Semez pour le printemps

Le 4 mai 2017 par Xavier Gerbeaud

C'est au coeur de l'été qu'il faut semer myosotis, pâquerettes et autres pensées. Le coût est modique, le semis inratable, et un bon enracinement avant l'hiver garantit des fleurs en nombre au printemps prochain...

Des atouts à redécouvrir

Graines de violaCes plantes ont un je-ne-sais-quoi d'un peu suranné, qui fait qu'on les croit passées de mode. Il serait temps de leur rendre justice, et de reconnaître leur vraie valeur : elles permettent de fleurir le jardin dès les premiers redoux, à un moment où les vivaces sont toujours en dormance et où il n'est pas encore possible d'installer les annuelles, car ces dernières redoutent les gelées.

Autrefois, myosotis, giroflée d'été et giroflée ravenelle, pensées, digitales, mufliers ou encore silènes faisaient le charme de bien des jardins. 

Quand le printemps est capricieux, que l'été tarde à venir (2013...), ces fleurs peuvent assurer un spectacle durable dont les jardiniers auraient grand tort de se priver.

>> Lire : Massif de printemps facile avec des tulipes et des pensées

Des bisannuelles

On nomme ces plantes des bisannuelles, car leur cycle végétatif s'étale sur 2 années. Semis en été, enracinement et formation d'une rosette de feuille. Elles résistent au froid de l'hiver et s'épanouissent aux prémices du printemps suivant. Puis se ressèment spontanément...

Un semis facile à réussir

Semis de pensées

C'est un semis qu'on effectue « en pépinière », voire en caissette pour les pâquerettes, dont les graines sont particulièrement fines.

Choisissez un emplacement lumineux, mais pas brûlant. Préparez le sol en ôtant les herbes indésirables et les cailloux qui pénaliseraient la levée des graines. La nature du sol n'a pas grande importance ; il faut simplement qu'il ne soit pas trop sec.

Marquez à l'aide d'un bâton de petits sillons espacés d'une dizaine de centimètres. La profondeur varie selon le type de graine.

Disposez les graines dans les sillons, recouvrez d'un peu de terre fine et arrosez en pluie.

Plante Nb de graines / g Profondeur de semis (mm) Faculté germinative (années)
Myosotis (Myosotis) 1800 10 4
Pâquerette (Bellis perennis) 8000 20 5
Pensées (Viola) 1000 1 3

Eclaircir et repiquer

La germination prend environ une semaine. 

Lorsque les feuilles sont bien formées, éclaircissez pour ne conserver quel les plants les plus vigoureux.

Arrosez régulièrement s'il fait sec.

Si j'ai raté le semis ?

Peur de rater les semis ? Date dépassée ? Vous pouvez vous rabattre sur les godets disponibles à l'automne en jardinerie. Cela revient cependant plus cher, et le choix est forcément limité. Regardez du côté des jeunes plants (ou minimottes) : conditionnement plus avantageux, et régulièrement des obtentions intéressantes.

Comment les utiliser ?

Tulipes et myosotis

Dans les années 70, on plantait ces fleurs sur de larges surfaces, ou en bordure de massif. Cet emploi, judicieux dans un parc, se révèle contraignant au jardin, car il monopolise beaucoup de place, pour un effet... souvent moyen.

Vous repiquerez plutôt ces jeunes plantes au milieu des vivaces, dans des massifs d'arbustes comme au pied des rosiers. Elles y feront beaucoup d'effet, et lorsque arbustes ou vivaces monteront en puissance, les discrètes bisannuelles s'éteindront doucement... Pour mieux revenir au printemps suivant !

En jardinière

Les bisannuelles font merveille en jardinières, en association avec des bulbes de printemps. Quelques tulipes roses (et pourquoi pas des tulipes botaniques ?) pas trop hautes s'échappant d'une touffe bien fournie de petites étoiles bleues forment une scène ravissante à laquelle on ne peut rester insensible...

>> A lire aussi :

Crédit photos : donnallong / justjk / eyesplash (via flickr.com)

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Semez pour le printemps

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les semis de fleurs.

128 questions

Voir tout Poser une question