Utiliser un semoir manuel

Le 25 mars 2017 par Isabelle C.

Graines trop fines pour être attrapées avec les doigts, semis en grand nombre ? Pourquoi ne pas vous simplifier le travail en ayant recours aux semoirs manuels ? Du simple semoir à coupelle au semoir maraîcher, voici les outils mis à la disposition du jardinier amateur...

L'intérêt des mini-semoirs

« Semer clair » ! Voilà une recommandation qui revient souvent mais qui n'est pas toujours facile à appliquer lorsque l'on sème de très petites graines. Heureusement, de petits semoirs à main existent pour nous faciliter la tâche. Par divers systèmes, ils permettent de distribuer, quasiment une à une, les semences même minuscules (comme celles des Apiacées par exemple) à l'endroit exact où le jardinier souhaite les déposer ; ce qui n'est pas toujours aisé à faire avec les doigts.

Ce faisant, le jardinier allège considérablement la corvée d'éclaircissage qui intervient immanquablement après un semis de petites graines, et limite par la même occasion le gaspillage des semences.

Semis de graines d'endives au semoir
Semis de graines d'endives au semoirAgrandir l'image

Les différents modèles de mini-semoirs

Les mini-semoirs en coupelle

Il s'agit d'une petite boîte plastique munie d'un bec plus ou moins long. On remplit la boîte de semences. Une ouverture à taille réglable laisse passer un petit nombre de semences qui viennent se loger dans le bec. Ces semences peuvent ainsi être déposées à un endroit précis, comme par exemple, le fond d'un sillon ; un gain de temps appréciable lors des semis en ligne de carottes !

Le mini-semoir avec poire

Ce type de semoir permet le semis graine par graine, très utile lors des semis en plaques ou mini-mottes. Il se compose d'une poire à air et d'un embout creux. Pour l'utiliser on vide préalablement la poire de son air en appuyant dessus puis on relâche la pression après avoir placé l'embout au dessus des semences ; une semence se trouve alors aspirée et « collée » à l'extrémité de l'embout. Il ne reste plus qu'à la libérer au dessus de l'endroit souhaité en effectuant de nouveau une petite pression sur la poire. Généralement, la poire est livrée avec plusieurs embouts de tailles différentes correspondants aux différentes tailles de graines.

Le mini-semoir « seringue »

Comme le précédent, ce mini-semoir permet un semis de précision, graine par graine, d'une simple pression du pouce sur le piston. Il ne convient toutefois que pour les petites semences, l'embout n'étant pas interchangeable.

Semoir seringue
Semoir seringueAgrandir l'image

Mini-semoir « fait maison »

Vous n'avez pas de mini-semoir ? Qu'à cela ne tienne ! À défaut de distribuer graine par graine vos semences, vous pouvez tout de même vous simplifier la tâche très facilement.

Munissez-vous d'un morceau de papier rectangulaire. Pliez-le en deux dans le sens de la longueur. Placez une petite quantité de semence dans le fond de votre « mini-semoir » et distribuez vos graines délicatement à l'endroit souhaité.

Si votre sachet de graines est petit, vous pouvez également le tenir sur la tranche et le secouer tout doucement au-dessus du sillon pour faire tomber les semences directement du paquet, mais vous prenez le risque de déverser tout son contenu au sol.

Le semoir maraîcher

Le semoir maraîcher est un outil de travail d'une autre envergure et d'un tout autre budget que les mini-semoirs (de 40 € pour la version la plus allégée, à 240 € pour un modèle classique, et bien plus pour les modèles sophistiqués), mais qui peut avoir un intérêt non négligeable pour les grands potagers ou les nombreux semis de légumes.

Le semoir maraîcher permet de semer une à une les semences de tout type, en ligne, avec une grande précision, et en restant debout (ce qui épargne le dos du jardinier) !

Parmi ce type de semoir, le mieux adapté au jardinier amateur est le semoir mono-rang, mais sachez qu'il existe des modèles multi-rangs.

Semoir maraîcher Bio Green BG-SS
Semoir maraîcher Bio Green BG-SSAgrandir l'image

Qu'est-ce qu'un semoir maraîcher ?

Le semoir maraîcher se compose :

  • d'un soc qui trace le sillon. Il est réglable en hauteur ce qui permet de semer plus ou moins profondément ;
  • d'une trémie qui peut contenir une grande quantité de graines ;
  • d'un jeu de disques distributeurs : munis d'encoches ou de trous, et placés à l'intérieur de la trémie, ils entraînent une par une les graines. En fonction de la taille des semences, on choisit un disque aux ouvertures plus ou moins grosses ;
  • de deux roues reliées au disque distributeur par une chaîne. Les semences sont distribuées proportionnellement à l’avancement du semoir.
  • d'un à deux longs manches munis de poignées pour pousser le semoir.
  • d'une raclette de recouvrement pour recouvrir les semis.

Il en existe différents modèles plus ou moins perfectionnés, dont certains dotés d'un marqueur permettant de tracer la prochaine ligne à semer, en parallèle de la première ligne ; l’écartement entre les deux lignes étant réglable.

Semoir maraîcher Ev-N-Spred 1001-B
Semoir maraîcher Ev-N-Spred 1001-BAgrandir l'image

Utilisation du semoir maraîcher

L'utilisation du semoir maraîcher est simple : il suffit de le pousser après avoir rempli la trémie et placé le bon disque distributeur, le passage de la roue arrière assurant le plombage du semis.

Suivant la qualité du semoir, un ratissage du sol plus ou moins précis est nécessaire en préalable.

>> Lire aussi : Accessoires pour des semis faciles

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Utiliser un semoir manuel

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les semis de légumes.

282 questions

Voir tout Poser une question