La pouzzolane : utilisations au jardin ou en pot

Le 22 avril 2016 par Clémentine Desfemmes

La pouzzolane est une roche volcanique utilisée comme paillage minéral, mais aussi comme couvre-sol ou pour le drainage, aussi bien au jardin que pour les plantes en pot. Décorative, aérée, légère, elle ne manque pas d'atouts. Découvrez ce matériau naturel et durable, si utile au jardinier !

La pouzzolane, qu'est-ce que c'est ?

La pouzzolane est une roche volcanique basaltique, d'une couleur variant du rouge au noir, en passant par le rose et le gris. Poreuse, elle est relativement légère et offre une certaine capacité de rétention d'eau. Cette pierre naturelle est présente dans les zones volcaniques : en France, on en trouve en Auvergne, mais aussi en Ardèche.

Pouzzolane
PouzzolaneAgrandir l'image

On l'achète en sacs, en jardinerie, au rayon des produits pour le paillage des sols. Elle est disponible en différentes granulométries : le calibre 7-15 mm est le plus courant, mais on peut la trouver sous forme plus fine ou en gros blocs (décoration des rocailles).

La pouzzolane pour le paillage

La pouzzolane peut être utilisée pour le paillage des plantes du jardin : moins de désherbage, un sol qui reste frais plus longtemps, une protection des racines des plantes contre le froid hivernal...).

Hosta paillé avec de la pouzzolane
Hosta paillé avec de la pouzzolaneAgrandir l'image

Outre ces atouts communs à tous les paillis, la pouzzolane offre plusieurs avantages

  • Elle est durable : elle ne se dégrade pas avec le temps et elle est imputrescible. Elle constitue donc un paillage qui restera très longtemps en place, propre, en conservant son aspect d'origine.
  • Chimiquement inerte, elle présente un pH neutre et elle n'acidifie donc pas le sol (contrairement aux écorces de pin). Revers de la médaille : elle ne le fertilise pas (pour enrichir le sol en humus, préférez les paillis végétaux, ou, pourquoi pas, une association des deux : paillis végétal dessous, couche de pouzzolane dessus).
  • La pouzzolane présente une densité idéale : suffisamment lourde pour ne pas s'envoler avec le vent (contrairement à d'autres paillages végétaux), ne pas flotter dans l'eau (appréciable en cas de fortes précipitations !) et rester en place même sur un sol en pente, mais cependant assez légère pour ne pas s'enfoncer dans le sol avec le temps.
  • La structure alvéolaire de la pouzzolane permet une aération correcte du sol (l'ardoise et le gravier sont moins respirants).
  • La pouzzolane a le bon goût d'être esthétique : sa couleur rouge ou brun-rose, très naturelle, varie selon degré d'humidité (plus foncée par temps humide, plus claire lorsqu'elle est sèche), et elle s'accorde bien avec la majorité des feuillages et des floraisons.
  • Un paillage "réchauffant" : avec sa couleur sombre, la pouzzolane se comporte comme un matériau réfractaire, c'est à dire qu'elle emmagasine la chaleur du soleil durant la journée et la restitue durant la nuit. Les plantes amatrices de chaleur pourront ainsi mieux se développer et, pour les vivaces, résister au froid hivernal : cactées et plantes grasses, palmiers et autres plantes exotiques au jardin d'ornement, mais aussi, au potager, tomates (pour notamment les aider à mûrir), poivrons, plantes aromatiques et/ou méditerranéennes...
Paillage d'un massif avec de la pouzzolane
Paillage d'un massif avec de la pouzzolaneAgrandir l'image

Paillage des plantes en pot avec de la pouzzolane

Les plantes en pot, en jardinières ou en grands bacs gagneront à être paillées avec de la pouzzolane : le rendu est plus naturel qu'avec des billes d'argile, parfois jugées trop rondes.

Paillis de pouzzolane : mise en place

Installez la pouzzolane lorsque le sol est humide. Si vous souhaitez opérer au printemps, attendez que le sol se soit suffisamment réchauffé, comme pour tous les paillis.

