Orchidées pour l'extérieur

Le 6 mai 2017 par Iris Makoto

Le monde des orchidées est vaste et peuplé de variétés tropicales bien connues mais aussi d'espèces bien mieux adaptées à la vie en extérieur. Rustiques, vigoureuses et résistantes, elles trouveront leur place dans nos jardins !

Des orchidées au jardin, c'est possible !

Lorsque l'on parle d'orchidées on pense forcément aux belles tropicales qui requièrent chaleur et soins constants, pourtant certaines orchidées sont très rustiques et faciles de culture, ce qui permet de les planter en pleine terre.

De nombreuses espèces se partagent ce privilège, assurant des floraisons échelonnées d'avril à octobre pour peu que vous leur fassiez une place dans votre jardin. Généralement peu gourmandes en soins, elles ne requièrent qu'un entretien restreint et forment au fil du temps de vastes touffes qui habillent massifs, sous-bois, rocailles ou bordures d'allées avec charme. Attention, une fois convaincus vous risquez fort de les collectionner !

Sabot de Vénus, Cypripedium calceolus
Sabot de Vénus, Cypripedium calceolusAgrandir l'image

Principales espèces et variétés d'orchidées pour l'extérieur

Voici quelques orchidées faciles à cultiver au jardin. Lancez-vous !

Bletilla

Ce genre comprend une dizaine d'espèces et quelques cultivars d'orchidées terrestres originaires des régions fraîches d'Asie. Les feuilles linéaires laissent apparaître au printemps des grappes terminales portant des fleurs en forme de clochettes mauves, roses ou blanches selon l'espèce. Plus rare, Bletilla ochracea, de couleur jaune, est aussi plus sensible au froid.

Faciles de culture, les bletillas s'étalent grâce à leur racines rhizomateuses année après année surtout si le sol est bien drainé, fertile et qu'il reste frais. Une exposition mi-ombragée leur conviendra très bien. Un paillage peut tout de même être nécessaire pour protéger les racines en hiver surtout dans les régions les plus froides.

Bletilla striata
Bletilla striataAgrandir l'image

Cypripedium, le sabot de Vénus

Plus connues sous l'appellation de "Sabot de Vénus", ces orchidées sont sans doute les plus résistantes au froid surtout si on lorgne du côté des hybrides obtenus récemment dans le but de supporter aussi bien des températures inférieures à -20°C qu'une chaleur relative (pas plus de 30 °C tout de même !). Le cultivar 'Gisela' peut allègrement supporter jusqu'à -35°C sans souffrir !

Ces orchidées originaires du Canada, du Nord de l'Europe ou des États-Unis apprécient la mi-ombre et un sol frais tantôt acide pour Cypripedium reginae, tantôt calcaire pour Cypripedium calceolus. Une exposition au Nord leur conviendra parfaitement surtout dans les régions chaudes.

Spectaculaires les fleurs aux labelles renflés surmontés de 3 tépales aux couleurs souvent contrastées s'épanouissent en été. Pour une floraison opulente, pensez à griffer du compost et un peu de vinasse de betterave aux pieds de ces plantes au printemps. Si elles se plaisent chez vous, elles formeront bien vite des tapis assez denses.

Cypripedium reginae
Cypripedium reginaeAgrandir l'image

Dactylorhiza

Le genre Dactylorhiza comprend une trentaine d'espèces d'orchidées terrestres tubéreuses poussant spontanément dans les zones marécageuses ou les prairies d'Asie, du Nord de l'Europe et de l'Afrique. Ces plantes fleurissent de mai à septembre selon l'espèce, en grappes érigées comportant des fleurs serrées aux bractées saillantes. Les fleurs sont blanches, pourpre, lilas, fuchsia, parfois même tachetées.

Les dactylorhizas apprécient la mi-ombre et les sols riches et frais. De 15 à 75 cm de hauteur selon la variété, ces orchidées peuvent tantôt servir en bordures d'allées ou de massif, tantôt trôner en centre de massif, voire dans une rocaille humide.

