Parasites et maladies du buis

Le 21 janvier 2017 par Isabelle C.

Les buis doivent faire face à de nombreux agresseurs dont il n'est pas toujours évident de se débarrasser. Voici une présentation des principaux problèmes que vous pouvez rencontrer...

Les ravageurs du buis

Pyrale du buis (Cydalima perspectalis)

Description : papillon nocturne blanc et marron aux reflets irisés, dont les chenilles vert clair striées de noir s'attaquent, dès le mois de mars, aux feuilles du buis.

Symptômes : les feuilles brunissent, sèchent puis tombent. Présence de chenilles, de cocons et de toiles laissées par les chenilles.

Dégâts de pyrale du buis
Dégâts de pyrale du buisAgrandir l'image

Traitements :

  • Insecticide biologique à base de Bacillus thuringiensis ssp kurstaki (Btk) ;
  • Ramassage manuel des chenilles ;
  • Douche au jet d'eau sous pression.

>> Lire : Pyrale du buis : symptômes et traitement

Psylle du buis (Psylla buxi)

Description : hémiptère* vert, piqueur suceur, dont les œufs, pondus à l'automne à l'intérieur des bourgeons, éclosent au printemps, libérant des larves qui se nourrissent de la sève de la plante. Elles produisent une sécrétion blanche pour se protéger et du miellat sucré attirant les fourmis.

Symptômes : amas blancs cotonneux et collants sur les jeunes pousses, déformation des feuilles en « cuillère ».

Psylle du buis
Psylle du buisAgrandir l'image

Traitements préventif : une taille des jeunes pousses effectuée en hiver permet d'éliminer les pontes d'automne.

Traitements curatifs :

Phytopte du buis (Aceria unguiculata)

Description : minuscule acarien gallicole** blanc qui niche dans les bourgeons durant l'hiver. Reprise de l'activité (se nourrir et se reproduire) au printemps.

Symptômes : déformation des feuilles et formation de protubérances, blocage du développement des jeunes pousses. Les dommages ne sont généralement pas très importants.

Traitements :

  • Suppression des feuilles, taille des rameaux ou des branches occupées ;
  • Pulvérisation d'un acaricide naturel (huile de neem, soufre...) si nécessaire.

Cochenille virgule du buis (Lepidosaphes ulmi)

Description : hémiptère gris brun, portant un bouclier en forme de poire (ou virgule). Il se nourrit de la sève du buis. Les oeufs éclosent au début du mois de mai.

Symptômes : les colonies s'agglutinent au niveau des branches et des rameaux, d'abord à l'intérieur de la plante, formant des encroûtements ; les rameaux occupés jaunissent puis dépérissent.

Cochenille virgule
Cochenille virguleAgrandir l'image

Traitements : un traitement au savon noir peut être effectué lorsque les larves sont mobiles et n'ont pas encore de bouclier, fin mai début juin. Reste à repérer les larves, ce qui n'est pas chose facile.

Cécidomie du buis (Monarthropalpus buxi)

Description : petite mouche orangée dont les larves creusent l’intérieur des feuilles pour se nourrir.

Symptômes : boursouflures décolorées, jaune-orangé, sous les feuilles.

Dégâts de cécidomie du buis (Monarthropalpus buxi)
Dégâts de cécidomie du buis (Monarthropalpus buxi)Agrandir l'image

Traitements :

  • Pulvérisation d'un insecticide naturel, de préférence avant la ponte, dès le mois de mai ;
  • Suppression des parties atteintes.

Les maladies du buis

Les maladies du dépérissement du buis font de gros dégâts depuis quelques années.

Maladie du dépérissement du buis : Cylindrocladium buxicola

Description : champignon qui se développe en situation chaude et humide.

Symptômes : taches jaune-orangé auréolées de brun, puis brunes sur les tiges et les feuilles qui finissent par se dessécher et tomber en masse. Un mycélium blanc peut apparaître en cas d'humidité importante.

Haie de buis malade
Haie de buis maladeAgrandir l'image

Traitements :

  • Préventifs : limitation des apports d’azote et des tailles qui seront faites en période sèche ; plantation d'espèces résistante ;
  • Curatif : suppression des rameaux atteints.

Autre cause de dépérissement du buis : Volutella buxi

Description : champignon qui se développe à la faveur des variations de température et d'un sol très humide.

Symptômes : taches jaune-orangé puis marron-gris sur les feuilles qui finissent par se dessécher. Des spores rose clair apparaissent sur les faces inférieures des feuilles.

Traitements :

  • Préventifs : limitation des apports d’azote et des tailles qui seront faites en période sèche ; plantation d'espèces résistantes ;
  • Curatif : suppression des rameaux atteints.

* insectes insectes piqueurs munis d'un rostre (sorte de bec).
** qui provoquent la formation de galles.

>> Découvrir aussi le buis africain, Myrsine africana

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Parasites et maladies du buis

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les envahisseurs du jardin.

442 questions

Voir tout Poser une question