Maîtriser la température dans la serre

Le 21 janvier 2017 par Isabelle C.

Si la serre peut rendre de grands services au jardinier, celui-ci doit pouvoir, cependant, contrôler un certain nombre de paramètres. La température est l'un d'eux. Trop élevée ou trop froide, cette dernière peut ralentir le développement des plantes cultivées à l'intérieur, voire les mettre en péril.

35°C à l'ombre

Faire circuler l'air

Serre en polycarbonate - AérationL'été, l'atmosphère dans la serre peut vite se transformer en fournaise. L'objectif, pour le jardinier, est de maintenir une température au-dessous de 35°C. Le premier réflexe à avoir est d'ouvrir toutes les ouvertures (porte et fenêtres), voire de relever les côtés de votre serre tunnel, si ceux-ci ne sont pas enterrés, pour faire circuler l'air. Il est donc important d'avoir au moins deux ouvertures dans une serre.

.

Tamiser les rayons du soleil

Voile d'ombrage - SerreUne autre possibilité, pour faire baisser les températures, est de limiter l'impact des rayons du soleil en installant un écran. Une solution consiste à blanchir les parois. Un produit naturel, utilisé depuis longtemps par les utilisateurs de serre, est le blanc d'Espagne, ou blanc de Meudon : il s'agit de craie micronisée qui, mélangée à de l'eau, donne un badigeon à très grand pouvoir couvrant. Ce type de badigeon s'utilise essentiellement sur des parois en verre, car il semblerait qu'il y ait des risques d'altération des filtres UV de certains supports plastiques. Pour les serres tunnels en plastique ou les serres en polycarbonate, il existe des peintures d'ombrage spéciales qui permettent d'obtenir un taux d'ombrage compris entre 45 et 80%, en fonction de la dilution réalisée.

Une autre solution peut être la pose de toiles d'ombrage. Certains utilisent de vieux draps, tendus à l'intérieur de la serre, mais il est possible de trouver, dans des magasins spécialisés ou sur internet, des toiles conçues spécialement pour les serres, en acrylique (avec bandes d'aluminium) ou en polyéthylène tissé. Certaines se posent à l'intérieur, tendues par des fils, d'autres enveloppent la serre à l’extérieur. Plus efficaces, ces dernières sont, cependant, soumises aux aléas climatiques et peuvent se détériorer plus rapidement. Le coefficient d'ombrage de ces toiles est d'environ 60 %, ce qui permet de faire descendre la température d'à peu près 10 à 12°C.
Bonus : certains écrans d'ombrage peuvent servir également d'écran thermique l'hiver.

>> Lire aussi :

Degrés zéro

Serre sous la neigeLa plupart des plantes que l'on place sous serre l'hiver sont celles qui ne supportent pas les températures descendant en dessous de 0°C. L'objectif, à cette saison, est donc de protéger les cultures du gel. Suivant le modèle de la serre et, notamment, le matériau utilisé pour sa couverture, il est plus ou moins difficile de retenir le froid à l'extérieur et de garder le chaud à l'intérieur ; à titre d'exemple, la bâche plastique qui recouvre une serre tunnel est, sans nul doute, moins isolante que le polycarbonate à double parois ou le verre de la serre rectangulaire classique. Malgré tout, il existe des solutions à mettre en place, adaptées à chaque situation.

.

L'isolation

Kit isolation serre en plastique bulleIl est possible d’installer, provisoirement, un isolant à l'intérieur d'une serre : le plastique à bulle est un incontournable (le « 3 couches » semble avoir le même pouvoir isolant qu'un double vitrage). Il se fixe aux montants de la serre via des clips spéciaux. Il peut être placé sur l'ensemble des parois. Les professionnels utilisent des écrans thermiques de serre que l'on tend au plafond (ils fonctionnent sur le principe d'un « faux-plafond »), mais l'investissement est nettement supérieur. Enfin, si les cultures ne sont pas en pleine terre, il est également possible d'isoler le sol en posant des plaques de polystyrène.

Le chauffage

Chauffage à pétrole pour serre

Chauffage à pétrole pour serre

Selon la rusticité des plantes abritées, la mise en place d'un chauffage peut s'avérer utile (à installer, uniquement, dans une serre bien isolée).
Les chauffages au pétrole ou au gaz ne demandent pas d'installation particulière, mais ont tendance à apporter de l’humidité dans la serre. Le premier ne dispose pas de thermostat, il est donc difficile de contrôler les variations de température, et dans les deux cas, il faut aérer régulièrement. Les radiateurs électriques demandent, cela va de soi, un raccordement au réseau électrique. Contrairement aux précédents, ils assèchent l'air ambiant et les thermostats les rendent faciles d'utilisation. Certains radiateurs électriques sont munis d'un ventilateur qui assure une bonne répartition de la chaleur dans la serre. Pour une petite structure, un chauffage électrique à bain d’huile peut suffire.

>> Lire aussi :

Crédit photos : serre-matovert.com (1) ; amberlynnlane/flickr.com (2) ; scsmith4/flickr.com (3) serre-jardin.com (4, 5)

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 2

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Maîtriser la température dans la serre

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les serres et abris de jardin.

33 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Sogo
27/04/2016, à Ouagadougou

Répondre

Slt,mon problème est que mes plante (tomate)on du mal à se développer et surtout les fleurs sèches et tombent actuellement.il faut noter que nous sommes en avril et il fait extrêmement chaud.comment y remédier.vos réponse menchanterais.merci

Yvette12
20/04/2015, à

Répondre

Bonjour, Quelle aération faut-il prévoir pour une serre de 4.5m de large sur 30m de long, sachant qu'elle ne possède par d'ouverture latérale. Merci