Myrte du Chili, Myrtus luma, Luma apiculata

Le 8 juin 2017 par Iris Makoto

Bel arbuste se couvrant de fleurs crème durant la belle saison, le myrte du Chili fait toujours son effet en haies composées ou en sujet isolé. Aromatique, son feuillage dégage une odeur caractéristique évoquant les vacances.

Le myrte du Chili, un arbuste qui a tout pour plaire

Le myrte du Chili (Myrtus luma et de nombreux synonymes : Luma apiculata, Myrtus lechleriana, Myrtus apiculata) est un arbuste vivace buissonnant faisant partie de la famille des Myrtacées. Très ramifié, il porte un feuillage persistant vert foncé brillant un peu semblable à celui du buis. Les variétés compactes ou les jeunes sujets servent d'ailleurs à remplacer le buis dans les jardins où les diverses maladies du buis sévissent (lire : Quels végétaux pour remplacer le buis ?).

Myrtus luma, Myrte du Chili
Myrtus luma, Myrte du ChiliAgrandir l'image

Le myrte du Chili supporte la taille et se prête à l'art topiaire, cependant elle compromet la belle floraison blanc crème très parfumée qui attire les insectes pollinisateurs dès la fin avril. Si l'été est suffisamment chaud et long, les fleurs se transformeront en baies rouges puis noir/bleuté très appréciées des oiseaux. Comestibles, elles sont utilisées pour réaliser la célèbre liqueur de myrte, idéale après un repas pour ses propriétés digestives, mais aussi pour agrémenter terrines et pâtés ainsi que divers plats de gibier, notamment dans la cuisine corse. Dans cette région, c'est plutôt Myrtus communis, une espèce très répandue à l'état naturel dans le maquis qui est utilisée.

Myrtus luma est quant à lui originaire du Chili, ce qui en fait un sujet un peu plus rustique que Myrtus communis. Il pourra être planté sur toute la façade atlantique ou dans tout jardin où le gel ne sévit pas trop. Ce grand arbuste peut atteindre jusqu'à 6 mètres de hauteur pour 4 mètres d'étalement, il trouve donc sa place en haies composées pour attirer les auxiliaires du jardinier, mais aussi en sujet isolé ou en bosquets dans les grands jardins. Dans les régions aux hivers longs et froids, il sera cultivé comme une plante d'orangerie, en grand bac, pour être hiverné hors gel en véranda ou jardin d'hiver.

Conditions de culture du myrte du Chili

Quand planter le myrte du Chili ?

Plantez le myrte du Chili au printemps lorsque tout risque de gel est écarté.

Myrte du Chili 'Glanleam Gold'
Myrte du Chili 'Glanleam Gold'Agrandir l'image

Exposition

Le myrte du Chili apprécie une exposition très ensoleillée, à l'abri des vents froids et desséchants. Une plantation en patio ou dans l'angle d'un mur exposé plein Sud lui convient bien.

Sol/substrat

Plantez votre myrte du Chili dans un sol très drainé et fertile. Pour cela ajoutez une bonne dose de sable de rivière et de compost au trou de plantation, surtout si la terre est lourde et argileuse.

En pot, utilisez un mélange de terreau et de sable de rivière additionné de compost. Drainez bien le fond du pot avec des graviers.

Arrosage

Arrosez souvent après la plantation pour assurer une bonne reprise surtout en été le temps que les racines s'établissent. Laissez toutefois la terre sécher en surface sur 3 cm avant d'arroser à nouveau. Une fois la plante bien installée, inutile d'arroser excepté en cas de sécheresse vraiment prolongée.

En pot, arrosez une fois par semaine en été et ne laissez jamais d'eau dans la coupelle. En hiver, arrosez seulement lorsque le substrat sèche.

Myrtus luma, Luma apiculata
Myrtus luma, Luma apiculataAgrandir l'image

Engrais

Griffez un engrais organique bio en mars puis en juillet au pied du myrte du Chili. En pot, griffez un peu de poudre de corne broyée en début et en fin d'été.

Taille

Aucune taille n'est nécessaire pour les formes libres excepté la suppression du bois mort et des branches chétives. Cette taille peut être réalisée en fin d'hiver. La taille des arbustes formés en topiaires ou en haie intervient à la même période, puis si nécessaire, en septembre.

Rusticité

Le myrte du Chili n'est pas des plus résistants face au froid. Dès -5°C, le feuillage "grille" mais en sol très drainé et en exposition protégée de vents dominants, il tolère de courtes gelées à -8°C. Protégez le pied avec un paillage et les parties aériennes avec un voile d'hivernage si un coup de froid est annoncé. Rentrez les sujets cultivés en pots dans une pièce lumineuse et hors gel en hiver.

Myrte du Chili : baies
Myrte du Chili : baiesAgrandir l'image

Multiplication du myrte du Chili

  • Semis en automne sous châssis froid. Patience, les graines ne germent qu'au printemps suivant !
  • Bouturage des tiges semi-aoûtées en été, au chaud avec ajout d'hormones de bouturage.

Myrte du Chili : en pratique

  • Exposition : plein soleil.
  • Sol : drainé, fertile.
  • Type de végétation : vivace.
  • Rusticité : -8°C.
  • Maladies et parasites : /
Myrtus apiculata (M. luma) 'Glanleam Gold'
Myrtus apiculata (M. luma) 'Glanleam Gold'Agrandir l'image

Espèces et variétés de myrtes

  • Myrtus luma (syn. Myrtus lechleriana, Myrtus apiculata, Luma apiculata) : grand arbuste au feuillage vert brillant. Floraison crème. 6 m de hauteur pour 4 m d'étalement.
  • Myrtus luma 'Glanleam Gold' : variété au feuillage marginé de blanc rosé. 3 m en tous sens.
  • Myrtus communis : arbuste buissonnant, feuillage persistant vert brillant. Floraison blanche de juin à septembre. 3 m en tous sens.
  • Myrtus communis 'Buxifolia': remplace à merveille le buis et se prête à la taille en boule.
  • Myrtus communis 'Minima' : petit sujet compact idéal en pot. Se prête bien à la taille.

 

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Myrte du Chili, Myrtus luma, Luma apiculata

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les arbustes.

262 questions

Voir tout Poser une question