La sauge officinale

Le 18 octobre 2016 par Xavier Gerbeaud

Très décorative et puissamment aromatique, cette sauge accompagnera à merveille vos viandes, poissons, ragoûts mais parfumera également vos pâtes avec bonheur. A planter au potager en plein soleil et... à oublier : parfait pour la sécheresse !

Un petit arbuste décoratif

sauge officinale

Sauge officinale au potager en carrés

La sauge officinale (salvia officinalis) appartient à la famille des lamiacées. Ses feuilles grisâtres de forme ovale, crénelées et veloutées la rendent facilement reconnaissable. Cette plante aromatique forme en peu de temps un petit arbuste (40 cm de haut environ), rustique et au feuillage persistant.

Elle fleurit joliment en début d'été, en produisant des épis terminaux de fleurs bleu-violacé.

Semis ou plantation ?

On trouve dans le commerce des semences de sauge officinale, qui germent à l'obscurité, en pleine terre à partir de mai ou derrière une fenêtre en avril. Il est cependant plus simple et rapide de planter des godets, voire de bouturer le pied d'un ami ou d'un voisin.

La plantation des godets se fait au printemps, pour que la plante ait le temps de bien raciner avant l'hiver. Après la plantation, contentez-vous de supprimer les mauvaises herbes qui viendraient la concurrencer : aucune fertilisation et aucun arrosage ne sont nécessaires !

Sol sec et plein soleil

La sauge officinale a besoin de soleil, de chaleur et redoute l'humidité. Vous lui donnerez donc un sol léger, sec, profond et non calcaire, qui évitera aux racines l'eau stagnante en hiver.

Culture en pot

Si le sol de votre potager n'est pas assez bien drainé, ou si vous ne disposez que d'un balcon, n'hésitez-pas à essayer la culture en pot, la sauge s'y prêtera de bonne grâce. Choisissez alors un pot de 20cm de diamètre au minimum, et préparez un substrat de plantation léger en mélangeant 2/3 terreau - 1/3 sable.

Exposition

Un sous-arbrisseau assez rustique

La sauge peut passer l'hiver dehors. Elle résiste sans problème aux hivers un peu froid. Si le mercure descend en-dessous de -10°C, couvrez le pied d'un paillis de feuilles mortes. Les pots doivent être rentrés en cas de gel.

L'exposition devra être la plus en soleillée possible : c'est au soleil et à la chaleur que les feuilles développeront leur arôme.

Multiplication par bouturage

Le bouturage des jeunes rameaux est très facile, et s'opère de juin à septembre. Coupez les extrémités de tiges non fleuries (10 cm environ) et plantez-les dans des godets garnis d'un mélange de terreau et de sable. Une "étouffée" réalisée en entourant le godet d'un sac plastique serré avec un élastique favorisera la reprise.

Lorsque l'enracinement est réalisé (comptez 3 mois environ), vous pouvez installer les jeunes plants au potager.

Récolte

L'année de la plantation, attendez que le buisson s'étoffe un peu avant d'envisager une première récolte.

Par la suite, cueillez selon vos besoins. Préférez les feuilles tendres pour les assaisonnement : leur goût est moins prononcé.

En août, vous pouvez rabattre le pied à 15cm du sol, et faire sécher les feuilles ainsi obtenues. De nouvelles pousses apparaîtront sur le bois avant l'hiver !

>> Lire aussi :

Crédit photos : X.G.

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 2

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
La sauge officinale

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les plantes aromatiques.

234 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Fania
11/03/2014, à Ollioules

Répondre

Bonjour Dilecta! Grâce à vous, je gère mieux ces sacrées bouffées de chaleur! Merci! Fania

Dilecta
04/06/2007, à Sourcieux-les-mines

Répondre

Bonjour, Les feuilles de sauge médicinale prises en tisane, sont excellentes contre les bouffées de chaleur. Expérience garantie ( plusieurs fois par jours ). DILECTA