Sumac de Virginie

Le 24 décembre 2013 par Stéphane

C’est en automne que le feuillage élégant de ce petit arbre est le plus beau. Il prend alors des couleurs flamboyantes qui rehaussent l’éclat de son étonnante fructification. Rustique et vraiment tout terrain, le sumac n’est pas exigeant. Une valeur sûre pour colorer l’automne.

  • Rhus typhina - Feuillage d'automne
  • Rhus typhina - Fruits en hiver
  • Rhus typhina 'Tiger Eyes'
  • Rhus typhina en automne
  • Rhus typhina 'lacianiata'
0 1 2 3 4

Sumac de Virginie : un feuillage très décoratif

Connu aussi sous le nom de vinaigrier ou de sumac amarante, le sumac de Virginie (Rhus typhina) appartient à la famille des Anacardiacées. Originaire d’Amérique du Nord où il pousse spontanément sur les pentes sèches et calcaires, il est très répandu de nos jours. Ce petit arbre caduc peu ramifié au port étalé et à la cime arrondie atteint en moyenne 5m de haut pour un diamètre équivalent. Ses branches tortueuses un peu duveteuses à l’écorce lisse de couleur rougeâtre portent de grandes feuilles vert franc très découpées qui se teintent d’orange et de rouge en automne. Des fleurs verdâtres groupées en panicules terminales apparaissent en été. Les sujets femelles -le sumac est une espèce dioïque- donnent des fruits disposés en gros fuseaux rouge écarlate qui ressemblent à l’amarante et donnent au sumac un aspect insolite.

Mode de culture du sumac de Virginie

Sol

Il s’adapte à tous les sols qui ne sont pas sont trop humides. Il tolère parfaitement le calcaire.

Exposition

Le sumac apprécie le plein soleil, sa croissance y est rapide et il y acquiert de belles teintes automnales.

Résistance

Le sumac supporte de très fortes gelées (-25°C) ainsi que la pollution atmosphérique et il n’est jamais malade.

>> Lire : Des plantes résistantes à la pollution

Taille du vinaigrier

La taille consiste surtout à éliminer les jeunes tiges non lignifiées qui meurent souvent en hiver et à équilibrer sa silhouette. Une taille plus sévère permet d’obtenir des rameaux vigoureux qui porteront de très grandes feuilles. Durant cette opération, évitez tout contact cutané avec la sève qui est toxique et peut provoquer des irritations.

Limiter son expansion

Il faut éliminer soigneusement les rejets qui apparaissent parfois assez loin de la souche. Comme le sumac drageonne beaucoup, il est préférable de le planter à bonne distance des murs ou des terrasses.

Utilisations du sumac

Une plantation en isolé permet de mettre en valeur les couleurs intenses de son feuillage en automne. Il s’intègre aussi très bien dans les massifs d’arbustes et compte tenu de sa tendance à drageonner et de sa résistance à la sécheresse il permet d’habiller les talus.

Quelques variétés du sumac de Virginie

  • Rhus typhina ‘Tiger Eyes’, 3 m, feuillage fin vert chartreux qui devient rouge orangé en automne ;
  • Rhus typhina ‘Dissecta’, 2 m, feuilles finement découpées qui ressemblent à celles des fougères ;
  • Rhus typhina ‘Laciniata’, 3 m, feuillage rouge brique et fruits en automne.

Crédit photos : Hejma / flickr.com (1) ; flora.cyclam / flickr.com (2) ; jweisenhorn / flickr.com (3) ; Graham R Gibbs / flickr.com (4) ; M. Martin Vicente / flickr.com (5)

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 4

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Sumac de Virginie

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les arbres.

471 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Balduyck marieanne
02/07/2017, à Roy

Répondre

Quels sont les effets secondaires après avoir manipuler des tiges et des racines de sumac

Philippe
24/07/2016, à Pact

Répondre

Bonjour. J'ai un sumac qui à plus de 30ans pas mal de branches crève par dedans et ce que je peut le rabatre à 1m50 à l'automne? Merci.

Cocole
27/06/2015, à Plottes

Répondre

Sos : après avoir suprimer mes 3 sumac sauvage impossible de stopper les rejets ,si vous avez une solution se serait super, merci a vous

Pour info
26/07/2014, à _

Répondre

Espèce invasive interdite à la vente en Suisse http://www.infoflora.ch/assets/content/documents/neophytes/inva_rhus_typ_f.pdf