Mélèze : plantation, culture et entretien

Le 25 septembre 2015 par Isabelle C.

Étonnant ce conifère qui s'habille de jaune et de roux à l'automne, puis qui perd ses aiguilles ! Si vous aimez les grands arbres taillés pour les parcs aux couleurs flamboyantes, si les ambiances « montagne » vous séduisent, jouez l'originalité dans votre jardin en plantant un mélèze !

Le mélèze d'Europe, Larix decidua

Les habitués des Alpes le connaissent ; il occupe les hauteurs de ces montagnes, là où la végétation se fait rare.

D'une longévité rare (environ 500 ans pour le mélèze d'Europe), il peut atteindre 25 à 40 mètres de haut. Mais si sa croissance juvénile est plutôt rapide (quasiment 20 mètres en 20 ans), au-delà de ses 20 ans, sa hauteur ne progresse plus que lentement.

La particularité de ce conifère ? Son feuillage caduc ! En effet, en automne, les feuilles du mélèze, des aiguilles souples groupées en touffes sur de petits rameaux, prennent une belle couleur jaune flamboyant puis rousse, avant de tomber au sol (lire : Les conifères caducs).

Ses fruits, des cônes ovales de petite taille aux écailles imbriquées, ornent les rameaux effeuillés durant tout l'hiver.

Larix decidua (Mélèze), automne
Larix decidua (Mélèze), automneAgrandir l'image

Où planter un mélèze ?

Compte-tenu de ses dimensions (et de son système racinaire étalé), vous dire que vous devrez avoir de la place si vous voulez planter un mélèze et profiter de sa belle silhouette conique aux branches retombantes, ne sera pas une surprise.

Il existe, toutefois, des variétés moins imposantes, mais d'un tout autre genre ! Des mélèzes au port pleureur, dont la taille ne dépasse pas 2 mètres de haut (Larix decidua 'Puli' ou bien encore le Mélèze du Japon 'Stiff Weeping'), mais aussi des mélèzes au port globulaire (Larix laricina ‘Little Blue Ball’ d'une hauteur de 1,20 m, ou bien Larix Laricina 'Blue Sparkler' haut de 3 m).

Larix laricinia 'Blue Sparkler' (jeune sujet)
Larix laricinia 'Blue Sparkler' (jeune sujet)Agrandir l'image

Les conditions de culture du mélèze

Les mélèzes poussent à peu près sur tout type de sols, à la condition qu'ils soient bien drainés et frais. Il ne faut pas l'oublier, les mélèzes sont des essences issues des montagnes d'altitude ; ils ont besoin de lumière et d'une atmosphère plutôt sèche. Le froid n'est, bien sûr, pas un ennemi et ils résistent bien au vent.

À éviter : les terrains engorgés et compacts, ainsi que les régions subissant des brouillards fréquents, ou des sècheresses prolongées.

À savoir : suivant sa provenance, le mélèze d'Europe peut montrer quelques signes d'adaptation à son environnement, notamment vis-à-vis de la tolérance à l'humidité, mais la plupart du temps ces espèces sont aussi plus sensibles à la sécheresse que l'espèce montagnarde.

Le mélèze du Japon est, quant à lui, sensible aux gelées tardives (bourgeons précoces) et apprécie les atmosphères humides, même en été.

Aiguilles et cônes de mélèze
Aiguilles et cônes de mélèzeAgrandir l'image

Comment multiplier le mélèze ?

Le mélèze se bouture facilement, sur le bois de l'année, en automne.

En pratique

  • Exposition : soleil
  • Végétation : vivace
  • Rusticité : rustique (- 15°C à - 30°C)
Mélèzes dans un parc (Larix decidua)
Mélèzes dans un parc (Larix decidua)Agrandir l'image

Plantation

JFMAMJJASOND

 

Taille

JFMAMJJASOND
Mélèzes dénudés en hiver
Mélèzes dénudés en hiverAgrandir l'image

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Mélèze : plantation, culture et entretien

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les conifères.

116 questions

Voir tout Poser une question