Semis en place au potager

Le 25 mars 2017 par Xavier Gerbeaud

Semer en place consiste à semer directement à l'endroit où seront récoltés les légumes, en évitant le repiquage imposé par les semis en caissette ou en pépinière. La plus simple façon de cultiver son potager, envisageable dès que le temps le permet.

Quand ?

Semis en placeC'est le grand écart, selon les régions et les légumes.

Dans la plupart des régions, on sème au printemps, dès que les gelées nocturnes sont écartées. Certains prendront comme référence les fameux Saints de Glace ; fin-mai, début juin les dangers sont très généralement écartés.

Il est possible d'anticiper dès la fin de l'hiver, en ayant recours à un voile de forçage ou bien un châssis.

Sur le pourtour méditerranéen et les régions où l'hiver est doux, le semis en place se pratique également à l'automne.

Dans tous les cas, les sols détrempés ou pire, gelés, sont à bannir.

Comment procéder ?

Les outils indispensables sont un râteau et un cordeau.
Un semoir, un croc et des étiquettes peuvent s'avérer utiles.

Ameublir la terre

Tracé d'un sillon avec le manche du rateauC'est impératif pour que les graines germent facilement. Si votre terre est lourde et qu'une croûte est présente en surface, brisez-la en passant le croc. Aplanissez en passant le râteau, opération durant laquelle vous retirerez également cailloux, herbes indésirables et mottes gênantes.

Tracer un sillon

Si vous semez en ligne, tendez un cordeau. Puis creusez un sillon en vous aidant du manche du râteau retourné. Sa profondeur variera selon les graines à mettre en place (voir plus bas).

.

Semer

Semoir à grainesSemez les graines, en respectant l'espacement préconisé. Un semis trop serré vous conduirait par la suite à supprimer les plants en surnombre, pour éviter qu'ils ne se concurrencent : c'est l'éclaircissage.
Pour les grosses graines, c'est relativement facile. Pour les graines fines, une astuce consiste à les mélanger avec du sable fin ; une façon astucieuse de « semer clair ».

Un semoir, dont l'ouverture s'adapte à la taille des graines, s'avère bien pratique.

>> Lire : Pourquoi acheter des graines bio ?

Recouvrir de terre, tasser, arroser

Tassement avec le plat du rateauRecouvrez ensuite les graines de terre fine, tassez avec le plat du râteau pour que les graines restent au contact de la terre, et arrosez en pluie fine avec la pomme de l'arrosoir. Vous maintiendrez le sol humide jusqu'à la levée des semis, qui doit logiquement intervenir sous quelques jours en terre réchauffée.

C'est le moment de planter une petite étiquette, pour vous souvenir de ce que vous avez semé à cet endroit du potager...

Quoi semer ?

Semis de navets en rang au potagerFin mai, début juin : une période royale pour les semis en place... même s'il convient de pondérer selon les régions et les années !


Semez également des fleurs au milieu de vos légumes : soucis, amarante, bourrache, oeillet d'Inde... amènent les insectes pollinisateurs et embellissent le potager ! Protégées par l'ombre des légumes, les capucines attirent à elles les pucerons.

Enfin, pensez aux aromatiques : persil, cerfeuil, ciboulette et coriandre sont bien adaptés au semis en ligne. 1 cm entre chaque graine et 10 entre chaque ligne, sauf pour la ciboulette, à espacer de 5cm environ.

>> Voir aussi :

Crédit photos : D.G. (1 à 4) ; X.G. (5)

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Semis en place au potager

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur le potager.

341 questions

Voir tout Poser une question