Plantes alpines : les cultiver au jardin

Le 21 septembre 2017 par Iris Makoto

Originaires des zones montagneuses où le climat est contrasté et rigoureux, les plantes alpines s'affirment comme modèles de robustesse et sont en plus très faciles à cultiver. Voyons comment les faire pousser dans votre jardin.

Spécificités des plantes alpines

Les plantes alpines poussent spontanément en altitude dans les zones de montagne. Les conditions sont rudes en altitude, le froid est bien souvent glacial durant de longs mois, les amplitudes thermiques importantes entre la nuit et le jour. Le sol, raviné par l'érosion et les précipitations est rocailleux, minéral, peu humifère et très drainé.

Lewisia
LewisiaAgrandir l'image

Les plantes alpines se sont peu à peu adaptées à ces conditions difficiles et se présentent sous la forme de coussins bas ou de tapis pour offrir moins de prise au vent, ce port prostré leur permet de résister aux conditions climatiques rudes du milieu montagnard (lire : Comment les plantes se protègent-elles du froid ?). La plupart de ces plantes ont d'ailleurs la capacité de pousser dans les éboulis, les zones rocheuses et la moindre anfractuosité. De cet univers minéral, elles captent la chaleur accumulée lors des journées ensoleillées. Rustique et robustes, elles ne craignent ni le gel ni la sécheresse.

>> Lire aussi :

Cultiver les plantes alpines

Il suffit de s'inspirer de leur milieu naturel pour cultiver les plantes alpines, qui alors ne demanderont presque aucun soin pour pousser et se multiplier.

Le sol doit être très drainé, jamais lourd et argileux afin d'évacuer les eaux de pluie.

Génépi - Artemisia umbelliformis
Génépi - Artemisia umbelliformisAgrandir l'image

Ces plantes adorent le plein soleil, mais peuvent tolérer la mi-ombre dans les régions méridionales. Vous pouvez indifféremment les planter en automne ou au printemps.

Leur entretien est très restreint : il suffit de les arroser les mois suivant leur plantation pour assurer une bonne reprise. Laissez toutefois la terre sécher en surface entre deux arrosages car la plupart de ces plantes craignent les excès d'humidité au niveau des racines et du collet. Un paillage minéral autour du collet est idéal pour éviter son pourrissement. Une fois bien installées, laissez faire la nature ! Nul besoin de vous en occuper pour qu'elles subsistent dans votre jardin. Vous pouvez aussi tout à fait les cultiver en pot.

Mise en scène des plantes alpines

La rocaille est sans conteste l'aménagement de prédilection des plantes alpines qui y trouvent toutes les conditions requises pour croître. Une rocaille pentue, exposée au soleil offrira tout ce dont ces plantes ont besoin en matière de sol drainé et de minéralité. Elles peuvent être mises en scène au milieu des enrochements en compagnie d'autres plantes de rocaille, plus hautes pour créer des contrastes de formes et de textures. Elles se plaisent aussi dans les murets de pierres sèches, lovées au creux des roches.

Une auge creusée dans la pierre naturelle constitue aussi un parfait écrin aux plantes alpines. Disposées non loin de la maison, ou émaillant le jardin, les auges en pierre offrent de mini-décors charmants.

Androsace carnée dans une auge en pierre
Androsace carnée dans une auge en pierreAgrandir l'image

Quelques espèces de plantes alpines

Saxifrage

Le genre Saxifraga comprend plus de 450 espèces à feuillage généralement persistant disposé en rosettes ne dépassant pas 30 cm de hauteur. De longues hampes florales portant des fleurs étoilées aux couleurs pastels ornent le jardin du début du printemps à la fin de l'été. La saxifrage est une plante très facile de culture qui forme des coussins ou des tapis entre les roches. Elle peut même être utilisée dans les murets de pierres sèches car elle pousse dans la moindre anfractuosité. Il existe de nombreuses espèces dont certaines préfèrent un sol frais et la mi-ombre comme Saxifraga umbrosa ou Saxifraga exarata qui constituent de bon couvre-sol là où la pelouse ne pousse pas !

Saxifrages
SaxifragesAgrandir l'image

Génépi

Plus connue pour la liqueur que l'on tire de ses fleurs que pour son intérêt au jardin, le Génépi (Artemisia umbelliformis) est pourtant une plante très intéressante pour son feuillage argenté poussant en coussins entre les roches. Pour la cultiver dans votre jardin, un impératif : vivre en altitude (plus de 1500 m) sinon aucune chance de la conserver bien longtemps ! Autres paramètres : la nature du sol qui devra être extrêmement bien drainé, caillouteux et pauvre, et une exposition ensoleillée.

Edelweiss

L'edelweiss est une plante devenue quasi-légendaire et malheureusement assez rare dans son milieu naturel pour être une espèce protégée. Heureusement quelques cultivars horticoles permettent de l'introduire au jardin où elle aura besoin d'un sol très drainé et d'une exposition ensoleillée mais pas brûlante. La terre ne devra pas être trop fertile et humifère car la plante perdrait alors son aspect laineux (comme sur la photo ci-dessous) qui fait sa renommée. Facile de culture dans les jardins d'altitude, elle forme rapidement des touffes argentées du plus bel effet.

Edelweiss en pot
Edelweiss en potAgrandir l'image

Raoulia

Plante très facile de culture, le raoulia forme des tapis moutonnants sur le sol. Prenant la forme du relief, il est idéal pour couvrir un talus ou orner une rocaille. Chaque plante peut s'étendre sur près d'un mètre en tous sens, portant des fleurs blanches ou jaunes en été. Le feuillage persistant vert grisâtre parfois duveteux selon les espèces est aussi très ornemental.

Raoulia
RaouliaAgrandir l'image

Aspérule

L'aspérule est une plante tapissante qui s'étend au moyen de ses racines rhizomateuses en vastes tapis. Elle apprécie les sols frais, humifères et la mi-ombre ; dans ces conditions, elle peut même devenir envahissante. Au printemps apparaissent des cymes portant des fleurs blanches odorantes qui attirent les insectes pollinisateurs. Cette plante est idéale pour habiller le pied d'un arbre ou en sous-bois.

Androsace

L'androsace est une petite plante qui se présente sous la forme de rosettes acaules vert glauque souvent couvertes de duvet blanc. Persistant, le feuillage tapissant couvre aisément les rochers dont il prend la forme en développant de nombreuses rosettes. La couleur des fleurs s'étend du blanc pur au rouge, en passant par toutes les nuances de rose et de mauve, tout dépend bien sûr de l'espèce, mais elles sont si nombreuses que vous pourrez constituer une belle collection !

Androsace alpina
Androsace alpinaAgrandir l'image

Lewisia

De plus en plus présent en jardinerie, surtout au printemps lorsqu'il offre à la vue sa belle floraison pimpante, le lewisia est une plante succulente très rustique. Au jardin, ses rosettes de feuilles vert brillant pourront orner rocailles, murets ou auges avec brio. Cette plante apprécie les sols assez frais surtout en période de floraison afin de donner le meilleur d'elle-même.

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Plantes alpines : les cultiver au jardin

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les vivaces.

244 questions

Voir tout Poser une question