Rose trémière

Le 19 novembre 2010 par Clémentine Desfemmes

La rose trémière, Alcea rosea, est une plante vivace et rustique, dont les hautes tiges portent une profusion de fleurs durant tout l'été. Facile à cultiver et peu exigeante, elle est pleine de charme : invitez-la au jardin, en fond de massif ou le long d'un mur.

Charme champêtre et désuet

Roses trémièresLa rose trémière n'a rien à voir avec le rosier : elle appartient à la famille des Malvacées. On l'appelle aussi bâton de Jacob, rose à bâton, passerose ou primerose. Elle est reconnaissable à ses somptueuses hampes florales, hautes de 1,5 à 2,5 mètres. Ses fleurs, simples ou doubles, en corolles ou en pompons, offrent une grande diversité de coloris, des plus pastel (blanc, rose pâle, jaune) aux plus vifs (rouge, pourpre, rose), voire foncés (violet, noir). La rose trémière vit généralement 3 ou 4 ans (les parties aériennes meurent à l'automne, et le pied repart au printemps), mais les semis sont aussi spontanés qu'abondants : les plants se renouvellent quasiment sans l'aide du jardinier.

Plantation, multiplication

Les plants du commerce, achetés en godets, se plantent à l'automne (hivers doux) ou au printemps. Le semis se fait en été, pour une floraison l'année suivante. On peut aussi semer au début du printemps, à l'abri, pour une floraison dans l'année.

Voir :

En pratique

Sol

De préférence riche et drainé, mais la rose trémière s'accommode de nombreux types de sols.

Exposition

Soleil, mi-ombre, à l'abri du vent (qui peut coucher les hautes tiges).

Floraison

Juin à septembre.

Variétés

Il existe des dizaines de variétés de Alcea rosea. Citons :

  • 'Chater's Double' : fleurs doubles, différents coloris
  • 'Pleniflora' : fleurs doubles, différents coloris
  • 'Crème de cassis' : fleurs semi-doubles, violettes frangées de blanc
  • 'Majorette' : variété naine (70 cm à 1m), différentes couleurs
  • 'Nigra' : fleurs simples rouge très foncé, presque noires
  • 'Summer Carnival' : à utiliser en annuelle, avec semis en février sous abri ou avril en place

Autre espèce, Alcea ficifolia, la rose trémière à feuilles de figuier, se cultive de la même manière que sa cousine.

Entretien

Il est simplissime. Retirez les fleurs fanées, et, au besoin, tuteurez les hautes tiges. A l'automne, coupez les tiges au ras de sol et réalisez un paillage du pied. A noter que les roses trémières sont très sensibles à la rouille.

Crédit photos : flickr.com / Giam

Commentez cet article 2

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Rose trémière

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les vivaces.

172 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Printempt
09/07/2011, à Clary

Répondre

Oh les fautes, je m'en excuse

Printempt
09/07/2011, à Clary

Répondre

Bonjour, j'ai des roses trémières magnifiques, très grandes, mais à mon desespoire les feuilles,immenses sont tachées de rouilles (beurk)et cachent les nouveaux boutons, je les enlève au fur et à mesure ,mais il faut queje les surveillent quotidiennement parce que c'est très laid; ai-je raison? que faut-il faire pour limiter la rouille ? l semblerait qu'elle attaque les jeunes bourgeons. merci, printempt

Ceci peut aussi vous intéresser