Un potager en pot

Le 6 mai 2017 par Clémentine Desfemmes

Un mini potager sur une terrasse, un balcon ou encore un rebord de fenêtre, pourquoi pas ? Les potagers en pots associent le plaisir des yeux à celui des papilles, et il est étonnant de découvrir à quel point de nombreux légumes s'accommodent très bien d'un espace réduit.

Quels légumes ?

Tomates en potDe nombreux légumes peuvent se prêter à ce petit jeu : laitue, poirée à cardes colorées, chou-fleur miniature, aubergine, poivron, tomate, haricot nain, carotte, chou-rave, radis, betterave, oignon nouveau, chou brocoli, ail, mini pâtisson, fenouil (pour ses feuilles aromatiques), et pourquoi pas aussi quelques fleurs comestibles: capucines, pensées, bourrache, violettes, primevères... D'une manière générale, évitez simplement les espèces à enracinement profond, à croissance lente (lire : Des légumes qui poussent vite) ou qui occupent trop d'espace.

En ce qui concerne les variétés, profitez-en pour choisir celles qui sont introuvables sur les marchés, par exemple des variétés anciennes, aux couleurs inattendues, ou dont la saveur est remarquable. Préférez, autant que possible, les variétés naines ou trapues, et les carottes courtes.

.

Semis ou plants ?

Semis de citrouille en godetBien que les plants en godets soient un plus onéreux que les graines, ils vous feront gagner en temps et en productivité pour certaines plantes (tomate, aubergine, ail…). Vous pouvez néanmoins, si vous le souhaitez, procéder par semis en godets, suivis de repiquage. Pour les carottes et les radis, semez en place et éclaircissez pour ne garder que quelques pieds. La plupart des légumes se sèment dès le début du printemps.

>> Lire : Pourquoi acheter des graines bio ?

>> calendrier des semis de légumes

.

Contenants et substrat

Selon la place dont vous disposez, optez pour une jardinière unique (en plastique ou en terre cuite) ou pour plusieurs contenants, de tailles et de formes différentes, à disposer harmonieusement. L'avantage des pots séparés est qu'ils permettent d'adapter la profondeur du substrat, la fréquence d'arrosage et la fertilisation aux besoins de chaque légume. Pour le substrat, un terreau universel conviendra parfaitement. Mélangez-le à un engrais organique, par exemple composé de fumier et d'algues.

Mise en place

  1. Légumes divers en potsSi ce n'est pas déjà fait, perforez vos contenants. Les jardinières en plastique n'ont parfois que des emplacements de trous préformés, et c'est à vous de les percer (à l'aide d'un tournevis ou d'une perceuse électrique par exemple).
  2. Installez la couche de drainage. Sur environ 1/10 de la hauteur du contenant, disposez des billes d'argile, du sable grossier, ou des tessons de pots en terre cuite.
  3. Mettez en place un feutre de jardin sur la couche de drainage, pour éviter que le substrat se mélange à la couche de drainage, ou qu'il soit entraîné par l'eau d'arrosage à travers les trous du contenant.
  4. Versez le substrat dans le contenant, jusqu'aux 2/3 de la hauteur.
  5. Mise en place des plants : s'il s'agit de plants en godets, faites-les tremper au préalable dans une bassine d'eau pendant quelques minutes, afin que les racines s'humidifient bien. Disposez les plants de façon suffisamment espacée, de façon à leur laisser la place de se développer correctement. Alternez plantes aériennes et légumes racines.
  6. Pour certaines plantes à grandes feuilles (la poirée par exemple), pratiquez un habillage en coupant net le tiers supérieur de chaque limbe, ce qui limitera la perte d'eau par évaporation foliaire et facilitera la reprise.
  7. Couvrez les mottes jusqu'au collet des plantes. Tassez bien autour de chaque pied, pour éliminer les bulles d'air et maximiser le contact entre racines et substrat.
  8. Arrosez abondamment, puis rajoutez quelques poignées de substrat si nécessaire.

Ensoleillement et soins

Arrosage goutte à goutteD'abord, "en pot" ne signifie pas "en intérieur". Vos légumes doivent être cultivés en extérieur. Par ailleurs, l'ensoleillement optimal pour les légumes est une situation à l'est. Le plein sud contraint à de trop fréquents arrosages en été (en pots, les plantes se déshydratent très vite), et le nord ne convient guère qu'aux légumes à feuilles (poirée, salade…).

Par temps chaud, il faudra prévoir un à deux arrosages quotidiens. En cas de fortes pluies, pensez à vider les soucoupes pour éviter l'excès d'humidité, propice au pourrissement. Fertilisez régulièrement, à petites doses, pour obtenir une récolte satisfaisante (les légumes sont gourmands !).

Enfin, il vous faudra tailler certaines plantes : pour les tomates, ne laissez qu'un ou deux bouquets de fleurs par pied, pour les aubergines, pincez à 30 cm pour favoriser la ramification.

>> Lire aussi :

Crédit photos : Phoebe (1) / X.G. (2,3,4)

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 1

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Un potager en pot

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les jardinières de fleurs.

151 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Abdou darguina
19/02/2015, à Alger

Répondre

Comment calculer la fertilisation d'une plante dans un pot