Renouée grimpante

Le 29 janvier 2015 par Stéphane

Vigoureuse et de croissance rapide, la renouée grimpante est idéale pour constituer facilement de grands rideaux de verdure. Cette liane à l’abondant feuillage et à la floraison légère recouvre de vastes surfaces en un rien de temps. Une grimpante parfaite pour les jardiniers pressés.

La renouée, une grimpante très exubérante

La renouée grimpante ou renouée du Turkestan (Fallopia baldschuanica, syn. Polygonum baldschuanicum), qui appartient à la famille des Polygonacées, est une plante vivace au feuillage caduc et à la souche ligneuse dont les rameaux très volubiles peuvent atteindre de 10 à 15 m de long. Ses feuilles bosselées en forme de cœur sont d’un beau vert franc. Les fleurs blanches, petites mais nombreuses, sont groupées en panicules terminales à l’aspect très vaporeux. Cette floraison, qui est très mellifère, se renouvelle sans cesse de juillet à septembre. De curieux petits fruits ailés blanc rosé leur succèdent en automne.

La renouée d’Aubert ou renouée de Chine (Fallopia aubertii), avec laquelle on la confond parfois, lui ressemble beaucoup mais elle est un peu moins vigoureuse (10m) et ses feuilles sont larges et pointues.

Renouée grimpante - Fallopia baldschuanica
Renouée grimpante - Fallopia baldschuanicaAgrandir l'image

Mode de culture de la renouée grimpante

Sol

Sans exigence particulière, la renouée accepte tous les sols, même pauvres, secs ou calcaires, pourvu qu’ils ne retiennent pas trop l’humidité en hiver.

Plantation de la renouée

Plantez la renouée grimpante indifféremment en automne ou au printemps, dans un sol ordinaire bien ameubli. Ajoutez du sable si la terre est lourde mais ne fertilisez pas. Arrosez le premier été en cas de sécheresse puis laissez la renouée se débrouiller seule.

Exposition

La renouée grimpante se plaît au soleil mais tolère aussi la mi-ombre, il faut lui éviter cependant les situations brûlantes ou exposées au vent qui pourraient abîmer un peu son feuillage.

Renouée grimpante - Fallopia baldschuanica
Renouée grimpante - Fallopia baldschuanicaAgrandir l'image

Résistance et robustesse

Originaire des steppes de l’Asie Centrale où les conditions climatiques sont souvent sévères, la renouée grimpante est rustique. Elle résiste au moins jusqu’à –30°C et on ne lui connaît ni parasite ni maladie.

Utilisations de la renouée grimpante au jardin

La renouée grimpante est tout indiquée pour habiller avec élégance les portiques, les pergolas, les  arceaux, les clôtures ou encore les treillages sur lesquels elle s’accroche seule, ou pour masquer des constructions inesthétiques. Un seul pied est capable de garnir en quelques saisons une surface de 25m². Si vous souhaitez planter plusieurs renouées, tenez compte de leur développement important et espacez-les au moins de 3 ou 4m.

Renouée de Chine - Fallopia aubertii
Renouée de Chine - Fallopia aubertiiAgrandir l'image

Tailler la renouée grimpante

Il est souvent nécessaire de tailler la renouée grimpante pour limiter son expansion et réduire son encombrement, elle peut en effet pousser de 4 à 5m en une année (elle peut d'ailleurs se montrer envahissante). Tous les deux ou trois ans en fin d’hiver ou au début du printemps, rabattez les rameaux qui débordent trop du support qui lui est dévolu. Il est possible aussi de pratiquer une taille de rajeunissement sur les sujets âgés. En fin d’hiver, vous pouvez rabattre la plante à un mètre du sol, elle repartira aisément au printemps suivant.

Renouée grimpante - Fallopia baldschuanica - Fruits
Renouée grimpante - Fallopia baldschuanica - FruitsAgrandir l'image

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Renouée grimpante

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les plantes grimpantes.

416 questions

Voir tout Poser une question