Poireau : plantation et culture

Le 30 juillet 2014 par Xavier Gerbeaud

Si vous avez effectué des semis de poireau en avril, c'est en juin qu'il faut les repiquer à leur place au potager. C'est à la même période que vous pouvez acquérir des plants, sur les marchés ou en jardinerie, pour rattraper le temps perdu !

Les bons plants

PoireauxLes jardineries proposent aujourd'hui bien souvent les poireaux en godets. Ce n'est pas un conditionnement très économique, car chaque godet ne contient qu'un pied ; or, quitte à planter des poireaux, autant faire une belle ligne !

Privilégiez donc ceux qui sont vendus en bottes. Les jeunes plants sont maintenus par un lien, ils peuvent paraître un peu desséchés et pleins de terre... Ce n'est pas grave ! Le poireau est un légume "costaud", qui reprend sans difficulté.

Préparer le terrain

Le poireau préfère le soleil.

La terre doit être soigneusement ameublie, avec une bêche ou une grelinette, et largement amendée avec du compost, surtout si votre terre a tendance à être un peu pauvre : les poireaux se plaisent dans les terres riches en matière organique.

Si vous plantez classiquement en ligne, aidez-vous d'un cordeau : une simple corde tendue entre deux petits piquets de bois fera l'affaire. Comptez 20 cm entre deux rangs.

Préparer les plants

Il faut ensuite "habiller" les plants. Cela consiste à rabattre les racines à 2 cm de longueur environ, et à supprimer un bon tiers du feuillage (5 à 7 cm seulement seront conservés). Cette opération stimule les jeunes plants et favorise un bon enracinement.

Planter

Utilisez un plantoir à main. Faites un trou d'une quinzaine de cm de profondeur, et plongez le plant dedans jusqu'à sa partie verte. Tassez soigneusement la terre autour.

Comptez une quinzaine de cm entre chaque pied. Votre plantation achevée, arrosez au pied de chaque plant avec le goulot de l'arrosoir.

Contre le ver du poireau

Ce parasite est hélas fréquent. Deux astuces reviennent fréquemment pour s'en affranchir : laisser les jeunes plants couchés deux jours au soleil sur la terre avant repiquage, ou les tremper un quart d'heure avant plantation dans une solution d'eau javellisée (un verre pour un arrosoir).

Par la suite

Un apport superficiel d'engrais organique type Or Brun® favorisera la croissance.

Couvrir le sol de paillette de lin permettra à la terre de conserver sa fraîcheur, et vous fera réaliser des économies d'arrosage.

La récolte est pour la fin de l'été...

>> Lire aussi :

Crédit photos : harrymoon

Commentez cet article 18

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Poireau : plantation et culture

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les légumes du potager.

544 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Le bris
13/06/2014, à Lievin

Répondre

Comment lutter contre la mouche mineuse?

70garonne
13/06/2014, à Champniers 16430

Répondre

Bonjour peut-on utiliser du purin d'ortie dilué (10 ou 20%) comme engrais sur des poireaux et à quel rythme ? merci.

Chapelle
24/06/2012, à 85670 chapelle-palluau

Répondre

Entre la plantation et la récolte un apport de potasse est'il nécessaire merci pour la réponse

Gilou66
07/02/2012, à Bergerac

Répondre

Non seulement ce n'est pas grave que les plants de poireau soient desséchés mais c'est même conseillé...je les laisse environ 48h à mi-ombre avant de les planter. cela endurcit le plant et le protège efficacement contre le ver du poireau.

Jacouille
09/06/2011, à Nieppe

Répondre

Comment et pendant combien de temps peux t on conserver du plan de poireau

Voir tous les commentaires (18)

Ceci peut aussi vous intéresser