Rhaphiolepis

Le 8 juin 2016 par Stéphane

Décoratif tout au long de l’année, le rhaphiolepis séduit autant par sa silhouette arrondie que par son feuillage vernissé et sa généreuse floraison printanière. Un petit arbuste original parfait pour les rocailles, les massifs ou la culture en bac dans les régions les plus froides.

Rhaphiolepis : un arbuste buissonnant à la floraison éclatante

Originaire de Chine où il pousse spontanément dans les zones de moyenne montagne, le rhaphiolepis est un arbuste à feuillage persistant de la famille des Rosacées. Presque aussi haut que large (1,5m en moyenne), il se distingue par son port compact et étalé et ses branches très ramifiées qui portent des feuilles ovales et coriaces d’un vert olive brillant sur le dessus et bleutées sur le dessous, tandis que les jeunes feuilles arborent des reflets cuivrés.

En avril-mai (mais parfois dès la fin de l’hiver) et jusqu’en août en climat chaud, l’arbuste se couvre de nombreux bouquets d’une dizaine de fleurs étoilées d’une grande délicatesse. Les pétales, blanc rosé ou roses selon les variétés, sont entourés d’un cœur d’étamines dorées qui rehaussent leur éclat. Ces fleurs très mellifères donnent en fin d’été de petites baies noires qui persistent assez longtemps sur l’arbuste.

Raphiolepis indica
Raphiolepis indicaAgrandir l'image

Mode de culture du rhaphiolepis

Exposition

Le rhaphiolepis apprécie les situations ensoleillées et abritées des vents froids, par exemple un mur ou un talus exposé au sud ouest.

Sol

Le rhaphiolepis accepte tous les sols neutres ou un peu acides, de préférence légers et surtout bien drainés. Ajoutez un peu de terre de bruyère si le sol est trop alcalin et du sable pour améliorer le drainage si nécessaire. Pour assurer un bon démarrage, ajoutez du terreau de feuilles ou du compost mûr.

Plantation

Veillez à ne pas briser la motte lors de la plantation (en automne ou au printemps). Evitez également de blesser ou de recouper les racines, cela pourrait compromettre la reprise.

Rhaphiolepis indica 'Springtime'
Rhaphiolepis indica 'Springtime'Agrandir l'image

Entretien

Arrosez régulièrement les deux premiers étés, c’est inutile ensuite, car le rhaphiolepis tolère bien la sécheresse. La taille n’est pas indispensable, contentez-vous de rabattre légèrement les rameaux qui déséquilibrent sa silhouette.

Résistance et rusticité

Le rhaphiolepis peut être sujet à l’entomosporiose, une maladie provoquant l’apparition de taches brunes sur les feuilles qui finissent par tomber. Ramassez et éliminez les feuilles mortes et faites une pulvérisation de bouillie bordelaise au débourrement.

Il résiste bien aux embruns et à la pollution. Moyennement rustique, il supporte –12°C environ. Disposez à son pied un paillage pour protéger les racines et abritez son feuillage d’un voile d’hivernage durant les premiers hivers.

Multiplication

En septembre, faites des boutures de rameaux semi-aoûtés que vous placerez sous châssis.

Baies de rhaphiolepis umbellata
Baies de rhaphiolepis umbellataAgrandir l'image

Espèces et variétés de rhaphiolepis

  • Rhaphiolepis indica ‘Snow Maiden’, fleurs blanches
  • Rhaphiolepis indica x Rhaphiolepis umbellata ‘Springtime’, port compact, fleurs rose dragée
  • Rhaphiolepis x delacourii ‘Coates Crimson’, grandes fleurs d’un rose soutenu
  • Rhaphiolepis x delacourii ‘Pink Cloud’, fleurs doubles rose vif et blanches
  • Rhaphiolepis x delacourii ‘Ballerina’, très compact, fleurs blanc rosé
  • Rhaphiolepis umbellata, feuillage vert bronze, petites fleurs blanc pur aux étamines roses
Raphiolepis umbellata
Raphiolepis umbellataAgrandir l'image

Etymologie

Rhaphiolepis provient du grec rhaphis (aiguille) et lepis (coquille ou écaille). On trouve parfois dans le commerce la dénomination raphiolepis (erronée...) et la francisation "raphiolepide".

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Rhaphiolepis

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les arbustes à fleurs.

554 questions

Voir tout Poser une question