Scleranthus uniflorus

Le 11 juillet 2016 par Stéphane

Vivace couvre-sol des plus originales, le scleranthus uniflorus forme en quelques saisons un beau tapis vert ou se dessinent des moutonnements qui s’intègrent parfaitement aux jardins japonais, aux rocailles ou aux topiaires. Un must pour les amateurs de jardins structurés.

Scleranthus uniflorus : une vivace aux allures de mousse

Contrairement à ce que son apparence pourrait suggérer, le Scleranthus uniflorus qui appartient à la famille des Caryophyllacées n’est pas une mousse mais bel et bien une plante vivace tapissante, originaire de Nouvelle-Zélande.

Scleranthus uniflorus
Scleranthus uniflorusAgrandir l'image

Haute seulement de 10 à 20cm, elle peut couvrir une largeur de 80cm en cinq ans environ. La plante croît surtout en largeur les premières années, puis en vieillissant elle se développe davantage en hauteur et un micro relief fait de petits dômes. A l’âge adulte, ses innombrables petites feuilles linéaires et pointues de couleur vert tendre forment un coussin arrondi très dense. Plus que discrètes, les fleurs blanc verdâtre qui apparaissent en été ne sont pas d’un grand intérêt ornemental. Le feuillage persistant reste attrayant durant la période hivernale si les conditions climatiques ne sont pas trop rudes.

On utilise volontiers Scleranthus uniflorus comme couvre-sol, par exemple dans les jardins japonais, ou encore dans les rocailles.

Mode de culture du Scleranthus uniflorus

Exposition

Plantez le Scleranthus uniflorus au soleil ou à la mi-ombre mais épargnez-lui absolument les situations brûlantes ou les vents froids et desséchants qui peuvent abîmer son feuillage et lui faire perdre sa couleur vert tendre.

Scleranthus uniflorus - Détail du feuillage
Scleranthus uniflorus - Détail du feuillageAgrandir l'image

Sol

Le Scleranthus uniflorus apprécie les sols riches en humus, neutres ou légèrement acides, bien drainés mais restant frais en été.

Plantation

Plantez le Scleranthus uniflorus de préférence au printemps. Comptez cinq à neuf pieds au mètre carré pour obtenir rapidement une belle étendue.

Si la terre est lourde ou pauvre ou trop sèche, ou encore pour une culture en pot, ajoutez un matériau drainant comme du sable puis mélangez du terreau de feuilles à la terre d’origine après l’avoir ameublie aussi finement que possible. Humidifiez la motte sans la briser et placez-la sur ce substrat puis recouvrez du même mélange en tassant doucement avec les mains. Arrosez pour que la terre soit mouillée mais non détrempée.

Scleranthus uniflorus - Jeunes plants
Scleranthus uniflorus - Jeunes plantsAgrandir l'image

Entretien

Le Scleranthus uniflorus ne réclame aucun entretien à part des arrosages réguliers la première année puis ensuite en cas de sécheresse. La croissance du feuillage est harmonieuse pendant toute la période de végétation et il est tout à fait inutile d’intervenir.

Résistance et rusticité

Peu sujet aux maladies, ni aux attaques de parasites, le Scleranthus uniflorus est rustique jusqu’à –15°C.

Le feuillage peut disparaître en partie ou en totalité cas de gel intense ou prolongé bien que la plante survive malgré tout. Au printemps qui suit, apportez un engrais organique et arrosez régulièrement pour stimuler la repousse du jeune feuillage qui retrouvera sa densité d’ici le prochain été.

Scleranthus uniflorus dans une rocaille
Scleranthus uniflorus dans une rocailleAgrandir l'image

Multiplication

Le Scleranthus uniflorus se multiplie par semis mais il est relativement difficile de trouver des graines dans le commerce. Faites plutôt des boutures de tiges en août-septembre.

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Scleranthus uniflorus

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les plantes couvre-sol.

39 questions

Voir tout Poser une question