Miscanthus du Népal, Miscanthus nepalensis

Le 5 juillet 2017 par Iris Makoto

Graminée ornementale qui apporte du mouvement dans un jardin, le miscanthus du Népal est aussi une plante de culture très facile. Ses inflorescences métalliques aux reflets dorés s'animent au moindre souffle de brise en fin d'été.

Le miscanthus du Népal, une précieuse graminée

Le genre Miscanthus comprend près de 20 espèces de plantes herbacées vivaces à feuillage généralement caduque. Miscanthus nepalensis est originaire de l’Himalaya et fait partie de la famille des Poacées : celle des graminées

Miscanthus nepalensis
Miscanthus nepalensisAgrandir l'image

Le miscanthus du Népal se présente sous la forme d'une touffe de feuilles linéaires très souples au port retombant, de couleur vert franc. La touffe peut atteindre 80 cm d'étalement pour 1,5m de hauteur, lorsqu'en fin d'été, elle se pare de sa splendide floraison. À cette époque de l'année, les inflorescences forment des franges dorées, très souples et très graphiques. Au fil du temps, la couleur s'estompe pour passer par toutes les nuances d'argent avant de laisser place à des plumets laineux blanchâtres, qui, s'ils sont laissés sur place en hiver formeront un décor féerique une fois couverts de givre. En hiver, le feuillage caduc brunit. Il peut être laissé en place afin de protéger les rhizomes du froid.

Utilisation et associations au jardin

Le miscanthus du Népal structure et donne du rythme dans les massifs, qu'il anime de son constant mouvement. Il se mêle alors à merveille aux plantes de massifs hautes comme les cosmos, les echinacées, ou les dahlias, mais aussi avec les asters dont il accompagnera la floraison automnale.

En bordure d'allée, il présente un petit côté sauvage, très attractif. Plus compact que d'autres espèces de Miscanthus, il peut aussi trouver sa place en potée sur une terrasse ou un balcon.
Cette belle plante a aussi son utilité au jardin puisqu'elle attire de nombreux animaux qui trouvent refuge dans son feuillage.

Miscanthus nepalensis et cosmos dans un massif
Miscanthus nepalensis et cosmos dans un massifAgrandir l'image

Conditions de culture du Miscanthus du Népal

Quand planter le miscanthus du Népal ?

Plantez ce miscanthus au printemps, de préférence lorsque tout risque de gel est écarté.

Exposition

Le miscanthus du Népal apprécie une exposition au plein soleil dans la majorité des régions. Dans le Sud, il est possible d'envisager la mi-ombre.

Sol

Plantez votre miscanthus dans un sol bien drainé. Pour cela, n'hésitez pas à ajouter un peu de sable de rivière et de terreau à votre terre si elle est trop compacte ou argileuse. Miscanthus nepalensis apprécie les sols neutres, même un peu pauvres ou sec en été.

En pot, plantez-le dans un grand bac percé en son fond. Pensez à ménager une épaisse couche de graviers pour faciliter l'évacuation des eaux d'arrosage. Constituez un mélange fait de 2/3 de terreau pour 1/3 de sable de rivière.

Inflorescences de Miscanthus nepalensis
Inflorescences de Miscanthus nepalensisAgrandir l'image

Arrosage

Arrosez régulièrement après la plantation jusqu'en automne pour assurer une bonne reprise en laissant toutefois la terre sécher en surface sur quelques centimètres avant d'arroser à nouveau.
En hiver, laissez faire la nature ! Il faut environ 3 années pour que cette graminée s'installe bien, ensuite, même en été, les arrosages deviendront superflus sauf en cas de sécheresse extrême.

En pot, veillez à ce que le mélange ne sèche jamais complètement en été.

Amendement

Le miscanthus du Népal n'est pas une plante gourmande et préfère même les sols un peu pauvres. Inutile de faire des apports de fertilisants.

Taille

Le feuillage se fane en hiver, mais vous pouvez le conserver sur place pour protéger la souche.
En tout début de printemps, coupez le feuillage fané à ras pour favoriser l'apparition de nouvelles tiges bien vertes. Si vous choisissez de réaliser cette opération dès la fanaison du feuillage pour des raisons esthétiques, vous pouvez le placer en paillage sur la souche. Il la protégera et se décomposera en apportant des nutriments au sol.

Miscanthus l'hiver
Miscanthus l'hiverAgrandir l'image

Rusticité

Une fois bien installé, le miscanthus du Népal résiste à des températures de l'ordre de -15°C.

Multiplication

Divisez la touffe au printemps en prélevant des fragments de rhizomes munis de quelques feuilles en périphérie de la plante. Replantez immédiatement au jardin.

En pratique

  • Exposition : soleil, mi-ombre.
  • Sol : drainé, neutre.
  • Type de végétation : vivace.
  • Rusticité : - 15°C.
  • Maladies et parasites : aucun

Autres espèces et variétés de Miscanthus

  • Miscanthus x giganteus : sujet imposant. Feuillage arqué, grandes inflorescences, rose/pourpré puis argenté. Jusqu'à 4 m en tous sens.
  • Miscanthus oligostachyus : feuillage orangé remarquable en automne. Inflorescences roses. 1,20 m en tous sens. 1,75 m de hauteur pour 1,5 m d'étalement.
  • Miscanthus sinensis 'Strictus' : feuillage vert zébré de jaune pâle. Inflorescences roses virant à l'argenté. Hauteur 2 m pour 1 m d'étalement.
  • Miscanthus sinensis 'Purpurescens' : feuillage passant de l'orangé au pourpre puis au rose dès les premiers frimas. Inflorescence roses virant au blanc
  • Miscanthus sinensis var. condensatus 'Cabaret' : larges feuilles crème bordée de vert franc. Tiges et inflorescences rose pourpré en automne. 2 m de hauteur pour 1m d'étalement.

 

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Miscanthus du Népal, Miscanthus nepalensis

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les graminées.

27 questions

Voir tout Poser une question