Des salades pour l'été

Le 18 octobre 2016 par Stéphane

C’est bien connu, la chaleur et la sécheresse ne conviennent guère aux salades qui se développent mal ou montent souvent à graines. Pourtant on peut récolter tout l’été ce légume si rafraîchissant en choisissant des variétés adaptées à ces conditions et en s’aidant de quelques gestes simples. Découvrez notre sélection.

De l’ombre et de la fraîcheur

ScaroleLe salades ne sont pas exigeantes sur la nature du sol qui doit être tout de même assez riche en matière organique. Elles se contentent du reste des fumures des cultures précédentes, il est inutile de fertiliser si vous avez amendé votre potager avec du compost. Les graines de laitues ne germent pas ou mal au-delà de 20°C : elles entrent en dormance, contrairement aux chicorées qui ont besoin de chaleur. Il est préférable de semer par temps frais ou humide. S’il fait beau et chaud, semez en place jusqu’en août à l’ombre d’un mur ou de cultures hautes et toujours après avoir arrosé. A défaut, ombrez vos semis avec des cartons, des journaux humides ou des cagettes que vous retirerez après la levée. Ensuite, éclaircissez, binez et arrosez. Vous dégusterez les premières  salades dans les deux mois qui suivent.

Des salades pommées ou non, tendres ou croquantes

Des laitues

  • Rouge GrenobloiseSi vous êtes un inconditionnel des laitues pommées, vous pourrez opter pour des variétés comme ‘Kagraner Sommer’ au feuillage vert un peu cloqué et à la pomme bien serrée, elle est très résistante à la  chaleur.
  • La laitue ‘Grosse blonde paresseuse’ aux feuilles jaune vert est de saveur très douce et forme des pommes particulièrement volumineuses.
  • Augusta’ est aussi une excellente variété pour l’été qui se distingue par ses feuilles vert brillant et sa pomme large et aplatie.
  • La ‘Laitue du bon jardinier’ à feuilles vertes épaisses non cloquées et très grosse pomme est aussi une value sure pour les cultures d’été.
  • Très courantes dans le Midi, les laitues grasses se cultivent facilement dans toutes les régions. Les plus recommandables sont ‘Sucrine’, ‘Craquerelle’, ‘Rougette de Montpellier’ ou ‘Tropica’ dont les pommes sont vraiment très grosses. 

>> Lire : Laitues : quelle variété choisir ?

Des batavias

BataviasCes salades pommées au feuillage découpé et gaufré ont souvent un excellent rendement et montent très lentement à graines tout en restant très savoureuses.

  • La batavia ‘Rouge Grenobloise’ aux feuilles lavées de rouge est une variété classique qui est parfaite pour la culture estivale en toutes régions
  • Il en va de même pour la ‘Batavia blonde de Paris’ à la pomme ronde et très ferme.
  • 'Reine des glaces’ (ou 'Frisée de Beauregard') possède une croissance rapide. Ses feuilles sont croquantes et très découpées, elle peut aussi se récolter comme une salade à couper.
  • Des obtentions récentes donnent aussi de très bons résultats, notamment ‘Carmen’, aux feuilles brillantes finement cloquées et teintées de rouge qui résistent parfaitement à la montaison de même que ‘Canasta’ et ‘Kamikaze’, deux batavias à pommes biens serrées et feuilles épaisses veinées de rouge ou encore ‘Rossia’ à la pomme dressée également marquée de rouge.

>> Voir aussi : Laitue Iceberg

Des laitues romaines

Leurs feuilles dressées ont une côte principale très rigide qui les rend particulièrement croquantes. Leurs pommes allongées sont assez grosses.  Elles poussent  bien par temps chaud et sec. Parmi les nombreuses variétés, il faut citer :

  • Ballon’, aux feuilles vert blond,
  • Blonde Maraîchère’ ou la romaine ‘Romea’ dont les feuilles vertes sont finement cloquées et bien brillantes. Sa pomme très haute est bien pleine, c’est une des plus résistantes à la chaleur.
  • Quant au célèbre ‘Chicon des Charentes’, ses pommes vert clair lavées de rouge se récoltent tardivement.

Des laitues à couper

Laitue à couper 'Salad Bowl'Ces laitues ne forment pas de pommes, les feuilles sont simplement coupées à deux ou trois reprises au-dessus du collet.

  • Lollo Rossa’ aux feuilles rouges frisées et très tendres peut être récoltée de mai à novembre.
  • Salad Bowl’ à feuilles vertes ou rouges est très productive. Elle se cultive de la même façon et tolère très bien la sécheresse.

Des scaroles

Chicorées frisées et scaroles sont les reines des salades d’automne mais il est possible d’en récolter facilement dès le mois d’août voire même en juillet. Le semis se font du 15 mai au 15 juillet en pépinière à bonne exposition. La levée doit se faire en 3 à 5 jours au maximum pour limiter les risques de montée à graines. Les plants sont repiqués à 30 cm d’écartement trois semaines plus tard et récoltés au bout de 3 mois environ.

Pour une récolte d’été, misez sur des variétés telles que les chicorées frisées ‘Grosse pommant seule’, ‘Pavia’, ‘de Meaux’ qui résistent à la chaleur et à la sécheresse et blanchissent facilement ou encore ‘Elna’ qui peut se semer en place et dont la pomme très pleine comporte peu de côtes. Particulièrement productive pour la fin d’été et l’automne, la scarole ‘Géante maraîchère race Samy’ blanchit naturellement.

>> Lire aussi :

Crédit photos : Quarter-Jap (1) / anneheathen (3) via Flickr.com / Vorzinek (2) / kat (4) via wikimedia.org

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 3

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Des salades pour l'été

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les légumes (avancés).

76 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Michel massé
14/06/2017, à 21400 châtillon-sur-seine

Répondre

La laitue que je plante le plus est la " Feuille de chêne"voir la "Salad Bowl mais en rouge, la blonde montant tout de suite. Quand on la dédouble, les petits plants sont excellents et si on la laisse grossir on obtient de magnifiques laitues sans pomme mais avec un cœur très tendre. Et son gros avantage c'est qu'elle est toutes saisons.

Khames
04/07/2016, à Djelfa

Répondre

Merci ,comme vous le dites;chaque chose a son temps.

Binette
28/06/2013, à Arnouville

Répondre

Curieusement cette année les puçerons noirs attaquent la rhubarbe, ce qui ne s'était jamais produit. Effet de la pluviométrie ?