Nettoyer un terrain en friche

Le 7 mars 2017 par Clémentine Desfemmes

Vous avez emménagé dans votre nouvelle maison et le jardin est à l'abandon ? Vous venez d'acquérir -ou l'on vous prête- un terrain en friche, que vous souhaitez nettoyer pour en faire un jardin ? Voici nos conseils pour débroussailler et désherber.

SOS jardin en friche !

L'hiver est la période idéale pour nettoyer un terrain en friche dans le but d'en faire un jardin d'ornement ou un potager. Profitez de la mauvaise saison pour débroussailler, désherber et préparer le sol avant de planter ou semer, au printemps. Mais avant toute chose, observez votre terrain. La nature des plantes sauvages qui y poussent spontanément vous renseignera sur la nature du sol (quitte à affiner le diagnostic par une analyse de sol).

>> Lire : Diagnostic du sol par les plantes sauvages.

Jardin abandonné
Jardin abandonnéAgrandir l'image

Ensuite, repérez les végétaux que vous désirez conserver : certains grands arbres ou arbustes plantés par les précédents propriétaires, ou d'origine sauvage, pourront être préservés et vous éviteront de partir de zéro : songez qu'il faut des années, voire des dizaines d'années, pour obtenir un bel arbre à partir d'un jeune plant ! Ne sacrifiez donc pas trop vite les végétaux existants et prenez le temps d'observer et de réfléchir, en réalisant d'ores et déjà un plan de jardin qui vous permettra d'y voir plus clair et de rationnaliser les suppressions.

Supprimer les arbres et les grands arbustes

Pour supprimer les arbres gênants (saule, frêne, érable, robinier...) et les arbustes les plus imposants (sureau, aubépine, prunellier, buddléia...), utilisez une tronçonneuse : procédez par étape, en coupant d'abord les branches principales, puis en débitant les troncs en tronçons. Pour supprimer les souches, une barre à mine et une pioche suffiront pour les plus petites, sinon, un palan manuel voire une mini-pelle seront nécessaires pour les plus grosses. Vous pouvez aussi utiliser une dessoucheuse pour les plus gros arbres... ou choisir de conserver la souche, si celle-ci ne vous gêne pas.

>> Lire : Eliminer une souche

Abattage d'un arbre gênant
Abattage d'un arbre gênantAgrandir l'image

Eliminer les ronces et les broussailles

Les ronces sont un vrai problème : ces lianes épineuses sont très vite envahissantes et elles forment des fourrés inextricables. Il est difficile de les éradiquer, car elles ont une fâcheuse tendance à se multiplier par marcottage et le moindre résidu de branche ou de racine peut faire ressurgir la ronce indésirable...

Commencez par passer la débroussailleuse à lames (plus efficace sur les ronces que celle à fils, mais aussi plus dangereuse !), et évacuez les déchets au fur et à mesure (apportez-les en déchetterie, ou brûlez-les). Plusieurs passages de la débroussailleuse seront nécessaires, à plusieurs semaines d'intervalle, car les repousses sont inévitables. Cependant, couper les ronces à ras du sol et à plusieurs reprises permettra de les épuiser progressivement, pour espérer en venir à bout. Certains conseillent l'utilisation d'herbicides foliaires pour les éradiquer totalement : cette solution n'est cependant pas à recommander.

Après passage de la débroussailleuse et évacuation des déchets
Après passage de la débroussailleuse et évacuation des déchetsAgrandir l'image

Si la hauteur de la végétation le permet, et si votre terrain ne comporte pas de ronces, un passage de broyeur aura l'avantage de couper les végétaux et de les réduire en broyat en une seule et même opération (et, en laissant le broyat sur place, vous nourrirez du même coup le sol) : louez un gyrobroyeur forestier ou, mieux, un tondobroyeur, tous deux à monter sur un micro-tracteur, ou encore une tondeuse-débroussailleuse si la végétation n'est pas trop haute ni trop dense. En revanche, si des ronces sont présentes, abstenez-vous d'utiliser un broyeur, qui favoriserait inévitablement leur multiplication !

>> Lire : Introduction au bois raméal fragmenté ainsi que Le paillage)

Attention aux pierres !

Méfiez-vous des pierres et autres structures "en dur" susceptibles d'être masquées par la végétation : elles abîmeraient les lames de votre matériel (débroussailleuse, broyeur, tondeuse...).

Désherber et nettoyer le sol

Pour supprimer toutes les mauvaises herbes et les racines des végétaux ligneux après passage de la débroussailleuse, plusieurs solutions s'offrent à vous. La première -et la plus laborieuse- est de bêcher (ou de passer le motoculteur si la surface est importante), puis de trier manuellement les mottes d'adventices et le plus gros des racines afin de les retirer pour obtenir un sol propre.

Autre solution astucieuse, notamment si vous intervenez en hiver : couvrez le sol et la végétation indésirable de cartons ou de bâches opaques (ou encore de vieux tapis, rouleaux de moquette, ou tout autres matériaux permettant de constituer une couverture occultante). Laissez cette couverture en place durant quelques mois, puis retirez-la : en-dessous, la végétation se sera décomposée, les vers de terre et toute la micro-faune du sol auront fait leur travail, et le sol sera nettoyé et enrichi du même coup en humus.

Dans le même esprit, vous pouvez aussi, pour cette première année de culture de votre jardin, mettre en place un potager en lasagnes.

Des moutons pour nettoyer votre future pelouse

Si la surface du terrain est importante et si vous n'avez pas l'intention de semer du gazon, mais plutôt de vous contenter d'une couverture végétale existante type "pré" (graminées sauvages associées à d'autres plantes basses : sauge des prés, trèfle, pissenlit, plantain...), vous pouvez confier le nettoyage et la tonte à des moutons ou des chèvres : ils débarrasseront votre future pelouse naturelle de toutes les grosses touffes de chiendent, rumex et autres plantes disgracieuses.

Tonte d'une pelouse sauvage par des moutons
Tonte d'une pelouse sauvage par des moutonsAgrandir l'image

Aplanir et préparer le sol pour les plantations

Une fois le sol nettoyé, vous pourrez le préparer pour les plantations : cassez les grosses mottes, retirez les cailloux, apportez éventuellement du compost si le sol est pauvre, griffez, ratissez, et arrosez si le temps est sec. Patientez environ deux semaines, et arrachez les pousses de mauvaises herbes (cette pratique, appelée faux semis, permet de débarrasser le sol des graines d'adventices susceptibles de germer en même temps que les graines que vous auriez semées).

Il ne restera ensuite plus qu'à semer du gazon, planter, aménager... et profiter de votre jardin !

Semis de gazon
Semis de gazonAgrandir l'image

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 1

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Nettoyer un terrain en friche

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur l'entretien du jardin.

217 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Bulbul
07/01/2016, à Evres

Répondre

Bonjour : comment ôtés le lierre dans le terrain? ou sa fait une vingtaine d’année qu'il na pas été cultiver merci pour une reponse