Un potager en montagne

Le 1er juin 2016 par Isabelle C.

Malgré des conditions climatiques et un relief particulier, faire un potager en montagne est possible, avec quelques aménagements et un choix adapté de variétés de légumes, précoces et rustiques.

Les conditions de culture en montagne

De prime abord, la montagne n'offre pas un environnement propice à la création d'un potager : un jardin en pente, des sols pauvres, peu profonds et à tendance acide, un climat particulier offrant des températures fraîches pouvant alterner, en été et en pleine journée, avec des températures très chaudes (suivant l'exposition), un vent asséchant, parfois violent, une saison d'été courte...

Pourtant un certain nombre d'aménagements, comme la création de terrasses, l’installation de carrés de culture, l'utilisation de châssis ou de serres (lire : Culture sous abri), la plantation de haies brise-vent... peuvent permettre, si ce n'est de s'affranchir, d'estomper ces contraintes culturales.

Potager en montagne - Serre
Potager en montagne - SerreAgrandir l'image

Mais cela ne suffit pas pour obtenir un potager productif ; le choix de variétés rustiques et précoces, ayant une température de germination suffisamment basse, ainsi que la date des semis sont tout aussi importants.

>> Lire : Légumes sans souci pour potager de montagne

Quant à la culture de légumes frileux, les semis en place ne sont pas envisageables et sauf équipement particulier (serre, châssis), l'achat de plants reste préconisé.

Des légumes frileux dans un potager de montagne ?

Cucurbitacées

Les cucurbitacées : concombres, courges, courgettes sont des légumes peu rustiques qui ont besoin de chaleur pour se développer et mûrir. Ils ont cependant un atout pour une culture en montagne : une croissance relativement rapide. Les jardins les moins bien exposés doivent prévoir un abri pour la culture des courgettes. Température minimale de germination : 17/20°C.

Potager en pente
Potager en penteAgrandir l'image

Variétés de concombre : 'Lemon' (rustique) ; 'Le généreux' (rustique) ; 'Marketer' (précoce)...
Courges : 'Butternut' (courge musquée précoce) ; 'Buttercup' (très précoce) ; 'Red Kuri' (potimarron précoce)...
Courgettes : 'Blanche de Virginie' (hâtive) ; 'Zuboda'/'Mutabile' (précoce et bonne résistance au froid d'arrière saison)...

Semis : uniquement sous abri, à partir de mi-avril.
Plantation : juin (mi-mai possible pour courge et courgette).
Récolte : avant les premières gelées (octobre).

Serre pour culture de tomates sous abri
Serre pour culture de tomates sous abriAgrandir l'image

Tomate

La culture de la tomate est possible en montagne, si vous lui offrez un abri, ou mieux, une serre. Température minimale de germination : 20°C.
Variétés : 'Matina' (coeur de boeuf très précoce) ; 'Karos' (petite très précoce), 'Moskvich' (très précoce, tolérante aux basses températures) ; 'Rose de Berne' (semi-précoce) ; 'Black cherry' (cerise précoce)...
Semis : mars / mi-avril, à chaud.
Plantation : mai.
Récolte : fin juillet / octobre (sous serre).

Poivron et piment

La culture du piment (et poivron) est aisée en montagne. Mais les semis doivent être effectués au chaud, de même que les jeunes plants doivent être stockés à l'abri jusqu'à la mise en terre (serre fortement conseillée).
Température minimale de germination : 18°C.
Variétés : 'Corno di toro' (poivron doux précoce) ; 'Sweet Chocolate' (poivron doux précoce), 'De la Bresse' (piment rustique)...
Semis : avril, à chaud.
Plantation : mi-mai / juin.
Récolte : fin août / mi-octobre.

>> Lire aussi : Jardiner en montagne

Poivrons (Capsicum annuum)
Poivrons (Capsicum annuum)Agrandir l'image

Aromatiques

Pour cultiver les aromatiques en montagne, réservez-leur un endroit bien ensoleillé au printemps et à l'automne. Les plantations des pieds de vivaces (estragon, ciboulette, livèche, origan – variétés vertes, sarriette, sauge – variété grise, thym) se font au printemps (voire à l'automne pour les plus rustiques). Certaines annuelles peuvent aussi être semées (aneth, persil – sous abri, roquette) et pour la plus frileuse, le basilic, la culture en pot s'impose.

Pour plus de renseignements sur les cultures en altitude, lire « Le guide du potager bio en montagne » de R. Bacher et Y. Perrin édité chez Terre Vivante.

>> Lire aussi : Potager à l'ombre

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 2

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Un potager en montagne

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur le potager.

355 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Isabelle c
20/05/2016, à

Répondre

Merci pour votre témoignage, pierre-yves !

Chillier pierre-yves
19/05/2016, à La chaux-de-fonds

Répondre

J'habite à la montagne, à 1050 m dans le massif du Jura Suisse. Tous les légumes non exotiques poussent mais il faut bien choisir les variétés dites précoces car nous n'avons que 100 jours de culture "clémente". Les aînés avaient un dicton: Ne JAMAIS commencer les semis avant que les épicéas aient des bourgeons verts. Je peux vous assurer que ça marche. Ils disaient celà car avant les grandes surfaces, les marchands de graines venaient à domicile au mois de janvier et prenaient les commandes de graines chez chacun. Il n'y avait donc pas de 2 eme chance (ou presque) pour en obtenir de nouvelles si la gelée brûlait vos plantules. Amitiés