Skimmia

Le 1er novembre 2007

Le skimmia est un arbuste encore peu présent dans nos jardins. Floraison spectaculaire au printemps, explosion de fruits rouges qui colore l’hiver jusqu’au printemps suivant, feuillage persistant et aromatique... Les Skimmia gagneraient pourtant à être mieux connus !

Des baies rouge vif pour tout l’hiver

skimmia japonica nymans

Baies de skimmia japonica 'Nymans'

Le Skimmia est surtout apprécié pour sa superbe fructification hivernale. D’un beau rouge vif, les baies colorent joliment votre hiver. Elles peuvent durer facilement jusqu’en juin. Persistantes, elles sont portées par les plantes femelles ; la fructification n’intervient bien sûr qu’en présence de plantes mâles et femelles. Un plant mâle peut féconder environ 5 à 7 plants femelles.

Une jolie floraison parfumée au printemps

Au printemps, la floraison en petites étoiles blanches est ravissante. Les fleurs dégagent un très agréable parfum de fleur d’oranger. Elles contrastent joliment avec le vert des feuilles persistantes et coriaces. Les fleurs mâles et femelles apparaissent en mars-avril sur des sujets séparés, elles sont dites “ dioïques ”.

Un feuillage persistant et aromatique

Les feuilles du skimmia dégagent une agréable odeur aromatique quand on les froisse. Persistantes (le feuillage reste présent durant l'hiver), elles sont lustrées et assez coriaces au toucher. De 6 à 10 cm de long, elles sont simples, ovales, d’un vert plus ou moins clair selon les variétés. Le pétiole est rouge chez la variété (cultivar) ‘Rubella’.

Où l'installer ?

Effets de couleurs pour massifs et bordures

skimmia japonica rubella

Skimmia japonica 'Rubella'

Dans vos jardins, le skimmia se plaira en plante de bordure et dans les massifs de plantes de terre de bruyère. Plantez plusieurs sujets à 40 cm de distance de manière à obtenir une masse compacte et homogène après 3 ou 4 ans. Le skimmia dépasse rarement 1 m de hauteur et de large.

Des mariages heureux pour tous les balcons

En raison de sa croissance lente, son port compact et sa petite taille, le skimmia se prête merveilleusement à une utilisation en jardinière. Son excellente résistance à la pollution atmosphérique séduira les jardiniers des villes. Mariez-le à des bruyères d’hiver pour un joli décor de fin de saison. Le feuillage argenté d’un cinéraire maritime illuminera sa présence. Vous pouvez aussi jouer la fantaisie en plantant dans la même jardinière un chou décoratif (feuillage rouge plutôt que jaune). Un petit récipient de 20 cm de profondeur lui suffit.

Jouez les mélanges pour de belles couleurs toute l'année

Le Skimmia se plaît avec toutes les plantes de terre de bruyère bruyère (azalées, rhododendrons, Pieris, Leucothoe, camélias, etc.).

Au printemps, les azalées japonaises blanches soulignent l’éclat du feuillage persistant et des fruits du skimmia. Vous pouvez aussi l’associer à quelques bulbes printaniers (surtout des crocus).

En hiver, les bruyères d’hiver (Erica carnea) à fleurs blanches ou rose vif sont des compagnes intéressantes pour créer un effet coloré, pas toujours facile à réaliser à cette période de l’année.

Pour l’automne, vous pouvez aussi les marier avec des colchiques et des crocus d’automne pour un superbe effet décoratif. Ajoutez une anémone du Japon en arrière-plan et l’effet sera très réussi.

Plantez aussi le skimmia avec des Gaultheria ou des x Gaulnettya dans les massifs de plantes de terre de bruyère. L’association avec le feuillage léger des fougères est toujours très réussie.

Planter le skimmia

Le skimmia aime les sols acides

Un terreau acide ou un mélange de 2/3 de terre de bruyère et 1/3 de terre de jardin pour les plantes cultivées en pots ou en jardinières. Dans le jardin, enrichissez le sol avec de la terre de bruyère au moment de la plantation, car le skimmia a besoin d’une ambiance humifère et non calcaire pour prospérer.

Les skimmias ne posent en général aucun problème d’entretien. Une place à la mi-ombre leur convient parfaitement.Veillez à ce que l’humidité ne stagne pas dans le sol en hiver. Evitez les vents froids et desséchants qui peuvent nuire à la formation des fruits. Dans les régions aux hivers très rigoureux, paillez la plante ou couvrez-la d’un voile d’hivernage pour éviter le blanchiment du jeune feuillage par le froid vif. Très résistants aux parasites, les skimmias ne sont en général jamais malades et résistent très bien à la pollution atmosphérique. Pensez à offrir un engrais (pour plantes de terre de bruyère) au printemps afin de favoriser la floraison. En raison de leur forme compacte, ces arbustes ne nécessitent aucune taille.

Commentez cet article 2

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Skimmia

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les arbustes.

191 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Frantomar
23/06/2012, à Marseille

Répondre

Skimmia: une plante encore mal connue, donc pas de réponse à mon courrier. autre question : les nouvelles feuilles sortent "comme un peu ourlées, presque frisées sur le bord". est-ce normal docteur ? si qqu'un pouvait répondre ? elle est chouette la plante et demande peu d'entretien.

Frantomar
06/05/2012, à Marseille

Répondre

J'ai enlevé les fleurs fanées (et très peu ouvertes) de mon skimmia. ai-je bien fait ? de nouvelles feuilles poussent. je l'avais mis en pot à l'automne dans du calcaire, j'ai surfaçé et mis de la terre de bruyère. il a l'air de ne pas aller trop mal ... orientation plein nord, ce qui veut dire : mistal ! et pas de soleil en hiver. merci de me répondre.

Ceci peut aussi vous intéresser