Un mini bassin d'intérieur

Le 15 janvier 2017 par A. Bihaki

Pourquoi et comment installer un mini bassin à la maison : tailles et types de contenants, choix de plantes aquatiques adaptées... Quelques conseils avant de vous lancer.

Un bassin miniature pour la maison

Imaginez un petit bassin avec quelques plantes aquatiques, à l'intérieur même de votre maison. Élément de décoration à part entière pour une ambiance zen, le bassin d'intérieur miniature laisse rarement des regrets, ou alors à ceux qui ne l'ont pas encore adopté : esthétique, contemporain, naturel, harmonieux, facile d'entretien, peu onéreux et personnalisable à volonté, c'est une idée déco, voire une idée cadeau, des plus originales. Et durable aussi : profitez-en toute l'année à l'intérieur et sortez-le au printemps dans un coin du jardin ou de la terrasse.

mini-bassin d'intérieur ou plantarium
mini-bassin d'intérieur ou plantariumAgrandir l'image

Petit, tout petit ou rikiki comme un jardin d'eau miniature, posé sur un meuble, sur un socle ou à même le sol, en pierre, en bois, en métal ou en céramique, dans un coin de pièce, un couloir, la cuisine ou encore la salle de bain, avec ou sans petits poissons, pompe et/ou lumières led pour le mettre en valeur le soir venu... Autant dire que tout est possible !

Des plantes aquatiques adaptées aux mini-bassins

Non, les plantes aquatiques ne sont pas réservées aux grands bassins extérieurs. Preuve en sont les petits aquariums avec leurs plantes parfaitement bien installées. Il est donc tout à fait possible de végétaliser un mini bassin à l'intérieur de la maison. Il suffit de bien l'agencer et de choisir des plantes adaptées à la taille du contenant et à la profondeur de l'eau. À noter qu'il faut toujours au moins une plante épurative pour filtrer et maintenir la qualité de l'eau.

Lotus nain dans un petit bassin (Nelumbo nucifera)
Lotus nain dans un petit bassin (Nelumbo nucifera)Agrandir l'image

Des plantes aquatiques avec des fonctions différentes

Dans un pot avec un dénivelé ou en créant différents niveaux de profondeur, on peut utiliser des plantes de berge, des espèces qui aiment avoir les pieds dans l'eau comme dans un marécage, sur maximum 10 cm de profondeur. Souvent esthétiques, elles donnent un peu de hauteur au bassin et maintiennent les « rives », en l'occurrence la partie haute de l'installation.

Les plantes immergées (ou plantes submergées) sont des espèces souvent enracinées au fond du bassin, qui restent entièrement -ou presque- sous l'eau. Elles sont oxygénantes et participent au maintien de l’équilibre biologique du bassin, à condition d'en limiter un minimum l'expansion.

Les plantes flottantes s'épanouissent à la surface du bassin. Souvent très esthétiques et parfois filtrantes, elles donnent un peu d'ombre sous l'eau. Parfaites donc, à condition aussi d'en limiter l'expansion avant qu'elles ne recouvrent toute la surface.

Châtaigne d'eau (Trapa natans)
Châtaigne d'eau (Trapa natans)Agrandir l'image

Qu'elles soient de rive, immergées ou flottantes, certaines plantes sont dépolluantes par leur réseau racinaire. Un choix astucieux pour maintenir une eau plus saine et claire.

Quelles espèces aquatiques pour mon bassin miniature ?

Quand on parle de mini bassin, il y a des notions d’esthétisme, de taille et de besoins en profondeur et en espace, primordiales, à prendre nécessairement en compte dans le choix des plantes installées.

Mini-bassin avec des plantes tropicales de marécage
Mini-bassin avec des plantes tropicales de marécageAgrandir l'image

