Statice

Le 22 janvier 2016 par Stéphane

Peu exigeants et très résistants à la sécheresse, les statices permettent de composer des massifs originaux mais surtout de magnifiques bouquets secs qui se conservent longtemps. Une fleur facile à vivre dont on peut profiter toute l’année.

Le statice, une floraison élégante et colorée

Appelés aussi Limonium, les statices, qui représentent quelque 120 espèces, appartiennent à la famille des Plombaginacées. Parmi elles, le Statice sinuata et le Statice latifolium sont les plus cultivés.

Statice sinuata
Statice sinuataAgrandir l'image

Haut de 40 à 70cm, le Statice sinuata est une plante vivace herbacée peu rustique généralement cultivée comme une annuelle. Disposées en rosettes formant une touffe basale, ses feuilles vert foncé sont lancéolées et largement découpées. Les fleurs proprement dites sont assez discrètes mais leur petite corolle aux pétales blancs est rehaussée par de superbes bractées fines et colorées dont la texture évoque le papier crépon. Elles sont groupées en panicules arquées situées à l’extrémité de curieuses tiges à ailettes et s’épanouissent de juillet à octobre. Elles déclinent presque toutes les couleurs (bleu, rose, blanc ou jaune) à l’exception du rouge.

Le Statice latifolium, qui ne dépasse pas 60cm, se caractérise lui par ses feuilles larges légèrement ondulées sur les bords et un port moins raide. Ses fleurs bleu clair, petites mais très nombreuses, sont réunies en inflorescences pyramidales très ramifiées. Cette floraison légère et vaporeuse qui n’est pas sans rappeler celle du gypsophile se produit de juillet à septembre.

Statice latifolium
Statice latifoliumAgrandir l'image

Mode de culture des statices

Sol

Les statices prospèrent dans tous les sols bien drainés, même pauvres ou secs et ont une prédilection pour les terres sableuses. Si besoin, améliorez le drainage avec du sable ou du gravier.

Exposition

Les statices aiment le plein soleil et ne craignent pas les expositions brûlantes ni le vent et tolèrent parfaitement les embruns.

Statice des Canaries (Limonium perezii)
Statice des Canaries (Limonium perezii)Agrandir l'image

Semis et plantation du statice

Semez les statices au chaud en février-mars dans du terreau spécial semis, repiquez les jeunes plants en godet lorsqu’ils ont 3 ou 4 feuilles (lire : Repiquer en godet). Maintenez sous abri et mettez en place en mai sans briser les mottes.

Vous pouvez aussi acheter des statices en godets et les planter en mai.

Entretien des statices

Aucun entretien n'est requis, si ce n’est la suppression des fleurs fanées pour que les statices refleurissent jusqu’en automne. Arrosages et fertilisation sont superflus.

Statices, roses et lavandes dans un massif
Statices, roses et lavandes dans un massifAgrandir l'image

Rusticité et résistance

Les statices ne sont affectés par aucun parasite ni aucune maladie à l’exception du botrytis en sol trop humide.

Le Statice latifolium, bien vivace, est rustique jusqu’à –15°C, le Statice sinuata ne tolère que –5°C.

Utilisation des statices en bouquet sec

Pour confectionner des bouquets secs, coupez les fleurs avant complet épanouissement et faites-les sécher trois semaines, la tête en bas, à l’ombre dans un local aéré. Pour qu’elles gardent leur éclat après séchage pendant plusieurs années, vaporisez-les avec de la laque à cheveux.

Statice pour bouquets secs
Statice pour bouquets secsAgrandir l'image

Autres espèces de statices

  • Statice bonduelli, assez semblable au Statice sinuata, fleurs jaune d’or ;
  • Statice tataricum (ou Goniolimon tataricum), 25 à 30cm, de haut, panicules étalées de nombreuses fleurs rose pourpré ;
  • Statice suworowii, 60cm, épis allongés et ramifiés de fleurs rose tendre.
Bouquet de statices de différentes couleurs
Bouquet de statices de différentes couleursAgrandir l'image

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Statice

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les plantes de massif.

189 questions

Voir tout Poser une question