Marcottage aérien

Le 7 mars 2017 par Isabelle C.

Le marcottage aérien permet de multiplier des végétaux aux tiges rigides et dressées, sans trop de stress pour la marcotte et avec le soutien du pied mère ! Voici comment procéder.

Qu'est-ce que le marcottage aérien ?

Le marcottage aérien est une méthode de multiplication végétative des plantes, généralement utilisée sur des arbres ou des arbustes âgés, des plantes dont les branches ne peuvent être abaissées jusqu'au sol pour un marcottage classique (lire : Marcottage au sol), ou des plantes dont le bouturage est délicat : caoutchouc, dracaena, dieffenbachia, figuier, hamamélis, hibiscus, laurier-rose, lilas, magnolia, philodendron ...

Marcottage aérien : manchon emballé de papier aluminium
Marcottage aérien : manchon emballé de papier aluminiumAgrandir l'image

Le but du marcottage aérien est de provoquer la formation de racines sur une des branches de la plante mère à multiplier.

Avec ce type de multiplication, on obtient une nouvelle plante identique à la plante mère, et avec son aide, puisqu'elle alimente la marcotte jusqu'au sevrage. Autre avantage, comparé à une multiplication par bouturage : inutile de stocker à l'abri, sous serre ou dans la maison, la marcotte le temps du développement du système racinaire !

Le marcottage aérien en pratique

La bonne époque pour le marcottage aérien

Au printemps, lorsque les plantes sont en sève. Cela facilite le décollement de l'écorce.

Matériel

  • Un greffoir ;
  • Un manchon en plastique transparent (sac plastique ouvert aux deux bouts) ;
  • Du papier aluminium ;
  • Du ruban adhésif ;
  • De la mousse de sphaigne (ou autre substrat qui retient l'eau : terreau  + vermiculite, tourbe + perlite).

Etape 1 : choix de la branche

Choisir une tige de un an, bien lignifiée et saine. Supprimer les feuilles et les pousses latérales sur 30 centimètres.

Marcottage aérien : choix de la branche
Marcottage aérien : choix de la brancheAgrandir l'image

Etape 2 : fixation du manchon

Enfiler le manchon plastique de façon à recouvrir une partie de la zone effeuillée du rameau. Fixer la base du manchon à la tige, à l'aide d'un ruban adhésif. Abaisser le manchon.

Etape 3 : suppression d'un anneau d'écorce

Entailler l'écorce de la tige à l'aide du greffoir ; l'incision doit former un anneau autour de la tige. Faire un deuxième anneau à environ 4 cm du premier, puis rejoindre les deux anneaux par une incision verticale. Enlever l'écorce ainsi découpée.

Conseil : l'incision supérieure doit si possible se trouver sous un œil.

Marcottage aérien : découpage de l'écorce
Marcottage aérien : découpage de l'écorceAgrandir l'image

Etape 4 : hormone

Saupoudrer de l'hormone de bouturage sur la zone écorcée (étape facultative).

Marcottage aérien : hormone de bouturage
Marcottage aérien : hormone de bouturageAgrandir l'image

Etape 5 : remplissage du manchon

Déplier le manchon et le remplir de mousse de sphaigne préalablement humidifiée. Tasser légèrement puis refermer l'extrémité ouverte du manchon. Recouvrir le manchon d'une feuille de d'aluminium, pour occulter la lumière.

Patienter plusieurs mois en vérifiant l'humidité de la mousse de sphaigne. L'humidifier si nécessaire en ouvrant le manchon et en vaporisant de l'eau, ou en injectant de l'eau à travers le manchon, à l'aide d'une seringue.

Conseil : une branche fine peut avoir du mal à supporter le poids de sa marcotte. Pour éviter qu'elle casse, installez un tuteur.

Remarque : vous pouvez aussi placer le manchon après avoir découpé l'écorce et mis en place la sphaigne, selon l'orientation de la branche (il est plus ou moins facile de faire tenir la sphaigne autour de la branche sans l'aide du manchon), comme sur cette photo.

Marcottage aérien : sphaigne
Marcottage aérien : sphaigneAgrandir l'image

Etape 6 : sevrage de la marcotte

Lorsque un système racinaire suffisamment important s'est formé (vous pouvez l'observer en enlevant de temps en temps le papier aluminium recouvrant le manchon), il est temps de sevrer la marcotte. Selon les végétaux, le développement des racines peut prendre plus ou moins de temps, de quelques mois à un an.

Marcottage aérien
Marcottage aérienAgrandir l'image

Détacher la marcotte en la coupant juste au dessous des racines. La planter dans un pot rempli de terreau de rempotage et l'installer à l'ombre. Arroser très régulièrement jusqu'à la reprise.

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 3

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Marcottage aérien

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur le bouturage.

157 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Khames
08/08/2016, à Djelfa

Répondre

Bonjour MESSIEURS,ce sujet est très intéressant, pour beaucoup, une nouvelle méthode de multiplication,est ce qu'il est faisable pour la vigne et le figuier,merci.

Isabelle c
02/08/2016, à

Répondre

Bonjour Sinoune, tout à fait ! le marcottage aérien est une méthode de multiplication qui réussit bien à l'ensemble des agrumes. Généralement il est possible de séparer la marcotte du pied mère au bout de 3 à 6 mois.

Sinoune
29/07/2016, à Mascara (algeria )

Répondre

Bonjour Est ce qu'on peut faire un marcotage aérien sur un citronnier ? Merci à toute l'équipe .