  • Les nénuphars, ces magnifiques et mystérieuses plantes aquatiques flottantes : pour les bassins miniatures, on peut installer certains nénuphars nains comme Nymphaea pygmaea 'Rubra', le plus petit des nénuphars roses ; Nymphaea pygmaea 'Helvola', un extra nain jaune pâle, qui peut se satisfaire de 10 cm de profondeur ; Nymphaea pygmaea 'Chrysantha' avec sa magnifique floraison jaune orangé ; ou encore Nymphaea tetragona, un nénuphar nain parfumé...
  • Autres petites plantes aquatiques flottantes : la jacinthe d'eau (Eichhornia crassipes), esthétique, florifère, facile et surtout adaptée aux bassins peu profonds ; la châtaigne d'eau (Trapa natans), plante épurative, aux fruits comestibles et feuillage en rosettes aux couleurs automnales superbes...
  • Côté petites plantes de rive, les pieds dans l'eau jusque 10 cm maximum, dans une terre plutôt argileuse : le myosotis des marais (Myosotis palustris), petite vivace fleurie bleutée de 15 cm de haut ; Hydrocotyle sibthorpioides 'Variegata', petite vivace aquatique de 5 cm de haut, aux jolies feuilles panachées ; Acorus gramineus 'Hakuro Nishiki', graminée hérissée d'une quinzaine de centimètres ; ou encore le millepertuis des marais (Hypericum elodes), vivace tapissante au feuillage velu, aux tiges florales de 10 à 20 cm et aux petites fleurs jaune vif...
  • Et pour les plantes immergées : le Myriophyllum, tapis végétal aquatique décoratif, épuratif et oxygénant, plutôt dense, utilisé en aquarium et en bassin ; l'Elodée, plante aquatique flottante complètement immergée à l'exception de ses petites fleurs blanches à la surface de l'eau ; la Sagittaire (Sagittaria), plante aquatique aux feuilles « flèches » qui sortent de l'eau pour former un bouquet végétal, aussi appréciée pour ses qualités oxygénante et déphosphatante...
Acorus gramineus dans un mini-bassin
Acorus gramineus dans un mini-bassinAgrandir l'image

Créer son mini bassin d'intérieur

Vous vous laissez tenter ? Alors faites-le vous-même. La démarche est plus simple qu'il n'y paraît, peu coûteuse et surtout 100 % sur mesure.

Fabrication d'un mini bassin

  1. On cherche un contenant : ancienne poterie, contenant en zinc, pierre creusée, lessiveuse, auge, bassine, grande vasque en verre, tonneau, pot en plastique, rond, large, bombé, évasé, en faïence, en résine... Un contenant, ou plusieurs peut-être ?...
  2. On colmate les trous : par exemple avec du silicone et on pallie les éventuels problèmes d'étanchéité avec un enduit hydrofuge, du plastique ou une bâche spéciale bassin ;
  3. On choisit un emplacement : plutôt ensoleillé, mais sans lumière directe, dans un coin ni trop chaud ni trop froid de la maison ;
  4. On agence : gravier au fond, création de niveaux avec des morceaux de plastique rigide ou des pots accolés et superposés ;
  5. On ajoute l'eau, dans l'idéal de l'eau de pluie et on laisse reposer quelques jours ;
  6. On installe les plantes ;
  7. Et on profite !
Mini-bassin d'intérieur muni d'une pompe
Mini-bassin d'intérieur muni d'une pompeAgrandir l'image

Poisson ou pas poisson ?

En s’alimentant des micro-organismes et des algues, les poissons contribuent à rendre l’eau plus saine et plus claire. Pourquoi pas donc ? Mais attention à la taille du bassin et aux poissons choisis. L'installation d'un petit système de filtration et d'oxygénation reste plus sûr, mais c'est aussi possible sans, les plantes oxygénantes et dépolluantes pouvant suffire dans le cas de tous petits poissons comme des micro-poissons d'eau douce et chaude (Guppy...). Il faudra tout de même placer une couche de gravier par-dessus la terre du fond et attendre 3 semaines entre l'installation des plantes et celle des poissons. Pour finir, on peut imaginer caler, immergé à l'envers, un bocal qui dépasse du niveau de l'eau, petit observatoire à poissons improvisé pour le plaisir des yeux !

Entretien du bassin d'intérieur

L'entretien est très facile : il suffit de nettoyer au fur et à mesure les feuilles et fleurs fanées, d'ajouter de l'eau par petites touches pour remplacer celle qui s'évapore, de vaporiser les plantes, de limiter leur expansion en les divisant de temps en temps et de nourrir les poissons bien sûr ! Alors, qui se lance ?

>> Lire aussi : Un jardin d'eau miniature pour l'extérieur

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Un mini bassin d'intérieur

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les idées déco.

2 questions

Voir tout Poser une question