Plantes toxiques au jardin et dans la maison

Le 18 octobre 2016 par Stéphane

Populaires en raison de leur belle floraison ou de leur feuillage décoratif, certaines plantes sont toxiques et il est prudent de les connaître pour éviter tout accident. Il ne s’agit pas de les exclure a priori, mais de respecter quelques règles simples pour profiter sans danger de leur beauté. En voici une petite sélection.

Plantes toxiques : les précautions à prendre

Le règne végétal comprend de très nombreuses espèces sauvages ou cultivées toxiques, voire mortelles pour plusieurs d’entre elles, mais il faut néanmoins savoir que les empoisonnements par contact ou ingestion restent malgré tout très réduits. Ils ne constituent en effet que 14% des intoxications loin derrière les accidents provoqués par les médicaments ou les produits phytosanitaires.

Quelques mesures simples limitent au maximum les facteurs de risque. Avant de céder à un coup de cœur pour une plante, renseignez-vous sur sa toxicité ou son innocuité. Installez les plantes vénéneuses à l’écart de la terrasse, des aires de jeux, des lieux de passage et hors de portée des  enfants. Après avoir manipulé ces plantes pendant les travaux d’entretien, lavez-vous soigneusement les mains si vous n’avez pas mis de gants.

Plante toxique au jardin
Plante toxique au jardinAgrandir l'image

Les plantes les plus toxiques au jardin

Plantes vivaces toxiques

Comme beaucoup de renonculacées, l’aconit, très apprécié pour ses grappes de fleurs bleues, est  très toxique et même mortel. Il faut aussi se méfier de la digitale, du muguet et du ricin qui contiennent des alcaloïdes très toxiques, du lupin, des euphorbes, des hellébores, des pivoines, des arums et de la berce du Caucase qui cause de graves brûlures et des lésions cutanées importantes. La plupart des bulbes (jacinthes, tulipes, anémones, perce-neige) sont nocifs, les colchiques étant les plus dangereux de tous.

Aconitum napellus (Aconit)
Aconitum napellus (Aconit)Agrandir l'image

Arbustes et grimpantes toxiques

Le cytise aux belles fleurs jaunes, le brugmansia aux trompettes parfumées et le laurier rose à la floraison colorée ainsi que le bois gentil qui embaume en février-mars (Daphne mezereum) avant de donner des baies rouges sont sans aucun doute les plus toxiques de tous les arbustes. Toutes les parties de la plante sont vénéneuses.

Des grimpantes comme le chèvrefeuille, la glycine (en particulier ses graines), les clématites, les lierres sont aussi plus ou moins toxiques.

La toxicité des arbustes à feuillage persistant est également établie. Parmi eux, il faut citer le fusain, l’aucuba, le laurier palme, le laurier tin, le buis, les azalées et les rhododendrons. Quant à l’if, tout est très nocif en lui, le bois, les aiguilles et les graines. Les fruits de nombreux arbres et arbustes peuvent également causer des intoxications plus ou moins sévères. Les baies du houx, des cotoneasters, du mahonia, du pyracantha, du troène, de la symphorine, du raisin d’Amérique, des viornes, du lierre et du laurier palme provoquent tous des empoisonnements plus ou moins graves.

Daphne mezereum (Bois gentil)
Daphne mezereum (Bois gentil)Agrandir l'image

Dans la nature : plantes sauvages toxiques

La ciguë, dont il existe plusieurs variétés, et la belladone sont des poisons redoutables. L’actée, le verâtre blanc (parfois appelé hellébore blanc) et le bouton d’or sont aussi des plantes toxiques. Des espèces sauvages à la fructification colorée comme les morelles, les bryones, la parisette, le sceau de Salomon comptent parmi les végétaux les plus toxiques, leur ingestion peut être mortelle. Les arums sauvages (gouet tacheté ou d’Italie), le genêt à balai, le concombre d’âne, la mercuriale, toutes les fougères de même que la chélidoine sont également dangereux.

>> Lire aussi :

Atropa belladonna (Belladone) - Fruit toxique
Atropa belladonna (Belladone) - Fruit toxiqueAgrandir l'image

Plantes toxiques dans la maison

L’éventail des plantes d’intérieur toxiques est un peu moins large mais la prudence reste de mise avec certains végétaux qui présentent un danger sérieux, surtout pour les enfants et les animaux domestiques. Magnifique mais peu connu, le Gloriosa superba est certainement la plus nocive de toutes les plantes d’intérieur. Apparentée aux colchiques, elle est tout aussi dangereuse que ces derniers et elle peut provoquer des intoxications très graves.

Des plantes vertes comme le dieffenbachia, dont la sève est très irritante, les ficus, les crotons, les caladiums, les poinsettias ou les yuccas font aussi partie des plantes toxiques. Les plantes fleuries contiennent aussi du poison, en particulier le clivia, l’amaryllis et l’anthurium. Quant aux fruits du pommier d‘amour, ils sont toxiques, un trait commun à plusieurs solanacées.

Gloriosa superba (Lis de Malabar)
Gloriosa superba (Lis de Malabar)Agrandir l'image

>> A lire aussi : Liste des fleurs toxiques

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 4

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Plantes toxiques au jardin et dans la maison

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur l'entretien du jardin.

216 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Rasalila
11/07/2017, à Arandon

Répondre

Oui, c'est vrai je l'ai lu vous avez essayé vous?

Bolot
26/09/2015, à

Répondre

Très bien fait explications et liens.

Jcr
17/04/2014, à Jard sur mer 85520

Répondre

Est ce la lavande fait partie des plantes toxiques?

Estdenantes
28/03/2014, à Nantes

Répondre

Selon François Couplan, expert en plantes sauvages comestibles, la chair des baies de l'if est comestible, mais les graines à l'intérieur sont toxiques, d'ou sa réputation d'être toxique. Je ne voudrais quand même pas vous encourager de gouter, avec le risque d'ingurgiter une graine!