Installer une pépinière au jardin

Le 18 mai 2015 par Isabelle C.

Découvrez comment créer cet emplacement privilégié du jardin où vous élèverez vos jeunes plantes issues de semis ou de boutures, avant de les repiquer en place.

Pépinière : là où tout commence...

Pépinière au jardin protégée par un châssis

Pépinière protégée par un châssis

Une pépinière est un lieu où nait et où se développe quelque chose ; en jardinage, ou en arboriculture, une pépinière est une parcelle de terre, sur laquelle, sont « élevées » des jeunes plantes en vue d'être repiquées. À l'intérieur d'une pépinière se feront :

  • la multiplication et la culture de plantes vivaces d'arbustes ou d'arbres, en attendant d'être transplantés en pleine terre ou en pots ;
  • les semis et la culture de plantes annuelles, légumes ou fleurs, en attendant d'être repiqués dans le jardin ou le potager.

Mais pourquoi semer en pépinière ?

L'utilisation d'une pépinière a pour objectifs :

  • de donner toutes les chances aux semences ou aux boutures de se développer rapidement et dans les meilleures conditions ;
  • de multiplier des plants en quantité, sur une surface réduite ;
  • de ne pas mobiliser trop longtemps les parcelles du potager. Les plants y sont installés un fois que le système racinaires et que les organes aériens (vrais feuilles, tiges...) sont suffisamment développés.

Les jeunes plantes sont, par nature, fragiles et délicates ; la pépinière est donc installée dans un endroit chaud, bien ensoleillé, à l'abri des vents et si possible près du potager, afin de limiter les déplacements et faciliter tout travail de manutention qu'entrainent les opérations de repiquage.
La parcelle est de petite taille et la terre y est drainante, meuble et riche.

Les multiples avantages de la pépinière

Semis sous filet de protection

Filet de protection pour semis

Des conditions favorables

En regroupant dans un espace réduit les semis et boutures, il est possible :

  • d'offrir un substrat adéquat aux semis ou aux boutures ;
  • d'obtenir des températures plus chaudes qu'en plein champ ;
  • d'arroser autant que de besoin ;
  • d'apporter une meilleure surveillance et de faciliter la mise en place des soins et de la lutte contre les maladies et les ravageurs.

Ainsi choyées, les jeunes pousses se développent mieux et plus vite que si elles avaient démarré leur croissance directement sur les planches du potager, ou dans le jardin.

Un espace disponible

La pépinière est un endroit disponible qui permet :

  • de démarrer une culture alors que le potager ne dispose pas de planches libres ;
  • d'avoir en réserve des plants, pour remplacer les éventuels échecs de repiquages, les plants du potager dévastés par les rongeurs, pour faire du troc dans les bourses d'échanges, pour offrir... ;
  • d'avoir un espace pour accueillir les légumes qui nécessitent d'être mis en jauge à l'automne.

L'installation

Jeunes plants en pépinière

Pépinière bordée d'un gros bambou

La mise en place de la pépinière démarre par la délimitation du terrain. Après avoir identifié l'endroit le plus opportun, il est conseillé de construire, tout autour, un muret ou une bordure d'environ 50 cm de hauteur. Celui-ci permettra, entre autres choses, de protéger les plants du vent et de certains ravageurs, d'accumuler la chaleur et d'installer une ombrière (lors de la germination) ou une protection contre les intempéries. La bordure peut être réalisée en pierre, en briques, en planches, en bambous ou en treillis d'osier.

La seconde étape est la mise en place du substrat. Nettoyez la parcelle (mauvaises herbes, cailloux...) et ameublissez la terre à l'aide d'un outil à dents, type fourche-bêche ou grelinette. Préparez ensuite la couche de semis, d'environ 20 cm de profondeur (si vous n'installez pas de bordures étanches) ou de hauteur, par un apport de terreau fin ou d'un mélange de terre du jardin, de compost bien mûr et de sable, le tout bien tamisé ; la couche de semis devant être souple et drainante

Pour faciliter les arrosages, il est possible d'installer un système de goute-à-goutte, sinon privilégiez les arrosages légers, par aspersion.

Après les semis ou les bouturages, installez si nécessaire, les protections. Un filet ou un grillage à maille fine peut fournir de l'ombre et protéger les jeunes pousses de la grêle ou des fortes pluies. La mise en place d'une vitre ou d'un film plastique transformera votre pépinière en châssis, pour les semis hâtés.

Lire aussi :

Crédit photos : X.G. (1,2) / Trees ForTheFuture (3)

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Installer une pépinière au jardin

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur l'aménagement du jardin.

120 questions

Voir tout Poser une question