Fin de saison au potager

Le 26 août 2014 par Xavier Gerbeaud

L'arrivée de l'automne marque la fin d'un cycle au potager. Non que tout s'y arrête à compter d'octobre, mais parce que de nombreux légumes marquent le pas avec la baisse de l'ensoleillement. Il faut bien négocier ce virage, planter ce qui peut l'être et préparer soigneusement l'hiver qui approche...

Plantez des légumes verts

La vie ne s'arrête pas totalement au potager pendant l'hiver. Vous pouvez par exemple mettre en place des plants de laitue. 'Apia' ou 'Merveille des 4 saisons' peuvent sans problème être mises en place jusqu'au début de l'automne. Plantez les godets, arrosez soigneusement.

A noter également que les semis précoces de laitue sont possibles : on peut ainsi avoir de la salade au potager à longueur d'année (lire : Laitues : quelles variétés choisir ?).

A l'automne, on peut aussi semer les fèves dans le Sud-Ouest et le Midi. Ailleurs, préférez la fin de l'hiver. Faites tremper les graines dans l'eau la nuit qui précède le semis : cela facilitera la germination.

Semez les pois

Si vous appréciez les petits pois "du jardin", vous pouvez semer des variétés naines à grains ronds. 'Très hâtifs d'Annonay', 'Petit provençal', 'Nain très hâtif...' . Ces variété naines (les pieds ne dépassent pas 40 cm) vont ainsi pousser en continu durant tout l'hiver, vous assurant une première récolte dès mars-avril.

Semez-les en rangs espacés de 40 cm, en poquets de 3 graines tous les 15 cm.

Plantez l'ail

Si vous aimez l'ail, c'est le moment de mettre les cayeux en terre. L'enracinement pourra ainsi se faire avant l'arrivée de l'hiver. Fertilisez. Si votre sol est très humide, réalisez une petite butte dans laquelle planter l'ail : cela évitera le pourrissement.

Des radis pour l'automne

Il est aujourd'hui possible de cultiver des radis presque toute l'année. Si vous bénéficiez d'un climat très doux, ou disposez d'un abris bien exposé mais non chauffé, n'hésitez-pas à semer des radis jusqu'à la fin novembre. Un terreau léger, un petit tassement du sol, un arrosage léger produiront la levée sous une dizaine de jours. Exemple de variétés de radis d'automne et d'hiver adaptées : 'Rondar' ou 'Cherriette'. Des semis espacés vous permettront de récolter en continu.

Effeuillez les tomates

Le soleil diminue, et les dernières tomates ont sans doute du mal à mûrir. Pour les aider, enlevez les feuilles gênantes situées au-dessus des grappes : cela favorisera leur rougissement. Pas d'hésitation : en fin de saison, le pied étant condamné, vous pouvez sans problème supprimer jusqu'à la moitié du feuillage.

Si malgré ces efforts les tomates restent vertes, n'hésitez-pas à les récolter avant les premières gelées. Vous les placerez sur le rebord d'une fenêtre : elles y achèveront leur mûrissement.

Récoltez les carottes

Il est temps de récolter les carottes "de conservation" que vous aviez semées en juin. Arrachez-les à l'aide d'une fourche et laissez-les sécher 2 jours à même la terre. Coupez ensuite les fanes et essuyez les carottes (racines) sans les nettoyer cependant. Enfin, remisez-les au cellier ou dans un silo, dans lequelle elles peuvent se conserver tout l'hiver.

Préparez l'hivernage des légumes

Conservés dans un lieu trop sec ou trop humide, vos récoltes de légumes racines vont se perdre. Le silo en surface est une solution simple : faites un carré avec 4 planches d'une dizaine de cm de hauteur. Posez-le à même le sol dans un endroit abrité et froid (garage...). Remplissez de sable à moitié. Placez vos légumes à plat sans qu'ils se touchent. Recouvrez de sable.

Il est bien entendu possible d'utiliser un bac plus haut, en bois ou en plastique, et de superposer les couches. 5 cm entre chacune systématiquement.

Mettez en place les protections hivernales

Si certaines variétés s'accommodent du froid, ce n'est pas le cas pour toutes. Les châssis, voiles d'hivernage et autres tunnels vous aideront à la protéger, ainsi qu'à accélerer un peu leur croissance pendant l'hiver (en augmentant la température).

Si vous projettez des semis et plantations précoces, autant pensez dès à présent à réserver un emplacement favorable (une parcelle bien exposée), et à la place que prendra votre système de protection. Une seule petite gelée en avril peut réduire à néant vos semis !

Si vous êtes dans une région froide, les artichauts risquent d'être à la peine. Coupez tige et feuille à 30 cm de hauteur. Buttez les pied en ramenant de la terre autour des plantes. Protégez-les avec une couche de paille.

Conservez les pieds de haricots

Bien sûr, la récolte est terminée. Mais si vous le pouvez, conservez quelques temps en place les pieds de haricot. En effet, comme beaucoup de plantes de la famille des fabacées, leurs racines portent des nodules qui fixent l'azote de l'air. Lorsqu'ils seront fanés, vous n'aurez qu'à incorporer à la terre ces plants de haricots : un apport précieux pour équilibrer votre sol.

Crédit photos : X.G.

Commentez cet article 1

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Fin de saison au potager

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur le potager.

263 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Mamylou
22/09/2014, à

Répondre

J'ai récolté mes derniers haricots verts avant-hier, j'ai donc déplanté les pieds que j'ai ensuite, dispersé sur l'un de mes 4 carrés de potager et le tout recouvert d'écorces de bois de chauffage que l'on s'est fait livrer pour cet hiver. ai-je eu raison de pratiquer ainsi ?

Ceci peut aussi vous intéresser