Pommes de terre : panorama des variétés

Le 4 février 2013 par Isabelle C.

Entre 100 et 150 variétés de pommes de terre sont cultivées en France. Choisir une ou deux variétés à cultiver dans le potager peut s'avérer un peu problématique pour le jardinier amateur. Voici un petit guide pour vous permettre de faire une sélection.

Plusieurs critères entrent en compte lors de la sélection des plants de pommes de terre à cultiver, qui s'appuient sur des spécificités de cultures ou culinaires.

La bonne chair pour faire bonne chère

Les qualités gustatives des pommes de terre tiennent, avant tout, des caractéristiques de leur chair :

Pour les gourmands : les pommes de terre à chair ferme

Des variétés colorées

La chair est fine et a une bonne tenue à la cuisson. Elles sont idéales pour les cuissons à la vapeur, à l'eau ou à la poêle : pommes de terre en robe des champs, en salades, sautées ou en gratins.
Les classiques : Amandine, Annabelle, Belle de Fontenay, Bernadette, BF15, Charlotte, Chérie, Nicola, Pompadour, Ratte, Roseval.

Pour les enfants : les pommes de terre à chair farineuse

Les pommes de terre à chair farineuse sont riches en amidon. Récoltées à pleine maturité, elles sont croustillantes pour les frites (absorbent moins l'huile que les autres) et faciles à écraser pour les purées. Elles sont également utilisées pour les potages.
Les classiques : Bintge, Blanche, Désirée, Manon.

Les polyvalentes : les pommes de terre à chair fondante

Monalisa

Si vous n'avez pas de place pour cultiver au moins deux variétés, optez pour les variétés polyvalentes. Elles sont tendres, tout en conservant une bonne tenue à la cuisson et produisent, malgré tout, des frites plus qu'honorables.

Les classiques : Elodie, Monalisa, Samba.

Des comportements à connaître

Au potager, toutes les pommes de terre ne se valent pas. Le jardinier doit faire son choix en fonction de plusieurs critères :

Date de récolte

ChérieIl existe des pommes de terre plus ou moins précoces :

  • Les précoces sont à récolter 70 à 90 jours après la plantation, soit à partir du mois de juin pour les premières pommes de terre (Amandine, Apollo, Belle de Fontenay, Résy, Sirtema) ;
  • Les moyennement précoces sont ramassées entre 90 et 120 jours de culture (Bintje, Charlotte, Monalisa) ;
  • Les tardives demandent 120 à 150 jours de culture (Pompadour, Roseval).

À ne pas confondre : Les pommes de terre « Primeurs » ne sont pas des pommes de terre hâtives, mais des pommes de terre ramassées avant la fin de leur maturité ; c'est pour cela que leur peau est si fine. La chair est peu farineuse et plus sucrée.
Les classiques : Amandine, Charlotte, Nicola, Ostara, Roseval.

Durée de conservation

Ce critère est primordial. Il ne sert à rien de planter de grandes quantités de pommes de terre de faible conservation, si vous n'êtes que deux à les consommer ! Le plus souvent, les pommes de terre précoces ne se conservent pas très bien, tandis que les tardives, peuvent se garder, facilement, plusieurs mois.

On entend par :

  • faible conservation : une conservation de moins de 120 jours (Amandine, Apollo, Belle de Fontenay) ;
  • moyenne conservation : une conservation de 120 à 180 jours (Charlotte, Monalisa, Ratte) ;
  • bonne conservation : une conservation de 180 jours et plus (Désirée, Manon, Nicola, Pompadour).

Rendement

RatteEt oui, certaines variétés sont plus prolifiques que d'autres. Dans de bonnes conditions de culture, si l'on compare la Bintge, la Charlotte et la Monalisa, réputées avoir de très bons rendements, on peut considérer que la BF15, la Bernadette et la Sirtema ont des rendements plutôt bons, tandis que la Belle de Fontenay et la Ratte ont des rendements plutôt médiocres. 

Résistance au mildiou

Dernier critère à ne pas négliger, lors du choix des variétés de pommes de terre, c'est leur résistance au mildiou. Certaines sont plus fragiles, il faut les connaître : Amandine, Belle de Fontenay, Bintje, Pompadour, Ratte...

» Pour plus de renseignements, consulter le site de la Fédération Nationale des Producteurs de Plants de Pomme de Terre : http://www.plantdepommedeterre.org/

Variétés

Type de chair

Précocité

Conservation

Résistance au mildiou

Amandine

Chair ferme

Précoce

Faible conservation

Faible

Annabelle

Chair ferme

Précoce

Faible conservation

Faible

Apollo

Chair fondante

Précoce

Faible conservation

Bonne

Belle de Fontenay

Chair ferme

Précoce

Faible conservation

Faible

Bernadette

Chair ferme

Demi-précoce

Moyenne conservation

Bonne

BF15

Chair ferme

Demi-précoce

Faible conservation

Moyenne

Bintje

Chair farineuse

Demi-précoce

Moyenne conservation

Moyenne

Blanche

Chair farineuse

Demi-précoce

Bonne conservation

Bonne

Charlotte

Chair ferme

Demi-précoce

Moyenne conservation

Bonne

Chérie

Chair ferme

Précoce

Faible conservation

Faible

Désirée

Chair farineuse

Demi-tardive

Bonne conservation

Bonne

Elodie

Chair fondante

Précoce

Bonne conservation

Moyenne

Manon

Chair farineuse

Précoce

Bonne conservation

Moyenne

Monalisa

Chair fondante

Demi-précoce

Moyenne conservation

Bonne

Nicola

Chair ferme

Moyenne

Bonne conservation

Moyenne

Osatara

Chair fondante

Précoce

Moyenne conservation

Faible

Pompadour

Chair ferme

Tardive

Bonne conservation

Moyenne

Ratte

Chair ferme

Demi-précoce

Moyenne conservation

Faible

Résy

Chair fondante

Précoce

Bonne conservation

Bonne

Rosabelle

Chair fondante

Précoce

Moyenne conservation

Bonne

Roseval

Chair ferme

Tardive

Bonne conservation

Faible

Samba

Chair fondante

Précoce

Bonne conservation

Bonne

Sirtema

Chair fondante

Précoce

Faible conservation

Moyenne

>> A lire aussi : Pomme de terre : butter ou pailler ?

Crédit photos : Chiot's Run / Spedona (2, 3) / Claus Ableiter

Commentez cet article 3

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Pommes de terre : panorama des variétés

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur la pomme de terre.

192 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Axel
23/03/2014, à Courbevoie

Répondre

Tres bien je vais acheter de la bf15 a+

P.ygrec
18/02/2013, à La chaux-de-fonds

Répondre

Bonjour nous habitons dans les montagnes neuchâteloises à plus de 1000 m d'altitude.la terre est argilo calcaire. cette année j'ai planté,entre autre, des pdt pompadour. le rendement a été très bon,elles n'ont pas été malades et elles se conservent très bien. bonne expérience

Louriberal
11/02/2013, à Perpignan

Répondre

Il ya des annèes que nous semons mona-lisa et d,une recolte a l,autre nous les conservons très bien etoutefois en respectant les lunes de plantations et d,arrachage

Ceci peut aussi vous intéresser