Mineuse du marronnier

Le 9 octobre 2017 par Isabelle C.

Des taches rousses apparaissent sur les feuilles de vos marronniers ? La chenille d'un petit Lépidoptère, au nom évocateur de mineuse, en est peut-être le responsable !

Présentation de Cameraria ohridella, la mineuse du marronnier

Cameraria ohridella est un tout petit lépidoptère (papillon) d'environ 3 mm, dont les ailes antérieures sont brunes rayées de blanc, tandis que les ailes postérieures sont grises et frangées.
Leurs larves, de petites chenilles jaune vert de 2 à 5 mm, creusent des galeries, des « mines », dans les feuilles tout en se nourrissant du tissu foliaire. Apparu en France il y a près de 20 ans, il a fallu pas plus de 5 ans à la mineuse du marronnier pour se répandre dans tout le pays.

Mineuse du marronnier, Cameraria ohridella
Mineuse du marronnier, Cameraria ohridellaAgrandir l'image

Cycle de vie de la mineuse du marronnier

Les papillons adultes apparaissent au printemps. On observe les premiers vols au début du mois de mai. Les adultes se retrouvent sur les troncs des marronniers d'Inde pour s'accoupler, puis les femelles pondent 1 à plusieurs oeufs sur la face supérieure des feuilles.

Au bout de trois semaines, les chenilles sortent des œufs et pénètrent dans les feuilles. La métamorphose se déroule dans la feuille, 3 à 5 semaines après.

On compte au minimum 3 générations de Cameraria ohridella par an, à la mi-juin, au début d'août et au début d'octobre.

La dernière génération hiberne dans les feuilles tombées au sol sous forme de chrysalide. Elle peut supporter jusqu'à –21°C.

Mineuse du marronnier : papillon adulte
Mineuse du marronnier : papillon adulteAgrandir l'image

Dommages provoqués par les Cameraria ohridella

S'il est difficile d'observer les papillons ou les chenilles, du fait de leur minuscule taille, les galeries des mineuses sont cependant vite repérables : elles forment des taches qui s'allongent de couleur brune à rousse. Les feuilles fortement atteintes peuvent ensuite tomber prématurément, au milieu du mois de juillet.

Aucune attaque n'est cependant mortelle pour l'arbre hôte.

Feuille de marronnier atteinte par la mineuse
Feuille de marronnier atteinte par la mineuseAgrandir l'image

Prévention et contrôle des mineuses du marronnier

Les prédateurs naturels de la mineuse du marronnier

Attirez les prédateurs naturels que sont les oiseaux (en particulier les mésanges bleues), les araignées, les sauterelles, les perce-oreilles ou autres mangeurs de larves, même s'ils ne viendront pas à bout de l'invasion. En effet, ce ne sont pas des prédateurs spécifiques à ce ravageur.

>> Lire : Aménager son jardin pour attirer la faune utile

Mésange à longue queue à la recherche de mineuses
Mésange à longue queue à la recherche de mineusesAgrandir l'image

Le piégeage

Le piégeage par phéromones peut être également utilisé en soutien : posez les pièges en mars, dès la reprise de végétation, avec l'apparition des feuilles, et laissez-les jusqu'à la chute des feuilles. Les mâles, attirés par les phéromones, viendront se faire capturer, évitant ainsi leur reproduction.

Les pièges sont installés au niveau des premières charpentières. Les femelles, volant mal,  progressent sur le tronc par petits bonds, en partant du sol et en se dirigeant vers les feuilles. Aussi, les pièges doivent être installés dès les premières branches.

Le ramassage des feuilles

À l'automne, enlevez toutes les feuilles mortes tombées au sol. Vous pouvez les jeter sur le tas de compost si vous le tournez de temps en temps ou les brûler. Ce geste reste le plus efficace en terme de lutte contre la prolifération de la mineuse du marronnier.

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Mineuse du marronnier

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les envahisseurs du jardin.

443 questions

Voir tout Poser une question