Dactylorhiza praetermissa
Dactylorhiza praetermissaAgrandir l'image

Epipactis

Les epipactis sont des orchidées terrestres très faciles à cultiver dont le genre comprends 24 espèces et de nombreux cultivars. Ces plantes rhizomateuses poussent à l'état naturel dans les prairies, les zones marécageuses et les sous-bois des zones tempérées de l'hémisphère Nord. Epipactis gigantea peut atteindre jusqu'à 50 cm de hauteur et supporte des températures jusqu'à -25°C.

Une seule plante peut avoir un étalement de 2 m avec le temps ! Les epipactis se plaisent dans un sol humide, drainé et riche en humus à l'ombre ou à la mi-ombre dans les régions les plus fraîches. La floraison de longue durée aux fleurs groupées en épis se prolonge du début du printemps jusqu'en juillet. Mention spéciale pour le très original Epipactis veratrifolia aux fleurs vertes bordées de brun et pour Epipactis palustris, une des rares espèces à pouvoir être cultivée en bordure d'étang.

Epipactis gigantea
Epipactis giganteaAgrandir l'image

Gymnadenia

Le genre comprend notamment les espèces Gymnadenia conopsea et Gymnadenia odoratissima, originaires du Nord de l'Europe et des steppes de l'Oural. Ces orchidées terrestres apprécient le soleil voire la mi-ombre et seront parfaites en rocailles ou en massif. Outre la beauté des fleurs pourpres portées en épis érigés en juin-juillet, c'est surtout le parfum enivrant qui s'en dégage que le jardinier retiendra. Fleurant bon la vanille, il attire tous les insectes pollinisateurs !

Gymnadenia odoratissima
Gymnadenia odoratissimaAgrandir l'image

Orchis

Ce genre est très intéressant car il comprend près de 35 espèces d'orchidées très rustiques poussant pour une fois en sols pauvres, rocailleux, secs et si possible au soleil légèrement tamisé. Ces plantes conviendront donc fort bien en rocailles ou pour habiller une prairie naturelle, voire un talus. Les fleurs portées en grappes compactes et dressées, présentent un éperon. Les couleurs varient du blanc au vert en passant par toutes les nuances de pourpre ou de rouge. Parfois maculées ou tachetées elles s'épanouissent assez tôt au printemps.

Orchis
OrchisAgrandir l'image

Spiranthes

Les spiranthes sont de belles orchidées à réserver aux régions les plus douces car elle tolèrent de courts épisodes de froids mais pas de fortes gelées.

Ces orchidées apprécient un sol léger, bien drainé, acide et fertile. Elles aiment la mi-ombre où elles se développent à loisir si l'emplacement est abrité des vents dominants. Les fleurs blanches sont portées en épis spiralés très originaux de 70 cm de hauteur. Spiranthes 'Chadd's Ford' prend le relais des floraisons en octobre. Sa hampe embaume alors la zone de doux effluves.

Spiranthes odorada
Spiranthes odoradaAgrandir l'image

>> Et aussi, sous climat doux : la pléione

Les orchidées rustiques en résumé

Elle apprécient pour la plupart la mi-ombre et les sols bien drainés. Un ajout de pouzzolane à la terre est souvent nécessaire pour que le sol soit bien drainé.

Respectez la période de repos pour les orchidées caduques et ménagez une période sans arrosage à ce moment là.

Veillez aux attaques de limaces qui apprécient tout particulièrement les jeunes pousses.

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 1

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Orchidées pour l'extérieur

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les orchidées.

511 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Marianne e
19/08/2016, à

Répondre

Article très intéressant. J'ai vu des Sabot de Vénus pousser sauvages à plus de 2000 mètres dans les Alpes suisses. Comme elles sont au bord d'un lac artificiel (barrage), cette situation doit leur convenir ! J'ai aussi des orchis (sauvages) à 1'500 m, qui fleurissent chaque année !