Commencez par nettoyer le sol et désherbez-le, et, idéalement, installez un feutre géotextile avant d'épandre la pouzzolane (les mauvaises herbes se développeront encore moins facilement et il sera plus aisé de ramasser le paillis en cas de besoin : nouvelles plantations, arrachage d'un arbuste...).

Répartissez ensuite la pouzzolane de manière homogène, sans trop enterrer le collet des plantes.

Pour le paillage des massifs, rocailles, pieds d'arbustes, il est conseillé de prévoir une couche épaisse (5 à 10 cm). En pot, 2 ou 3 cm suffisent.

Sac de pouzzolane
Sac de pouzzolaneAgrandir l'image

La pouzzolane pour le drainage

Autre utilisation de la pouzzolane : comme amendement pour alléger les sols argileux, pour les plantations en pleine terre ou en pot. Elle entre d'ailleurs dans la composition de certains substrats de culture : substrat pour bonsaïs, pour cactus, terreau spécial semis et bouturage (qui se doit d'être fin, léger et drainant). Pour ces usages-là, on choisit de la pouzzolane à granulométrie fine.

Dans un bassin, une piscine écologique, un aquarium ou même dans une station de traitement des eaux usées, la pouzzolane est également utilisée pour filtrer l'eau de manière naturelle (lagunage).

Couche de drainage pour les plantes en pot

On peut aussi l'utiliser au fond des contenants, comme couche de drainage, en alternative aux billes d'argile ou au gravier. Un bémol cependant : la pouzzolane étant plus lourde que les billes d'argile, attention au poids total (contenant + matériau de drainage + substrat + plante), notamment pour les pots de dimensions importantes ! Ce poids plus élevé a cependant un avantage : offrir une meilleure stabilité aux potées (meilleure résistance aux rafales de vent).

Drainage en fond de pot - Gravier
Drainage en fond de pot - GravierAgrandir l'image

La pouzzolane comme couvre-sol

On peut aussi utiliser la pouzzolane en remplacement du gravier, notamment comme couvre-sol décoratif dans un jardin minéral, ou tout simplement pour recouvrir le sol dans une zone du jardin peu propice au gazon et autres couvre-sol végétaux. On peut aussi l'utiliser juste pour apporter de la couleur : n'hésitez pas à jouer avec les contrastes !

Pouzzolane en couvre-sol
Pouzzolane en couvre-solAgrandir l'image

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 8

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
La pouzzolane : utilisations au jardin ou en pot

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur l'entretien du jardin.

211 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Baguet
25/07/2016, à Blainville sur l'eau 54360

Répondre

Bonjour , J'ai un bassin et je voudrais mettre mes plantes de bassin sans terre juste avec de la pouzzolane .Pousseront elle normalement. Cordialement Gilles BAGUET

Parot78
26/09/2015, à Bourg st andeol

Répondre

Bonjour. j'ai une cave semi enterrée sur sol argileux apparent. J'ai recouvert le sol avec pouzzolane (5 à 10cm d'épaisseur) avec espoir de supprimer l'humidité. Résultat: plus d’humidité, mais la température s'est élevée de plusieurs degrés (23° dans la cave en été alors que j'avais 16° avant). Est ce que je n'aurais pas fais une grossière erreur ? Est ce que quelqu'un peut me donner une explication svp ? Merci. Salutations

Mathilda
17/06/2015, à Bining

Répondre

Peut on mettre la pouzzolane sur l'endroit où poussent les jonquilles au primtemps?Merci d'avance.

Bridanse
20/04/2015, à Broyés dans la marne

Répondre

Merci pour votre article etrès utile j'avais déjà repéré la pouzzolane comme un excellent paillis je ne connaissais pas ses autres utilisations mais je m'e servirai pour d'autres usages c'est vrai que je trouve ça beaucoup plus naturel que les billes d'argile et d'une année sur l'autre ça reste vraiment impeccable pour les rosiers je utilise et le rendu, est vraiment très esthétique

Papytos
17/04/2015, à

Répondre

Très intéressant article sur la pouzzolane. Anecdote : On l'utilisait jadis comme colorant. Et on dit que c'est grâce à elle que les stradivarius avaient (ont toujours) leur sonorité particulière !

Voir tous les commentaires (8)