Quels légumes cultiver en fonction de son sol ?

Le 13 février 2017 par Stéphane

Argileuse, calcaire, sableuse ou acide, la terre du potager possède des caractéristiques spécifiques qui influent sur la croissance des légumes et donc sur leur productivité. En choisissant des espèces adaptées à la nature du sol, on est assuré de faire de bonnes récoltes. Suivez notre petit guide.

Légumes pour sol argileux

Plantez : artichauts, aubergines, bettes, cardons et chicorées (scaroles, frisées, chicorées sauvages et italiennes) et pissenlits qui poussent très bien dans les sols argileux, tout comme les choux (choux-fleurs, choux pommés et brocolis). Les tomates, la rhubarbe, la ciboulette, la menthe, l’oseille et les épinards qui aiment les sols consistants y seront à l’aise. Les haricots et les pois s’y adaptent très bien.

Evitez en revanche les légumes racines qui n’aiment guère le sols asphyxiants.

Bettes (poirées) au potager
Bettes (poirées) au potagerAgrandir l'image

Légumes pour sol calcaire

Plantez et semez l’ail, les carottes, les betteraves, les radis, les panais et les Fabacées (haricots, pois, lentilles et fèves) si le sol de votre potager est modérément calcaire ; vous ferez aussi de belles récoltes de tomates, de laitues et de topinambours.

Une terre franchement calcaire conviendra parfaitement aux choux (choux pommés et choux-fleurs) qui craignent beaucoup l’acidité du sol responsable de la hernie et à un grand nombre de plantes aromatiques, notamment la sarriette, le thym, le romarin ou l’hysope. S’il est assez riche et pas trop sec, melons, poireaux et artichauts prospéreront aisément.

Cucurbitacée en sol à tendance calcaire
Cucurbitacée en sol à tendance calcaireAgrandir l'image

Légumes pour sol sableux

C’est le sol idéal pour cultiver tous les légumes racines qui prennent une forme harmonieuse et de belles proportions. Semez carottes, betteraves, céleris-raves, navets, salsifis et radis. Plantez des pommes de terre qui aiment les sols souples, de l’ail, du fenouil, des échalotes, des crosnes, de la mâche et bien sûr des asperges. Les haricots et les pois qui affectionnent les terrains légers, les salades et les fraises donnent également d’excellents résultats. Les tomates s’y plairont à condition qu’il ait été bien fertilisé (apportez de l’engrais riche en potasse ou du compost bien mûr). Parmi les aromatiques, optez pour le persil, l’estragon, la coriandre et la ciboulette.

Carottes
CarottesAgrandir l'image

Légumes pour sol humifère

Dans ce sol à forte teneur en matière organique, les Cucurbitacées deviennent plantureuses et les récoltes sont abondantes. Vous pourrez cultiver sans faire d’apports d’engrais des courges et des courgettes, des cornichons, des melons, des aubergines, des poivrons et des piments.

Si l'acidité est moyenne, tous les légumes racines pourront aussi être cultivés, en particulier les radis qui seront savoureux et non piquants grâce à la quantité importante d’humus, de même que les poireaux, les céleris-branche, les pommes de terre, les tomates, les épinards qui tireront profit de la richesse du sol et les laitues qui s’acclimatent à tous les sols sans excès d’acidité.

Potager en sol humifère
Potager en sol humifèreAgrandir l'image

Déterminer la nature de son sol

Sol calcaire

Un sol calcaire (également défini comme alcalin ou basique : pH supérieur à 7) se reconnaît à sa couleur claire. Le calcaire qu’il contient peut provoquer la chlorose, c’est à dire un jaunissement du feuillage de certaines plantes et par suite un ralentissement de la croissance. Il présente néanmoins l’avantage de se réchauffer rapidement au printemps ce qui permet une certaine précocité des cultures mais il se dessèche vite en été et il retient assez mal les élément nutritifs qui sont lessivés. On peut améliorer sa structure et sa capacité à retenir l’eau par des apports de compost bien décomposé.

Sol calcaire
Sol calcaireAgrandir l'image

Sol argileux

Boueux en hiver, les sols argileux durcissent et se crevassent en été. Ils sont certes difficiles à travailler car leur texture est collante et ils sont lents à se réchauffer au printemps mais ils sont souvent fertiles car riches en limon. Il est possible de les améliorer en bêchant à grosses mottes avant l’hiver. L’action du gel et le travail des vers de terre les briseront et rendront la terre friable. Des apports de compost ou de fumier bien décomposé permettent également d’assouplir les terres argileuses.

Sol argileux
Sol argileuxAgrandir l'image

Sol sableux

Contenant une forte proportion de sable, il peut aussi présenter une grande quantité de cailloux et être graveleux. Généralement pauvre, il ne retient pas l’eau ni les éléments nutritifs qui sont entraînés en profondeur. Pensez à pailler en été pour maintenir le plus possible l’humidité et privilégiez les engrais organiques. Les sols sableux sont très faciles à travailler et le bêchage y devient assez vite superflu. Dès la fin de l’hiver il s’est suffisamment réchauffé pour permettre les premiers semis. C’est un sol idéal pour la culture des légumes primeurs.

Sol pauvre
Sol pauvreAgrandir l'image

Sol acide

Un sol acide, qui est souvent un sol humifère, est de couleur noire car très riche en humus, friable et son pH est inférieur à 7. S’il est légèrement acide, c’est-à-dire avec un ph compris entre 6,5 et 7, la plupart des légumes pourront y être cultivés sans difficulté, leur saveur sera même plus prononcée que s’ils sont cultivés en sol calcaire et leur croissance importante grâce à la matière organique qu’il contient. En sol très acide (avec un ph supérieur à 6,5) ; apportez des amendements calcaires ou de la cendre de bois (lire : La cendre est-elle bonne pour les plantes ?) et utilisez des engrais riches en potasse et en phosphore pour favoriser la fructification.

>> Lire aussi :

Sol humifère
Sol humifèreAgrandir l'image

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Quels légumes cultiver en fonction de son sol ?

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur le potager.

340 questions

Voir tout Poser une question