Les récupérateurs d'eau de pluie

Le 25 juin 2015 par Xavier Gerbeaud

La situation actuelle de l'eau en France n'est pas simple : dégradation et assèchement des nappes phréatiques, augmentation régulière des factures d'eau et des taxes correspondantes, canicules, il n'existe que de bonnes raisons pour économiser l'eau et réduire sa facture !

Economiser l'eau

Au jardin, la consommation est globalement proportionnelle à la surface que vous possédez... Et cette évidence a des conséquences directes sur votre consommation : D'où l'intérêt de récupérer au maximum les eaux de pluie, dont la qualité est par ailleurs excellente et bien meilleure que celle des réseaux de ville traités. Cette eau est en effet plus douce, et, au potager par exemple, cela a un impact direct sur votre qualité de vie. De plus, pour un faible investissement, vous réduisez notablement votre facture (lire aussi : Jardiner sans se ruiner) !

Récupérateur d'eau de pluie
Récupérateur d'eau de pluieAgrandir l'image

N'hésitez donc pas à acquérir un ou plusieurs tonneaux suivant votre surface ! Comptez 4 litres par m² de jardin courant, 6 litres par m² de potager, 8 litres par m² de gazon (valeurs données pour une pluviométrie moyenne en France)... et à doubler en cas de suspicion de canicule !

Un exemple concret

Vous possédez un jardin de 200 m², dont 50 m² de potager et 60 m² de gazon.
50 m² de potager x 6 litres + 60 m² de gazon x 8 litres + 90 m² de jardin x 4 litres = 1 140 litres d'eau à récupérer !

Récupérateurs d'eau de pluie en forme de jarres
Récupérateurs d'eau de pluie en forme de jarresAgrandir l'image

Dans notre exemple, le mieux est de stocker l'eau dans 3 tonneaux de 330 litres que vous placerez au plus près des zones d'utilisation : 1 près du potager (au mieux en son centre), et deux près d'un mur... Une pompe peut vous permettre de distribuer l'eau, par exemple avec un tuyau poreux... Et avec les robinets, placés en bas des cuves, vous pouvez également remplir vos arrosoirs ! Pour ce faire, un pied réhausseur de tonneau vous facilitera la tâche !

Quantité d'eau récupérable à l'année

Les toits des maisons constituent d'efficaces capteurs pour l'eau de pluie. La quantité d’eau récupérable peut être estimée en mulipliant la pluviométrie moyenne annuelle locale, exprimée en millimètres par mètre carré (1 mm/m2 = 1 l d’eau), par la surface de toiture. Retranchez 10% pour tenir compte des pertes par évoparoration, etc. Reste qu'avec une surface de 100 m2 et une pluviométrie de 600 mm, vous pouvez compter récupérer environ 50 m3 (600 x 100 x 90%) par an... Largement de quoi arroser le jardin !

Cuve de 1000 litres
Cuve de 1000 litresAgrandir l'image

Pour l'intérieur

Cette eau (loin d'être pure, faut-il le rappeler...) peut également être utilisée à l'année pour arroser les plantes d'intérieur ou bien vaporiser, par exemple, les orchidées. En été, elle s'avèrera un complément utile même si, sauf à investir dans des contenants de très grande capacité, elle ne suffira pas pour irriguer les cultures du potager. Toujours à bonne température, vous la consacrerez aux jardinières, aux semis et autres plantations récentes : c'est toujours ça de pris !

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 10

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Les récupérateurs d'eau de pluie

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur l'arrosage.

79 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Jean-marc limoges
06/07/2014, à

Répondre

J'ai deux récupérateurs d'eau de pluie Belli de 250 litres. Je les entretiens parfaitement car ils sont nettoyés et vidés pendant l'hiver. Malgré cela l'un s'est mis à fuir et après sa réparation...l'autre aussi ! À éviter à tout prix !

Alain49
27/08/2012, à Villevèque

Répondre

Moi j'ai un récupérateur d'eau de 5500l ,n'ayant rien pour évacuer l'eau de pluie avec un puisard bien sûr de près de 4.5m de profondeur ,je suis bien content à chaque nuée d'orage ou de forte j'entends mes gouttières chanter ,mon porte monnaie respirer car avec cela j'ai de l'eau en faisant attention bien sûr une grosse partie de l'année comme avec un puit ,(il faut bien qu'il pleuve un jour)alain49

Philippehamaide
18/06/2012, à Binche

Répondre

Le développement d'algues est favorisé par les rayons solaires(rayons UV).En recouvrant toutes les faces exposées de la cuve avec un film plastique noir (assez épais),on peut empêcher la lumière de pénétrer dans la cuve

Deni
07/09/2011, à Bray binche belgique 7130

Répondre

Nous avons des tonneaux pour récupèrer l'eau de pluie mais nous en avons aussi des transparants mais malheureusement après quelque temps l'eau devient verte et avec des algues nous avons mis un peu d'eau de javel dedans une de nos 2cuves mais de nouveaux elle redevient verte que pouvons nous faire pour ne pas détruire nous nous servons de cette eau pour nettoyer les outils de jardin ou autre merci beaucoup d'avance.

Rotoir17
22/06/2011, à Amilly

Répondre

Ok pour récupérer et économiser l'eau de pluie. encore faudrait-il que les récupérateurs en plastique soient fiables. 2 reservoirs de marque belli n'ont été utilisables que 2 saisons. valeur d'achat 145€ très chers les quelques mètres cubes récupérés. les réclamations auprès du fournissseur sont réstées vaines et sans réponse. avez vous déja rencontré le même problème ??

Voir tous les commentaires (10)