à ses 22 tentacules qui forment son nez sans égal. On la trouve au Canada. Elle passe une bonne partie de son temps dans l’eau, et peut même plonger sous la glace en hiver.

.

G : Avez-vous des anecdotes historiques ?

JD : Oui, une fin tristement célèbre du prince d’orange Guillaume III d’Angleterre (1650-1702) qui est décédé à cause d’une taupe ! En effet, son cheval trébucha contre une taupinière, ce qui le désarçonna et entraina sa chute mortelle.

La seconde anecdote, que m’a racontée Alain Baraton, est que le taupier M. Liard du Château de Versailles, qui bénéficiait à l’époque d’un logement de fonction dans l’enceinte du Château, y organisait fréquemment des soirées avec des femmes peu fréquentables. Napoléon ayant découvert toutes ces allées et venues, le vira sur le champ !

A lire également : quelques expressions autour du mot "taupe"

 

» Plus d’informations et adresses de taupiers : www.taupegreen.com

 

Commentez cet article 7

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Piéger la taupe : conseils de pro

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les envahisseurs du jardin.

343 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Chouan77
20/04/2012, à Briquenay

Répondre

Chasse aux taupes: je plante sur la bute de terre un piquet genre bambou, une bouteille plastique, que le vent fait bouger et qui produit du bruit, faisant fuire l'animal chez le voisin!!!et ca marche!

Olwen
18/01/2012, à St aignan de couptrain

Répondre

Je me permets de vous conseiller le roman de roland nadaus: "la guerre des taupes" (les promeneurs solitaires éditeur) !

Amx
15/01/2012, à Dolomieu

Répondre

Le commentaire est assez clair, précis et juste. j'aurai cependant deux remarques à ajouter. mon père piégeait les taupes au printemps afin d'épargner les barres de coupe de fauchage. il lui arrivait parfois de piéger une fouine dans une taupinière, preuve que la fouine est un prédateur de cet animal. il utilisait des pièges doubles car, insérés dans une galerie, ils pouvaient être déclenchés de la droite ou de la gauche; une fois, et une seule fois, il eut la surprise de découvrir une taupe et une fouine étranglées en même temps sur le meme piège. je me souviens de sa réflexion: je pourrais bien vivre encore 100 ans que je ne reverrai jamais un truc pareil... il est vrai que l'occurence d'un tel évènement est assez faible. la fouine attendait-elle la taupe de l'autre côté du déclencheur? personne ne le saura jamais car la taupe a un odorat extrêmement subtil. j'ajouterai que j'utilise un système plus archaïque pour me débarasser des importunes; j'écrase les taupinières au maximum afin de gêner le passage. j'attends quelques heures ou jours pour voir réémerger les taupinières, preuve du passage de l'hatitant. je débouche celle qui me paraît au milieu de l'ensemble nouvellement remué et j'injecte les gaz d'échappement d'une voiture au ralenti pendant 2 minutes environ. résultat à 100% pas cher....

Katya
24/09/2011, à Pluvigner

Répondre

Sept pourcent de reussite ? on se moque de qui ? avec mon eradic - ( petard ) , j'arrive a eliminer la taupe neuf fois sur dix dans une periode de 24 heures. j'en ai elimine des dizaines dans ma pelouse. sinon, c'est la catastrophe. vous oubliez de dire que la taupe rejette des pierres qui endommagent la lame de la tondeuse, et que les galeries de surface font jaunir l'herbe. en marchant sur une galerie superficielle, j'ai le pied qui s'enfonce....sensation desagreable et qui fait que je dois alors remettre de la terre pour combler les tunnels...... desole, mais si vous voulez un bon gazon, une bonne taupe est une taupe morte. katya.

Petermar
26/05/2011, à Saint pierre en vaux

Répondre

Merci pour cette information qui pour ma part, après avoir acheter livre et piège, me permet de débarrasser ma pelouse de ces hotes encombrants. effectivement, j'en suis à ce jour à ma troisième taupe, début encourageant. cordialement, pierre

Voir tous les commentaires (7)

Ceci peut aussi vous intéresser