Un potager à l'ombre

Le 17 juin 2016 par Isabelle C.

Si votre potager n'offre pas les 6 à 8 heures d'ensoleillement par jour recommandées pour la culture de la plupart des légumes, qu'à cela ne tienne. Voici quelques conseils pour avoir un potager productif, même à l'ombre.

Votre potager est-il semi-ombragé ou ombragé ?

Une ombre s'étendant sur le potager quelques heures dans la journée n'aura pas le même impact sur vos cultures qu'une ombre omniprésente. Les livres de jardinage, les semenciers et les jardiniers définissent différents types d'ombrage en fonction de la durée d'ensoleillement.

Potager à l'ombre
Potager à l'ombreAgrandir l'image

  • Le jardin semi-ombragé est un jardin qui reçoit entre 4 et 5 heures de soleil par jour (ou moins si l'ombre est partielle, comme sous un arbre au feuillage léger). C'est l'ombrage le plus fréquent dans les jardins des particuliers, causé par la présence d'un bâtiment ou d'une haie d'arbres et d'arbustes.
  • Le jardin ombragé est un jardin qui reçoit entre une et deux heures de soleil par jour (ou une lumière indirecte plusieurs heures par jour), ou bien qui bénéficie du soleil du matin (jusqu'à 9h ou 10h) ou du soir (après 16h).
  • Un jardin est totalement ombragé lorsqu'il ne reçoit ni soleil direct ni lumière réfléchie. Penser y faire pousser quelques légumes est illusoire.

Ombre sèche, ombre humide, ombre partielle...

L'impact de l'ombre sur les plantes dépend également d'autres variables :

  • De sa nature : bâtiment, feuillage dense...
  • De son déplacement et de son emprise au sol au fil de la journée mais aussi au fil des saisons ; la position plus ou moins haute du soleil dans le ciel ainsi que la présence de feuillages caducs sont déterminants
  • De la nature du sol : humide, lourd, compact... Un sol qui garde l'eau est plus froid qu'un sol bien drainé.
  • Des températures, variables en fonction de l'exposition, la situation géographique et de la saison. Le soleil chauffe plus à Marseille qu'à Lille ; aussi une plante peut apprécier une exposition mi-ombragée dans le Midi, mais nécessiter le plein soleil dans le Nord de la France.
Oignon rouge à l'ombre légère
Oignon rouge à l'ombre légèreAgrandir l'image

L'ombre de la mi-journée en été est la plus recherchée ; elle permet d'effectuer des semis d'été et d'éviter les montées en graines et les coups de soleil intempestifs (lire : De l'ombre pour les légumes).

L'ombre matinale de début de printemps permet au sol de se réchauffer doucement, à un moment de l'année où les écarts de températures entre la nuit et le jour peuvent être très importants.

L'ombre de fin de journée est celle qui a le moins de conséquences.

>> Lire : Observer les microclimats au jardin

Quels aménagements pour limiter l'impact de l'ombre ?

Chercher la lumière

L'ombre est mobile au fil des heures et des saisons. Lorsque vous démarrez un potager sur un terrain ombragé ou semi-ombragé, identifiez les zones les mieux exposées. Ce sera à ces endroits que les légumes les plus gourmands en chaleur et luminosité devront être installés.

Pour agrandir ces zones, étudiez la possibilité de diminuer les sources d'ombre, en abaissant par exemple la hauteur d'une haie végétale, en remplaçant un mur de clôture par une clôture ajourée, en réduisant le houppier des arbres…

Bettes (poirées) au potager
Bettes (poirées) au potagerAgrandir l'image

Orientez les rangs de cultures nord/sud ou nord-est/sud-ouest pour profiter d'un maximum d'ensoleillement dans la journée et espacez le plus possible vos cultures. Veillez bien à ce que les plantes les plus hautes ne fassent pas d'ombre aux plus petites, les rares moments où le soleil éclairera votre potager.

La culture sur ados est également un moyen de profiter au mieux des moments d'ensoleillement en créant une pente exposée plein sud. Adossé à un mur, de préférence clair, l'ados transformé en côtière bénéficiera en plus d'une lumière indirecte (réflexion des rayons du soleil) et de la chaleur qu'il emmagasine dans la journée.

Procurer de la chaleur

Les plantes ont besoin de soleil mais aussi de chaleur pour se développer. Or, l'ombre est source de fraîcheur. Si en plein été, cette fraîcheur est recherchée, ce n'est pas le cas au printemps ni en automne. On a vu que la culture sur côtière est un bon moyen pour procurer de la chaleur aux légumes.

L'utilisation d'abris de type mini-serres, cloches ou châssis en est un autre, plus simple à mettre en place. Attention cependant à bien aérer vos cultures lorsque les rayons du soleil viennent réchauffer le potager.

Potager mi-ombragé
Potager mi-ombragéAgrandir l'image

Des cultures adaptées à l'ombre

Les légumes de mi-ombre

Les légumes feuilles supportent plutôt bien les expositions semi-ombragées : asperge, blette à couper, céleri à côtes, chou frisé, cresson alénois, épinard (surtout en été), laitues et roquette, poireau...

Côté légumes racines, pomme de terre, radis (surtout quand il fait chaud), raifort, topinambour, carotte de conservation peuvent également être cultivés à la mi-ombre. La betterave et le navet pourront pousser à la mi-ombre, la taille des légumes risquant toutefois d'être réduite.

Les alliacées comme l'ail, l'oignon, l'échalote (grise de préférence)... réussissent bien sous l'ombre légère des arbres fruitiers, auxquels ils apportent une aide bénéfique pour lutter contre certains ravageurs et certaines maladies (lire : Plantes compagnes).

Généralement les légumes fruits ont besoin de beaucoup de soleil pour produire. Cependant les haricots semblent faire exception à la règle.

Les aromatiques sont également de la partie avec le cerfeuil, la ciboulette, la ciboule (variété rouge bien adaptée), la livèche, la menthe, l'oseille, le persil (de préférence en été) et la verveine citronnelle (à l'abri des vents).

Plantes aromatiques à l'ombre
Plantes aromatiques à l'ombreAgrandir l'image

Les plantes de lisières

Fraisiers des bois, framboisiers, mûriers, les petits fruits se plaisent en exposition semi-ombragée. Les fraisiers peuvent également s'y développer mais la production sera moins abondante qu'en plein soleil.

Les légumes de l'ombre

Réservez les coins les moins ensoleillés du potager à la production de la mâche et du cresson des jardins.

Légumes qui n'aiment pas l'ombre

Aubergine, tomate, piment, melon, pastèque, raisin... ces légumes et fruits gourmands en chaleur et luminosité n'apprécient pas l'ombre. Oubliez-les !

>> Lire aussi :

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Un potager à l'ombre

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur le potager.

343 questions

Voir tout Poser une question