Petits conifères : nouveau style, nouvelles ambiances

Le 11 avril 2014

Le design végétal moderne fait la part belle aux plantes à effet durable dont l’intensité et la force sont des caractéristiques affirmées. Les petits conifères en sont de magnifiques exemples et bénéficient de ce fait d'une inspiration renouvelée de la part des jardiniers, paysagistes et autres designers du jardin...

Petits conifères : le renouveau

Conifère en pot sur une terrasseLes indéniables qualités graphiques des petits conifères s’accordent à merveille avec l’idée du jardin contemporain où l’esthétique se traduit moins dans les floraisons que dans les jeux de formes, de silhouettes et de textures. Ces plantes de caractère sont notamment très adaptées aux petits jardins, terrasses et balcons !

Ambiances naturelles-contemporaines

Les petits conifères s'intègrent avec bonheur au jardin naturel où la biodiversité est de mise. Le mariage contrasté avec les graminées, autres vedettes du décor moderne, s’avère une grande réussite. Les scènes peuvent s’enrichir de vivaces belles par leur graphisme ou leur feuillage décoratif et durable, même à la mauvaise saison. Les conifères jouent les ponctuations des massifs, marquent les allées, les angles du jardin ou du balcon se substituant aisément à la présence forte du buis taillé pour un entretien modéré. Avec eux, pas de problèmes de santé. Ils résistent au froid, à la sécheresse, aux maladies…

Simple, mais élégant

Les petits conifères sortent de la rocaille et des talus pour aller vivre en pot. Pour jouer les contrastes saisissants, optez pour des contenants aux couleurs très vives (jaune, rouge, vert pomme). Dans un genre plus sobre, de grands pots au design moderne de couleur anthracite exacerbent la présence forte et l’élégance naturelle des petits conifères. Les petits conifères deviennent vedettes contemporaines. Les plantes compagnes peuvent se limiter à des petits couvre-sol persistants comme les aromatiques. Plus minimalistes encore, les scènes où les conifères prennent place dans un jardin minéral. Un paillis de graviers blancs ou de pétales d’ardoise, des galets colorés suffisent alors à créer une ambiance moderne à la beauté intemporelle.

Mettre en scène les petits conifères

Assortiment de conifèresUn des apports majeurs des petits conifères est bien sûr la permanence du décor garantie par leur feuillage persistant. Leur croissance souvent lente assure aussi une certaine stabilité du décor. Il peut être intéressant de bousculer un peu cette constance et d'insuffler dès le départ quelques touches d'originalité et de fantaisie.

Vedettes en solo

Les conifères grands et petits étaient très souvent utilisés en isolé, mais parfois de façon un peu terne ou artificielle. L'idée est pourtant bonne et mérite d'être reprise… en choisissant des silhouettes vraiment remarquables. Silhouettes insolites, formes pleureuses, conifères sur tige une personnalité forte à mettre en avant et qui créent l’évènement par leur seule présence.

Les formes rondes, érigées, fastigiées gagnent quant à elles, à être utilisées en ponctuations dans les massifs, servant à structurer ceux-ci tout en leur offrant une dynamique originale.

Mariages en contrastes

Les mariages des petits conifères entre eux sont une autre idée forte, la diversité des volumes, des formes, des textures et des coloris permettant toutes les audaces. Au jardin ou sur une terrasse, ces associations seront de forte personnalité. Point trop n’en faut, toutefois : le secret de ces associations réussies réside dans la présence équilibrante et contrastante d'autres végétaux. Arbustes ou vivaces, les deux s'y prêtent. Graminées, vivaces hautes ou tapissantes sont naturellement bienvenues. Elles apporteront la légèreté complémentaire. Les arbustes à fleurs sont également intéressants pour leur apport de couleurs. Comme pour un massif de fleurs, préférez un certain effet de masse à un éparpillement et regroupez les conifères par volumes, coloris ou silhouettes selon votre inspiration. Les conifères les plus petits gagnent à être groupés par trio de la même variété. Les plus grands peuvent se valoriser mutuellement : une silhouette érigée, une en boule et une « tapissante ».

Jardin minéral

Chamaecyparis - ardoise dresséeDans le jardin minéral ou la rocaille, vérifiez bien la vitesse de croissance et les dimensions adultes des végétaux. Le végétal ne doit pas envahir à toute vitesse le minéral (graviers, roches, galets) ou les autres végétaux moins vigoureux. Les tailles répétées, en respectant les formes naturelles des arbustes, peuvent toutefois au fil du temps façonner de véritables sculptures, dignes des plus beaux bonsaïs.

Jardin en pots

Au balcon ou en terrasse, le jardin en pots gagne à accueillir nos petits conifères. Ils vont contribuer à assurer l’ossature du décor tout en servant d’écrin aux vedettes plus éphémères. Comme au jardin, rapprochez les différentes silhouettes pour créer du relief. Misez sur les formes, les volumes et les couleurs des contenants pour des effets tout en harmonie ou en contraste.

Portraits de famille

Les petits conifères sont très variés en formes et couleurs. Ils savent aussi rester surprenants.

Voici quelques portraits intéressants :

Silhouettes sur tiges

Les conifères sur tige ont fort belle allure, oscillant parfois entre l'arbre miniature et le maxi bonzaï. Ils jouent un rôle clé pour le décor d’une terrasse ou d’un balcon, créant, dans l'instant, un mini-paysage de grand caractère.

Curiosité : le Ginkgo biloba en version mini !

