Un massif champêtre dès le début du printemps

Le 24 mai 2017 par Benoît Priel

Quoi de plus triste qu'un jardin sans fleurs au printemps ? C'est le rôle des plantes bisannuelles : apporter de la couleur en cette saison du réveil de la végétation. Ces plantes résistent aux rigueurs de l’hiver pour repartir de plus belle au printemps.

Un massif champêtre jaune et mauve

Cette composition dans des tons de jaune et mauve au style champêtre est très facile à reproduire. Installez les plantes composant ce massif début mars, afin d’avoir un effet immédiat avec des plantes trapues et déjà en fleurs. Une plantation d’automne est aussi possible, en octobre ou novembre, mais peut être risquée sous des climats à hivers rigoureux (lire : Planter les bisannuelles).

Massif champêtre de printemps
Massif champêtre de printempsAgrandir l'image

Ce massif de fleurs est composé de six variétés différentes de plantes de culture bisannuelle ou vivaces, qui fleurissent principalement de mars à mai :

  • La lunaire, aussi dénommée monnaie du pape, qui donne de la hauteur et prolonge la durée de vie de ce massif en fleurissant jusqu’en juin ;
  • Le pavot d'Islande, aux magnifiques grandes fleurs en mélange qui ressemblent à du papier crépon ;
  • Une variété haute de myosotis ;
  • Une giroflée ravenelle jaune soufre, qui apporte de la luminosité ;
  • Une bordure basse composée de pensées orange et d'une variété basse de myosotis souligne cette composition. 
Plantes composant le massif
Plantes composant le massifAgrandir l'image

Les plantes pour ce massif

La lunaire pourpre – Lunaria biennis

C’est la Monnaie du Pape, une vraie bisannuelle, de port pyramidal avec des fleurs pourpre disposées en panicules, auxquelles succèdent des fruits très décoratifs, aplatis et arrondis, nacrés, pour bouquets secs. Les grandes feuilles de la monnaie du Pape contrastent avec le feuillage fin du myosotis. La variété utilisée ici est la pourpre qui fait jusqu’à 1 m de hauteur.

Lunaire pourpre (monnaie du pape)
Lunaire pourpre (monnaie du pape)Agrandir l'image

Le Pavot d’Islande – Papaver nudicaule ‘Bulles de Champagne jaune’

Le pavot d'Islande est l'une des plus belles fleurs de la fin du printemps. Il domine le massif par des hampes florales de 40 cm et ses fleurs jaunes sont impressionnantes. Selon les climats, il se comporte en vivace ou bisannuelle.

Pavot d'Islande 'Bulles de Champagne Jaune'
Pavot d'Islande 'Bulles de Champagne Jaune'Agrandir l'image

La giroflée ravenelle – Cheranthus cheiri 'Bedder jaune soufre’

Les giroflées sont très florifères, embaument le jardin au printemps et sont très résistantes aux maladies. C’est une plante dite vivace à vie brève, que l’on considère souvent comme bisannuelle, lorsqu’on la cultive au jardin. La plante peut atteindre 60 cm de haut. Cette variété jaune soufre tirant sur le vert est très intéressante pour illuminer ce massif fleuri.

Erysimum cheiri, syn. Cheiranthus cheiri
Erysimum cheiri, syn. Cheiranthus cheiriAgrandir l'image

Le myosotis haut ‘Corbeille bleue’

Ce grand classique est une variété ancienne. Celle-ci est remarquable par son port dressé, ses grandes fleurs au beau coloris outremer. Il mesure 35 cm et donne de la légèreté aux compositions. Ses fleurs apparaissent au mois de mars.

Myosotis haut 'Corbeille Bleue'
Myosotis haut 'Corbeille Bleue'Agrandir l'image

Le Myosotis bleu bas – Myosotis ‘Bluesylva’

Son bleu électrique dynamise la bordure de massif, et sa forme trapue la souligne parfaitement. Il peut souffrir du mildiou (taches blanches) qui apparaît quand il y a des excès d’eau. Sa hauteur est de 20 cm.

Myosotis 'Bluesylva' (gauche), pensée 'Mariposa Orange' (droite)
Myosotis 'Bluesylva' (gauche), pensée 'Mariposa Orange' (droite)Agrandir l'image

La pensée orange – Viola ‘Mariposa orange’

Ces pensées forment des petites touffes compactes, au port en boule, couvertes de fleurs d'une taille moyenne, orangé. Leurs pétales paraissent tissés d'une soie transparente. Ces pensées résistent au froid, reprennent très vite au printemps, et tolèrent la chaleur, gage d'une longue floraison de qualité. Elles sont faciles à cultiver en sol humifère et frais, à une exposition ensoleillée ou mi-ombragée.

Conseils de réalisation pour ce massif

Un bon amendement et une bonne préparation du sol (sur 30 cm de profondeur) déterminent la qualité de la floraison à venir. Apportez un amendement organique (compost, fumier décomposé ou terreau). Quelques jours avant la plantation, épandez un engrais à diffusion lente, de type osmocote 7 mois 20/15/15 à raison de 50g au m².

Les plantes de bordures sont espacées de 20cm et le tracé du massif est une trame carrée : les plantes sont positionnées face à face, d’un rang à l’autre tous les 25 cm.

Plan du massif
Plan du massifAgrandir l'image

Combien de plantes pour 4 m² ?

  • 5 Myosotis bluesylva
  • 5 Pensée orange
  • 15 Pavot nudicaule jaune
  • 15 Giroflée jaune soufre
  • 15 Myosotis corbeille bleue
  • 15 Lunaire pourpre

Où acheter ?

Ces végétaux sont disponibles en mars en jardineries ou chez les producteurs de fleurs en godets en plastique. On peut aussi les trouver par correspondance (jardinexpress.fr, promessedefleurs.com).

>> Lire aussi : Un massif de printemps lumineux

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Un massif champêtre dès le début du printemps

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les massifs, idées et compositions.

2 questions

Voir tout Poser une question