Par quoi remplacer le buis ?

Le 21 janvier 2017 par Iris Makoto

Le buis, arbuste apprécié pour son feuillage vert persistant et son aptitude à supporter les tailles, est attaqué par de nouveaux parasites et maladies qui le déciment. Il existe cependant des alternatives ! Voici des idées d'arbustes pour remplacer le buis.

Le buis, un arbuste attaqué par plusieurs ravageurs

Qu'est-ce qu'on aime chez le buis ?

Une végétation compacte, un feuillage persistant et bien vert tout au long de l'année et une possibilité de culture aussi bien au plein soleil qu'à l'ombre ont fait du buis un arbuste très apprécié au jardin. Facile à tailler, il est une des stars des haies et bordures et de l'art topiaire et se plaît à la fois en pleine terre et en potée. Cependant, le buis est depuis quelques années victime de parasites et de maladies qui rendent sa culture difficile.

Haies basses de buis
Haies basses de buisAgrandir l'image

La pyrale du buis

La pyrale du buis (Cydalima perspectalis), la chenille d'un papillon nocturne venu d'Asie, fait des ravages sur les buis depuis 2005. Elle est maintenant présente sur tout le territoire et décime rapidement le buis. La partie inférieure des feuilles sur les plants atteints est couverte de fils, de toiles et/ou de petits cocons. En y regardant de plus près, on aperçoit des chenilles vert clair strié de brun avec des verrues noires. Les feuilles se nécrosent et tombent ensuite annonçant la mort de l'arbuste.

Chenille de pyrale du buis
Chenille de pyrale du buisAgrandir l'image

Maladies cryptogamiques

Mais le buis est aussi victime de deux redoutables maladies cryptogamiques : Cylindrocladium buxicola et Volutella buxi. Ces deux champignons occasionnent un dépérissement foliaire et des dégâts sur les rameaux. Ils se propagent à grande vitesse et contaminent l'environnement. Ils peuvent entraîner la mort de l'arbuste à plus ou moins long terme.

>> Lire : Parasites et maladies du buis

Des plantes pour remplacer le buis

Les plantes que nous vous présentons ici offrent une bonne alternative au buis. La plupart peuvent être taillées et gardent leur feuillage tout l'hiver. Elles présentent un port compact et ne sont pas sensibles aux maladies et aux parasites.

Fusain

Le fusain (Euonymus) est un arbuste idéal pour remplacer le buis. Il apprécie les mêmes conditions de culture, est très résistant et supporte les embruns, la pollution et le gel. Il tolère en outre la majorité des sols et des expositions. Il existe de nombreuses espèces et variétés de fusains au feuillage tantôt uni, tantôt panaché, marginé ou tacheté de crème, de jaune ou même de rose. Le fusain du Japon, Euonymus japonicus, et notamment la variété microphyllus albovariegatus aux petites feuilles marginées de blanc, seront parfaites pour se substituer au buis.

Euonymus japonicus 'microphyllus'
Euonymus japonicus 'microphyllus'Agrandir l'image

Chèvrefeuille

Le chèvrefeuille arbustif, Lonicera nitida, autrement nommé "Chèvrefeuille à feuilles de buis", est une espèce très utilisée par les paysagistes pour remplacer le buis. Son port compact et buissonnant, sa vigueur et son feuillage persistant toujours bien vert font partie de ses nombreux atouts. Il est aussi très résistant à la sécheresse et au gel. Il se taille facilement et se prête bien à la confection de haies basses ou moyennes. La variété 'Maigrün' peut aussi servir de couvre-sol sur un talus.

Lonicera nitida - Chèvrefeuille arbustif
Lonicera nitida - Chèvrefeuille arbustifAgrandir l'image

Houx

Le houx Ilex crenata ressemble beaucoup au buis avec ses petites feuilles vert lustré (et non piquantes ! Tous les houx ne sont pas piquants...). Il a lui aussi une croissance lente et supporte très bien le froid. Il pousse aussi bien au soleil qu'à l'ombre mais préfère les sols légèrement acides. Les variétés 'Convexa' et 'Maximo' sont idéales pour la taille en topiaires.

>> Découvrir différentes espèces de houx

Ilex crenata 'Helleri'
Ilex crenata 'Helleri'Agrandir l'image

Myrte tarentine

Les myrtes offrent un bon compromis pour remplacer le buis. Le feuillage persistant, vert foncé brillant se couvre de petites fleurs blanches à la fin du printemps. La myrte supporte tous les types de sols et se plaît aussi bien au plein soleil qu'à la mi-ombre. Ces arbustes supportent parfaitement la sécheresse, les embruns et la chaleur, elle est idéale dans le Sud de la France. La myrte tarentine (Myrtus communis subsp. tarentina) est l'espèce qui supporte le mieux le froid, elle pourra d'ailleurs être plantée dans les autres régions car elle résiste jusqu'à -12°C.

Myrtus communis taillé en topiaire
Myrtus communis taillé en topiaireAgrandir l'image

L'osmanthe de Burkwood

L'osmanthe (Osmanthus) a une croissance rapide, son feuillage vert brillant est persistant. Très dense, Osmanthus x burkwoodii est idéal pour former des haies mais se plaît aussi en pot. Cette plante aime le soleil autant que la mi-ombre. Au printemps des fleurs blanches très parfumées feront votre bonheur ainsi que celui des insectes pollinisateurs. L'osmanthe de Burkwood est très bien adapté à la formation de topiaires.

Osmanthus burkwoodii
Osmanthus burkwoodiiAgrandir l'image

Le buis africain : Myrsine africana 

Le buis africain (Myrsine africana), est une plante méconnue mais pourtant parfaite en alternative au buis. Son feuillage persistant est composé de petites feuilles arrondies vert franc. Sa croissance est un peu plus rapide que celle du buis mais cet arbuste se prête aussi très bien à la taille. Attention, elle n'est pas très rustique. Pensez à protéger son pied dans les régions les plus fraîches avec une bonne couche de paille ou préférez une culture en pot pour pouvoir l'hiverner dans un local hors gel dans les régions les plus fraîches.

>> Lire aussi :

Myrsine africana, buis africain
Myrsine africana, buis africainAgrandir l'image

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 1

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Par quoi remplacer le buis ?

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les arbustes de haie.

171 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Frenchie
30/07/2017, à Orignolles

Répondre

Intéressant. Malgré la destruction à la main d'un grand nombre de chenilles et le traitement anti-pyrale.Je crois que je vais essayer les myrtes petit à petit, si les prix sont abordables : il m'en faut beaucoup pour remplacer 2 haies basses.