Gingko Biloba 'Mariken'

Gingo biloba 'Mariken'

Arbre mythique, seul survivant végétal de l’époque Jurassique. Ce conifère inattendu avec son feuillage caduc, possède des feuilles en éventail qui prennent une magnifique coloration jaune d’or en automne, lui valant son appellation d’Arbre aux 40 écus. L’espèce type est bien sûr réservée aux grands jardins. En revanche, la variété pleureuse greffée sur tige culmine à... 2,5 m pour une largeur de 2 m ! Ces modestes dimensions permettent de l’accueillir dans un petit jardin ou une terrasse où son effet est spectaculaire.

Pas besoin de tailler, il pousse très lentement.

Pour les balcons ou les toutes petites terrasses, préférez Ginkgo biloba ‘Mariken’ disponible sur une tige de 50 à 70 cm. Ou même le Ginkgo nain ‘Troll’, véritable excentricité pour adepte de végétaux qui sortent de l’ordinaire. Il ne dépasse pas 80 cm, possède une silhouette compacte qui s’étale un peu et un feuillage duveteux.

L’épicée nain de Serbie sur tige (Picea omorika ‘Nana’) mérite aussi le détour avec son feuillage dense gris bleuté plein d’élégance. Le pin nain des montagnes (Pinus mugo ‘Mops’) arbore quant à lui une boule nette et bien dense d’aiguilles vert foncé.

Le petit pin noir sur tige (Pinus nigra 'Pierrick Brégeon') offre une petite tête naturellement sphérique et compacte aux jolies aiguilles vertes dressées.

Si vous aimez les « têtes échevelées » !

Cedrus deodara 'Feeling Blue', un cèdre de l'Himalaya nain sur tige de 80 à 100 cm. Petite tête échevelée vert bleuté.

Juniperus horizontalis 'Blue Chip' : un genévrier rampant sur petite tige de 60 cm.

Picea pungens 'Glauca Globosa' : l’épicéa piquant formant une petite tête lâche au magnifique feuillage bleu clair.

Pour ponctuer votre décor

Pin 'Mugho' en potCertains petits conifères arrondis soutiennent avec brio la comparaison avec les classiques boules de buis structurant nombre de décors contemporains ou romantiques. Déclinant des teintes très variées, ils offrent en outre la liberté de jouer avec les couleurs, précieuse touche pour dynamiser toute scène de jardin.

Le bon choix : Picea glauca ‘Echiniformis’ qui forme une petite sphère aplatie à la végétation très compacte vert bleuté. Thuya ‘Golden Globe’ présente un feuillage doré particulièrement lumineux à mi-ombre.

Pour ponctuer un massif vous pouvez aussi choisir des silhouettes érigées qui donneront une impression de végétaux "sentinelles". Le roi du genre : Taxus baccata ‘Fastigiata Aurea’ au feuillage bronze qui culmine à 1,5 m au bout de 10 ans.

Méritant bien son nom, Juniperus communis ‘Sentinel’ forme une silhouette colonnaire, très étroite et compacte à la cime pointue, il met 10 ans pour atteindre 60 à 70 cm. Le cultivar ‘Compressa’ offre une végétation encore plus serrée et une belle coloration vert bleuté.

Conseils pratiques

Plantation : début d'automne

Conifères en vasque avec une graminée noire (Ophiopogon)Le choix de votre petit conifère doit se porter sur un sujet bien fourni, équilibré côté silhouette. Le moment idéal pour l’installer est le début d’automne avant les premiers gels, profitez-en. Offrez-lui un sol ou un substrat riche en humus, plutôt acide et bien drainé. Amendez une terre trop argileuse avec un ou deux seaux de compost mûr. Côté exposition, évitez-lui un ensoleillement brûlant surtout si son feuillage est doré sous peine de le griller. Creusez un trou de plantation de 3 fois le volume de la motte à l’avance si possible. Drainez le fond avec des cailloux si le sol est de nature compacte. Pas besoin d’engrais. Placez la motte préalablement bien hydratée dans un seau d’eau en l’enterrant sous 3-4 cm de terre. Arrosez copieusement. Paillez avec des paillettes de lin ou un paillis minéral pour accentuer le côté moderne (concassé, ardoise, terre cuite).

Entretien

Arrosez copieusement le premier été pour assurer la reprise. Douchez le feuillage si le temps est chaud et sec, les conifères adorent ça ce rafraîchissement qui déplait à leurs parasites principaux : les araignées rouges. Les années suivantes, fertilisez une à deux fois par an (printemps et automne) surtout si le sujet est en pot. Taillez si besoin en avril et fin août pour remodeler la silhouette.

Votre petit conifère en pot

Il lui faut un contenant d’au moins 50 cm de côté ou de diamètre sans réserve d’eau, car ses racines détestent les excès d’humidité. N’oubliez pas la couche de drainage (10 cm de billes d’argile). Le terrain doit être consistant (moitié terreau universel et terre de jardin ou terreau type rosiers). Il doit rester frais toute l’année surtout en été sur une terrasse bien ensoleillée.

Rempotez tous les 3-4 ans. Ajoutez une couche de compost les années sans rempotage.

>> Lire aussi : Bouturage des conifères

Crédit photos : ColourYourLife(1,2,3,5) - Iseli Nursery (4) - Gardening in a minute (6)

Commentez cet article 1

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Petits conifères : nouveau style, nouvelles ambiances

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les conifères.

90 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Cojean
09/09/2010, à Saint-nazaire 44600

Répondre

J'ai une terrasse de 10m2 plein sud et face mer pas abrittée quels petits arbres ou arbustes que je pourrais planter et résisterai à l'hiver. merci d'avance. cj

Ceci peut aussi vous intéresser