Marronnier

Le 1er octobre 2015 par Iris Makoto

Le marronnier, très utilisé dans les jardins publics ou sur les places des villages pour ses qualités ornementales indéniables et sa floraison en grandes panicules érigées, est un arbre à réserver aux grands jardins, mais certains cultivars pourront s'adapter aux espaces plus restreints.

Des qualités ornementales indéniables

Aesculus hippocastanum - Marronnier commun

Aesculus hippocastanum

Le marronnier (genre Aesculus) est un arbre qui fait partie de la famille des Hippocastanacées. On compte une quinzaine d'espèces d'arbres et arbustes caducs dont les terres d'origine sont réparties dans toutes les zones tempérées du globe.
Le marronnier est généralement utilisé dans les grands jardins en sujet isolé sur une pelouse. Son port étalé légèrement arrondi et sa floraison spectaculaire en panicules pouvant atteindre 40 cm de hauteur sont les atouts majeurs de ce bel arbre rustique. L'ombre dense de son feuillage est aussi une irrésistible invitation à une sieste estivale (lire : Les arbres à sieste). Il produit des fruits à peau lisse ou épineuse, qui contiennent deux graines parfois confondues avec des châtaignes. Celles-ci, comme d'ailleurs toutes les parties de la plante, provoquent des troubles digestifs.
Certaines espèces de taille plus réduite que le marronnier commun, comme Aesculus pavia, pourront être intégrées dans des jardins plus modestes ou en compagnie d'autres arbustes pour former un massif.

Conditions de culture

Aesculus hippocastanum

Aesculus hippocastanum

Le marronnier apprécie les sols profonds, riches, frais mais bien drainés. Une exposition au soleil ou à mi-ombre lui convient parfaitement.
Plantez le marronnier en automne ou en hiver au jardin dans un espace assez dégagé pour accueillir son futur développement. Comptez une hauteur de 25 mètres pour un étalement de 20 mètres pour le marronnier commun : autant dire qu'il est à réservé aux très grands jardins !
Les marronniers sont en général très rustiques, seul le marronnier de l'Himalaya (Aesculus indica) peut souffrir si la température descend en dessous de -15 °C, ce qui arrive tout de même rarement dans la plupart de nos régions !

En pratique

  • Exposition : soleil, mi-ombre
  • Sol : drainé, fertile et frais.
  • Feuillage : caduc.
  • Rusticité : excellente.
  • Maladies, parasites : chancre bactérien, mineuse.

Espèces et variétés

Aesculus hippocastanum - Fleurs

Aesculus hippocastanum - Fleurs

  • Aesculus californica : port étalé et tronc court. Floraison parfumée, blanche ou rose, fruits à peau rouge. 8 m de haut pour 10 m d'étalement ;
  • Aesculus flava : marronnier jaune, port conique fleurs jaunes. 15-25 m de hauteur pour 10-15 m d'étalement ;
  • Aesculus hippocastanum : marronnier commun ou marronnier d'Inde, arbre vigoureux au port arrondi, panicules de 30 cm portant des fleurs blanches, marquées de rose. Fruits épineux, nommés marrons. 25 m de hauteur pour 20 m d'étalement ;
  • Aesculus indica : marronnier de l'Himalaya, feuilles à lobes effilés, fleurs blanches tachetées de rouge ou de jaune, panicules de 20 cm de hauteur. Fruits à peau lisse. 15 m en tous sens.

Crédit photos : Alvesgaspar / Sannse / Karelj

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 2

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Marronnier

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les arbres.

471 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Denrog
21/06/2017, à Cookshire (qc)

Répondre

Bonjour, pourriez- vous me dire à quel temps de l'année doit-je transplanter mon marronnier, car je dois le changer de place il mesure environ 3 pieds. Merci Den

Djemy
14/03/2015, à Alger-algérie

Répondre

Quel genre de terre faudra-t-il au marronnier