Un massif d'automne opulent

Le 19 septembre 2016 par Iris Makoto

Ce massif illumine les journées d'automne, lorsque diminuent les températures et les heures d'ensoleillement... Cette explosion de couleurs chaudes et intenses vous tente ? C'est au printemps qu'il faut entreprendre sa plantation.

Préparation du massif

Un tel décor se prépare dès le printemps. Pour recréer cette scène dans de bonnes conditions, il faudra planter en zone bien ensoleillée et peu venteuse, dans un sol humifère et drainé. Préparez le sol en le bêchant légèrement pour ne pas trop perturber l’écosystème souterrain, puis faites un apport d’amendement organique pour enrichir l’enrichir et favoriser une belle floraison. Vous pouvez aussi incorporer quelques cendres de cheminée, qui constitueront un bel apport en potasse pour une floraison aux coloris encore plus vifs (lire : La cendre est-elle bonne pour les plantes ?).

Massif d'automne opulent

Travaillez de façon logique en commençant toujours par planter les plantes en fond de massif et en reculant au fur et à mesure des plantations.

Pensez que vos petits godets de vivaces deviendront très grands ! Respectez les distances de plantation entre deux plantes : d’une bonne aération dépendra la santé de vos végétaux. Marquez l’emplacement des bulbes pour laisser le temps et l’espace nécessaire à leur croissance. Certains d’entres eux comme les variétés hautes de dahlia ont la nécessité d’être soutenus car leurs tiges creuses portent de lourdes fleurs qui les rendent cassantes. Plantez les tuteurs dès l’installation des bulbes en terre, ils seront ainsi bien ancrés dans les racines et offriront une meilleure tenue au vent tout en marquant l’emplacement de la plante, en attendant l’apparition des premières feuilles.

Choix des végétaux

Ici nous avons choisi des plantes qui aiment le soleil, et dont la floraison s’échelonne sur une longue période.

Les asters (1) composent la toile de fond de notre tableau. Leur belle hauteur sur tige permet de les placer derrière les autres plantes plus petites créant ainsi un effet de perspective. Ici nous avons choisi, la variété « little Carlow ». C’est une plante vivace érigée formant des touffes très florifères dès les premiers jours de septembre, ce qui permet de prolonger la floraison du massif. Installez des tuteurs tout autour de la touffe afin de maintenir son port élancé qui peut être mis à l’épreuve du vent et de la pluie s’il n’est pas soutenu. Attention : drainez bien le sol à la plantation, car les asters détestent avoir les pieds dans l’eau et sont très sensibles aux maladies cryptogamiques et à l’oïdium.

Ressemblant à de petites marguerites leurs délicates fleurs bleu-violet contrastent parfaitement avec les panicules dressées jaune d’or des solidagos (2). Cette plante robuste, parfois même envahissante, aime les sols sableux et pauvres, n’hésitez pas à faire un apport de substrat minéral à la plantation. Le solidago n’a que des avantages : une floraison de longue durée (juin à octobre), une robustesse à toute épreuve, une multiplication aisée puisqu’ils se ressème spontanément, une grande rusticité et, cerise sur le gâteau : ils permettent la confection de jolis bouquets durables !

Le jaune se mariant parfaitement avec les bleus, nous avons opté pour plusieurs espèces de sauges. Toutes amatrices de soleil et de chaleur, elles apportent une certaine verticalité à la scène. Là aussi, vous pouvez espérer une floraison de très longue durée (juin à octobre). Salvia guaranitica « blue enigma » (3) étonne par la profondeur de son coloris, alors que les grappes terminales compactes de Salvia nemerosa (4) soulignent la beauté du groupe central composé de chrysanthèmes et de dahlias.

Des tons chauds ont été choisis pour une explosion de couleurs centrale et de longue durée. Les dahlias (5) permettent une multitudes de possibilités tant leur ports et leur floraisons diffèrent : vous pouvez utiliser les variétés naines à fleurs simples mais toujours très flashies, ou vous laissez tenter par les fleurs immenses et originales des dahlias cactus. Ici, notre choix s’est porté sur un dahlia semi-cactus à fleurs jaune clair qui contraste bien avec les gros pompons couleur rouille des deux autres variétés qui l’entourent. Ces plantes magnifiques sont très gourmandes : un apport d’engrais bien dosé en potassium assurera une floraison prolongée. Surtout prenez soin de couper les fleurs fanées qui épuiseraient la plante.
Attention les dahlias ne sont pas rustiques et vous devrez sortir les bulbes afin de les hiverner en région froide !

Les chrysanthèmes (6), merveilleuses plantes de massifs, trop souvent reléguées au rang de plantes de cimetières dans notre culture, ne méritent pas leur réputation. Les espèces vivaces, très rustiques et robustes assurent une profusion de petites fleurs aux coloris chatoyants qui relaieront dès l’automne les autres plantes en fin de floraison. Là encore le choix est immense, entre les variétés à pompons, en cascades que vous pourrez cultiver sur tige ou encore les grosses boules couvertes de petites fleurs ressemblant à des marguerites … Il ne vous reste qu’à composer le massif de vos rêves. De culture facile, ils ne nécessitent qu’un rabattage du feuillage en fin de floraison et quelques apports d’engrais pendant la période de croissance.

Çà et là, quelques plants d’ageratum (7) viennent alléger la structure de leurs petites têtes florales formant des bouquets arrondis et plumeux dont le doux coloris mauve bleuté fait écho à celui des asters. Ces plantes ont besoin d’un arrosage copieux en été afin d’obtenir une profusion de fleurs. En automne il vous suffira de couper les fleurs fanées pour prolonger la floraison jusqu’aux gelées qui détruiront cette plante annuelle amatrice de chaleur.

Mariage de couleurs réussi pour des plantes robustes et faciles qui ne demandent qu’à éclairer de leur abondante floraison vos douces journées automnales. Alors n’hésitez plus et inspirez vous de ce massif éclatant pour prolonger votre bonheur d’être au jardin !

>> Lire aussi :

Crédit photos : D.R.

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 0

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Un massif d'automne opulent

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les plantes de massif.

190 questions

Voir tout Poser une question