Surfaçage

Le 25 mars 2017 par Stéphane

Au fil du temps, les plantes cultivées en bac ou en pot finissent par épuiser le substrat et risquent de végéter ou de péricliter. En renouvelant la terre de surface, vous donnerez une nouvelle jeunesse à vos protégées. Découvrez les bons gestes.

Surfacer ou rempoter ?

Un hortensia à surfacerTant que la taille de la plante et du pot le permet, il est toujours préférable de rempoter les plantes qui sont à l’étroit ou  ne disposent plus de réserves de nourriture. Pour les grands sujets cultivés dans des bacs de grande contenance (notamment les plantes d'orangerie : par exemple, oranger et autres agrumes), qui sont difficiles à déplacer en raison de leur poids, ou quand il s’agit de plantes grimpantes attachées à un support (treillage ou mur), le rempotage devient délicat voire impossible ; on ne peut augmenter le volume du pot à l’infini.

Dans ces deux cas, le surfaçage, qui consiste à remplacer le substrat sur les premiers centimètres seulement sans déterrer la motte permet de stimuler la croissance des plantes qui peuvent ainsi rester de longues années dans le même contenant.

Les plantes à surfacer

Un palmier difficile à rempoter Beaucoup de plantes frileuses originaires des zones tropicales ou subtropicales poussent très bien en bac (à condition de les hiverner) et prennent des dimensions imposantes assez rapidement.

On peut citer des plantes à fleurs comme le laurier rose, les brugmansias, les bougainvillées, la dentelaire du Cap, des palmiers comme le phoenix mais aussi certaines plantes d’appartement, qui dans de bonnes conditions de culture deviennent très grandes (ficus, philodendron, faux dattier et yucca).

Quand procéder

Un érable du Japon en potIl est possible de surfacer au printemps et en automne mais l’idéal est de surfacer les plantes à la reprise de la végétation. Le mois de mars est une période très favorable. Les plantes profiteront  de cet apport de matière organique pendant toute la belle saison.

Les étapes à suivre

  • Retirer le substrat de surfaceRetirez la terre située en surface sur une épaisseur de 4 à 5 cm en vous aidant d’une petite griffe ou même d’une fourchette en veillant à  ne pas blesser de racines. Si quelques radicelles se brisent, ce n’est pas très grave. Vous pouvez soulever très délicatement les racines les plus grosses pour enlever un maximum de terre. Parfois, il n’y a presque rien à ôter et les racines affleurent. Le terreau semble avoir été dévoré par la plante, il suffit de rajouter du terreau neuf.
.
  • Ajoutez le nouveau substratAjoutez du terreau de bonne qualité (ou de la terre de jardin) mélangé à du compost tamisé. Tassez doucement puis arrosez pour que le substrat adhère aux racines. Si vous n’avez pas incorporé d’engrais à libération lente, commencez les apports d’engrais un mois plus tard et poursuivez-les régulièrement. Si vous constatez que le substrat se tasse ou diminue par la suite rajoutez un peu de terreau en automne.
.

>> Lire aussi : Savoir nourrir les plantes en pot

.

Crédit photos : tomylees / lore / T. Dartois

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Surfaçage

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur l'entretien des plantes vertes.

355 questions

Voir tout Poser une question