Sagine

Le 3 novembre 2016 par Iris Makoto

La sagine est une plante très intéressante en couvre-sol dans les zones mi-ombragées du jardin. Elle constitue une alternative précieuse au gazon qu'elle remplace avec brio là où il a du mal à pousser.

La sagine, une plante couvre-sol bien utile

La sagine (Sagina subulata) est une plante vivace faisant partie de la famille des Caryophyllacées.
Il existe une vingtaine d'espèces de sagines poussant spontanément dans les régions tempérées de l’hémisphère Nord.

Sagina subulata, la plus utilisée dans nos jardins (notamment les jardins japonais : voir notre diaporama sur les jardins japonais), forme des coussins dépassant rarement les 5 cm de hauteur mais pouvant s'étaler sur plus de 25 cm : c'est une plante couvre-sol. Les feuilles vertes et linéaires laissent apparaître en été des fleurs blanches qui attirent les insectes pollinisateurs. Les tiges rampantes aux racines traçantes s'étalent peu à peu pour former un tapis verdoyant et persistant. Grâce à cette propriété, la sagine peut être utilisée en remplacement du gazon (lire aussi : Remplacer le gazon : quelles sont les plantes alternatives ?), on la trouve d'ailleurs dans le commerce sous forme de plaques prêtes à être installées au jardin, mais attention, elle supporte très mal le piétinement, mais elle a pour avantage majeur de ne requérir aucune opération de tonte.

Sagine - Sagina subulata
Sagine - Sagina subulataAgrandir l'image

La sagine trouvera aussi sa place dans les rocailles ou pour orner les interstices entre les dallages dans les jardins de styles rustiques. Les professionnels de la mosaïculture l'utilisent pour créer leurs composition, leurs sculptures et leurs tableaux (voir le diaporama : Mosaïculture et sculptures végétales).

Conseils de culture de la sagine

La sagine apprécie un sol bien drainé, neutre à légèrement acide. Elle se plaît à la mi-ombre ou même au soleil tamisé par un grand arbre, et supporte le plein soleil dans les régions les plus fraîches tant que la terre reste humide, car la sagine craint la sécheresse et la chaleur. Dans les régions de Sud, préférez une plantation à la mi-ombre, voire carrément à l'ombre.

Plantez votre sagine en début de printemps ou en automne, éventuellement en installant des plaques déjà conditionnées si vous désirez créer un succédané de gazon, cela permettra de gagner du temps car sa pousse peut être un peu lente au démarrage. Une fois bien installée, elle se propage d'elle-même pour former un beau tapis au feuillage dense. Aucun entretien ne sera nécessaire pour cette plante facile, excepté un arrosage copieux et régulier en cas de sécheresse et de fortes chaleurs.

Sagine dans un jardin japonais
Sagine dans un jardin japonaisAgrandir l'image

Multiplication de la sagine

La sagine peut être semée sous châssis froid en automne pour être repiquée au jardin dès le printemps suivant.

Il est aussi possible de diviser les touffes au printemps pour les replanter immédiatement dans une autre zone du jardin.

Sagina subulata
Sagina subulataAgrandir l'image

Conditions de culture de la sagine : en pratique

Coussin fleuri de sagine
Coussin fleuri de sagineAgrandir l'image

Espèces et variétés de sagine

  • Sagina subulata : feuillage linéaire vert. Forme des coussins très denses. 5 cm de hauteur pour plus de 20 cm d'étalement.
  • Sagina subulata 'Aurea' : feuillage vert doré. Forme des coussins ras de 1 cm de hauteur pour 20 cm d'étalement.
  • Sagina boydii : rosettes de feuilles vert foncé brillant. Croissance très lente. 2 à 3 cm de hauteur pour un étalement de 8 cm.
Sagina subulata 'Aurea'
Sagina subulata 'Aurea'Agrandir l'image

>> Lire aussi : Choisir une plante couvre-sol

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Sagine

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les plantes couvre-sol.

41 questions

Voir tout Poser une question