Planter une haie fruitière

Le 24 mai 2017 par Isabelle C.

Une haie, c'est bien. Une haie fruitière, c'est mieux ! Remplissant le même rôle qu'une haie décorative, une haie composée d'arbres fruitiers et d'arbustes à petits fruits a en outre l'avantage d'être gourmande. Quels arbres et arbustes choisir ? Comment planter ? Voici quelques conseils...

Une haie, oui, mais fruitière !

Les raisons qui peuvent vous conduire à planter une haie sont nombreuses : délimiter un terrain, se protéger du vent, se cacher d'un vis-à-vis ou bien encore offrir le gîte et le couvert aux auxiliaires du jardinier (lire : Des arbustes pour les oiseaux).

Récolte dans une haie fruitière
Récolte dans une haie fruitièreAgrandir l'image

Une raison supplémentaire peut s'ajouter à toutes celles-là : satisfaire la gourmandise du jardinier ! Et oui, les fruitiers sont assez nombreux et variés pour en trouver quelques-uns qui se plient à l'exercice de la haie ! Arbres fruitiers, arbustes à baies et arbustes à petits fruits : il est possible de marier les saveurs, les couleurs et les époques de fructification, mais encore faut-il bien les choisir et agencer la haie de manière optimale.

L'agencement de la haie fruitière

Pour obtenir une haie esthétique, pouvant jouer le rôle d'une clôture tout en produisant de beaux et bons fruits comme au verger, la haie fruitière doit être ordonnée, alternant de façon régulière arbres et arbustes.

Alternance d'arbres et de petits fruits dans une haie de 1 an
Alternance d'arbres et de petits fruits dans une haie de 1 anAgrandir l'image

La séquence suivante, à répéter, permet d'accueillir la plupart des fruitiers et d'obtenir une haie homogène et « naturelle » : deux arbres tiges* (étage supérieur) encadrant trois ou quatre sujets arbustifs (étage intermédiaire), voire plus suivant la taille des arbustes et celle des arbres tiges.

Ainsi disposés, et avec le concours d'une à deux tailles dans l'année de l'étage intermédiaire, les arbres tiges ont de la place pour développer leur houppier et les arbustes peuvent recevoir assez de lumière pour leur floraison et la maturation de leurs fruits. Ces tailles d'entretien ont également  pour effet de contenir l'étalement du système racinaire.

Cognassier intercalaire dans une haie fruitière de 5 ans
Cognassier intercalaire dans une haie fruitière de 5 ansAgrandir l'image

Cette séquence est envisagée pour une haie faite sur une seule ligne. Les haies plantées sur deux lignes sont possibles (plants arbustifs devant les arbres tiges) mais ne facilitent pas la cueillette. L'accès aux arbres tiges est gêné et les fruits et les rameaux des plants arbustifs peuvent être abîmés par le passage du jardinier lorsqu'il voudra avoir accès aux arbres placés derrière.

Si vous supprimez l'étage supérieur, le travail de taille sera nettement moins important.

Conseil : selon l'orientation de la haie, les arbres et les arbustes reçoivent plus ou moins de lumière ; pour une meilleure luminosité, sont à privilégier les expositions Sud et Sud-Ouest.

À savoir

Plantés côte à côte, les fruitiers vont forcément entrer plus ou moins en concurrence pour l'eau et les nutriments contenus dans le sol ; une situation que l'on ne retrouve pas dans un verger. Il ne faut donc pas s'attendre à ce que chaque arbre produise autant que s'il était planté seul au milieu de votre pelouse. La production de la haie fruitière doit s'envisager dans sa globalité et sa diversité.

Quels arbres fruitiers et arbustes choisir ?

Les arbres fruitiers sont parfois délicats. Aussi, le recours à des essences locales, adaptées à votre climat et à votre sol est préconisé. De plus, ces dernières ont également l'avantage de plaire aux auxiliaires de votre jardin. Toutefois, quelques essences exotiques ne sont pas à bouder. Variez les plaisirs en optant pour un mélange diversifié. Cela permet non seulement de goûter à des saveurs différentes mais aussi d'étaler les récoltes dans le temps (récoltes de fruits pour vous, de pollen pour les butineurs).

Haie fruitière de 6 ans en fleurs
Haie fruitière de 6 ans en fleursAgrandir l'image

Arbres fruitiers sur tige (tige*, demi-tige)

Figuier, kaki, mûrier, néflier, pêcher, poirier, pommier, prunier, sorbier...

Essences arbustives

Réussir la plantation de la haie fruitière : conseils pratiques

La distance de plantation entre les plants dépend bien évidemment de la forme de l'essence. Dans les haies ornementales, les espacements sont en moyenne de 70 cm. Ici, il faut prendre en compte les fruits plus ou moins fragiles. Le Conservatoire Végétal d'Aquitaine, qui travaille notamment sur les haies fruitières, conseille une distance de 1 mètre entre deux plants.

Plantation d'une haie fruitière sur ados paillé
Plantation d'une haie fruitière sur ados pailléAgrandir l'image

Son deuxième conseil est de planter la haie en une seule fois, afin que le système racinaire des arbustes et des arbres se développent conjointement, sans que l'un prenne le pas sur l'autre.

>> Lire aussi :

L'emploi du BRF est recommandé pour que le sol de ces haies devienne quasiment autonome en eau et en amendements.

Enfin, un constat intéressant : les associations racinaires et le mélange des espèces semblent jouent à plein dans ce principe de plantation. Les arbres des haies fruitières sont très peu touchés par les parasites.

*Arbres tiges : à tronc unique
**Cépée : à troncs multiples

Cet article a été rédigé grâce aux travaux du Conservatoire végétal régional d'Aquitaine www.conservatoirevegetal.com.

Les photos sont extraites de l’ouvrage "La biodiversité, amie du verger, Editions du Rouergue, 2014.

Photographe : E.Leterme / CVRA.

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 3

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Planter une haie fruitière

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les haies.

92 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Ahmed
28/04/2016, à

Répondre

Bonjour C'est juste pour vous dire que votre site est super intéressant , on trouve toutes les infos dont on a besoin moi qui est un fan du jardinage , je suis très satisfait et pour finir je tiens personnellement à vous félicité. Merci et bon courage

Zin
25/03/2016, à Rabat

Répondre

Vous dire simplement merci ! Il y a deux ans j'ai eu cette idée de planter une haie fruitière au lieu d'une "haie hibiscus" j'ai planté différents fruitiers à un mètre d'intervalle et cette année j'ai commencé à me demander si je n'avais pas fait une erreur voyant mes arbres prendre de l'ampleur.. mais puisque vous mentionnez la possibilité de 70 cm, ça me rassure un peut. Par contre j'ai planté deux noisetiers dont la taille ne semble pas bouger.

Dgb
22/01/2015, à La baule

Répondre

Bravo pour votre article...à rapprocher du livre de Jean Giono 'l'homme qui plantait des arbres'... .pour ma part, je garde tous les noyaux des fruits que je jette dans les haies bocagères, et je fais ça depuis des années, et les gens qui, au détour d'une route ou d'un chemin, trouvent des fruitiers disséminés peuvent profiter des fruits à la belle saison. .. si tous, nous jetions nos noyaux 'intelligemment' tous nous pourrione faire des confitures gratuitement ...