Orchidée Laelia

Le 12 décembre 2016 par Clémentine Desfemmes

Les laelias sont de belles orchidées pas très courantes, mais appréciées des amateurs pour leurs superbes fleurs colorées et parfois parfumées. Selon les espèces de Laelia, les conditions de culture varient et il est plus ou moins facile de les faire refleurir en appartement.

Le Laelia, une orchidée somptueuse

Le genre Laelia compte une vingtaine d'espèces d'orchidées originaires du Mexique, d'Amérique du Sud et d'Amérique Centrale. Comme les cattleyas dont elles sont assez proches, les laelias offrent de belles et grandes fleurs aux coloris variés (d'autant qu'il en existe de nombreux hybrides). Chaque pseudobulbe porte une ou plusieurs feuilles selon les espèces et donne une nouvelle hampe florale chaque année.

Laelia anceps en fleurs
Laelia anceps en fleursAgrandir l'image

Ces orchidées sympodiales à pseudobulbes sont épiphytes ou lithophytes, et leurs habitats naturels sont des forêts lumineuses, souvent de moyenne voire de haute altitude, de climat tempéré chaud, tempéré ou tempéré froid selon les espèces, où il ne pleut pas forcément beaucoup (voire pas du tout en hiver) et où les écarts de températures peuvent être marqués entre le jour et la nuit, ainsi qu'entre l'été (relativement humide) et l'hiver (plutôt sec).

Conditions de culture des Laelias

Sol

Les Laelia ont besoin d'un substrat de culture très drainant, type écorces de pin. Ces orchidées sont bien adaptées à la culture en panier (un peu comme les Vandas) car elles ne supportent pas d'avoir les racines constamment humides.

Certaines espèces de Laelia, lithophytes (ou rupicoles), poussent sur des rochers dans leur milieu naturel : offrez-leur un support de culture inorganique (pierre).

Laelia rubescens cultivé en panier
Laelia rubescens cultivé en panierAgrandir l'image

Exposition

Très lumineuse, sans soleil direct : placez votre laelia derrière une fenêtre et prévoyez un voilage en été en cas d'exposition sud ou ouest.

Rempotage

Rempotez le laelia tous les deux ans, dans un pot d'un diamètre légèrement supérieur au précédent (2 cm de plus environ). Placez la plante de manière un peu excentrée de manière à laisser aux nouvelles pousses la place de se développer.

>> Lire aussi : Rempoter une orchidée

Laelia purpurata (Cattleya)
Laelia purpurata (Cattleya)Agrandir l'image

Entretien du Laelia : arrosage et engrais

Période de végétation

En période de végétation, généralement l'été, arrosez copieusement votre laelia une fois tous les 8-10 jours avec une eau non calcaire ; humidifiez bien le substrat puis laissez-le s'égoutter en veillant à ne pas laisser d'eau dans la soucoupe ou le cache-pot (après l'arrosage, le substrat doit pouvoir sécher rapidement). Vous pouvez aussi vaporiser les racines aériennes et le substrat entre deux arrosages, avec une eau non calcaire.

Pendant cette période, apportez de l'engrais liquide spécial orchidées après chaque arrosage (seulement une fois le support mouillé), l'engrais étant à diluer dans de l'eau, en respectant les dosages préconisés.

Laelia speciosa
Laelia speciosaAgrandir l'image

Période de repos

Lorsque la plante se met au repos, généralement entre l'automne et le début du printemps, ralentissez les arrosages et stoppez-les presque totalement en hiver, de même que les fertilisations. Placez votre laelia dans une pièce très fraîche (5 à 15°C selon les espèces) mais cependant lumineuse.

>> Lire : Entretien des plantes épiphytes

Quelques espèces de Laelia à faire refleurir en appartement

Selon les espèces de laelia, le type d'habitat et donc les exigences naturelles de la plante peuvent varier considérablement ; il est donc difficile de donner des conseils de culture génériques pour ces orchidées, notamment si l'objectif est de réussir à les faire refleurir. Voici cependant quelques conseils spécifiques pour les espèces suivantes, qui sont les plus faciles à trouver dans le commerce et à cultiver en appartement :

Laelia sincorana
Laelia sincoranaAgrandir l'image

  • Laelia anceps : tempéré chaud en été, puis plus frais et plus sec en hiver. Floraison en automne ou en hiver. Jusqu'à 5 grandes fleurs par tige florale.
  • Laelia autumnalis : tempéré chaud en été, fraîcheur en hiver. Floraison d'octobre à janvier, 2 à 6 fleurs parfumées, très gracieuses.
  • Laelia rubescens : climat tempéré chaud. Besoins importants en eau en période de croissance, puis repos au sec après la floraison, sans besoin de trop de fraîcheur. Floraison en automne-hiver. Fleurs plutôt petites mais plus nombreuses (jusqu'à 15 par tige).
  • Laelia speciosa (ou L. grandiflora) : c'est l'espèce-type, très utilisée pour l'hybridation. Tempéré frais en été et tempéré froid en hiver : durant la période de repos hivernal, 5°C environ lui conviennent. Tolère de longues périodes de sécheresse et se contente d'une humidité modérée y compris en période de croissance. Aucun arrosage de décembre à avril, jusqu'à l'apparition d'une ébauche de hampe florale à l'extrémité du pseudobulbe. Floraison en été ou en automne. 3 à 4 grandes fleurs (jusqu'à 16 cm), parfumées, sur chaque inflorescence.
  • Laelia sincorana : milieu de culture minéral très drainant, arrosage plutôt par vaporisation. Eté tempéré à chaud et repos d'hiver très sec. Fleurs de taille moyenne aux couleurs vives, très attrayantes.
  • Laelia purpurata : voir notre fiche sur les Cattleyas.
Laelia autumnalis
Laelia autumnalisAgrandir l'image

>> Découvrir aussi :

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Orchidée Laelia

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les orchidées.

499 questions

Voir tout Poser une question