Magnolia forever

Le 1er septembre 2009 par Faustine Milard

Des feuilles luisantes comme patinées d'huile, des boutons de fleurs géants d'un blanc immaculé, un tronc à l'écorce grisâtre pouvant atteindre 20 m de haut, un port pyramidal qui n'a rien à envier aux monuments égyptiens... Tel est le magnolia grandiflora.

GénéralitésMagnolia grandiflora

Décorant souvent les parcs et grands jardins, cet arbre à la croissance lente de la famille des magnoliacées sait très bien se faire désirer, ses premières fleurs ne daignant sortir qu'à partir de sa cinquième année... Mais pour quel spectacle ! Car, de juin à septembre, le magnolia grandiflora produit d'énormes bourgeons qui par la suite donnent chacun naissance à une fleur semblable à une grosse tulipe blanche. L'espèce descendant tout droit de la côte sud est des Etats-Unis a une longévité de l'ordre de 200 ans et supporte des températures pouvant atteindre -15°C. Ses fleurs très odorantes, au fort parfum de citron, contribuent allègrement à son succès.

Entretien

Le magnolia possède naturellement un port très avantageux, partant vers la pyramide, qui a tendance à s'étaler en largeur avec le temps. Pour cela, il est conseillé de le planter dans de grands espaces, d'une part pour le mettre en valeur et d'autre part pour qu'il ne désavantage pas d'éventuelles plantes qui se trouveraient à ses pieds. Il aime les sols acides, frais, légers, humifères et supporte bien le calcaire.
Le magnolia ne nécessite généralement pas de taille étant donné son port déjà agréablement formé. Mais une taille de formation peut lui être prodiguée si le propriétaire souhaite en faire une haie d'entrée ou une palissade. Si malgré tout, une taille doit être faite, il vaut mieux comme la plupart des arbres la pratiquer après la floraison, en automne par exemple.

Multiplication

Fleurs de magnolia grandifloraAprès la floraison, des graines rouge orangé pendent des « cocons » laissés par les fleurs. Ses graines peuvent être plantées en bac. Le magnolia peut également être multiplié par bouturage « aoûté » sur des rameaux dormants en fin d'automne, ou par marcottage au sol, en formant une butte de terre autour de la branche. L'arbre produit souvent une multitude de rejets à ses pieds. Ces derniers peuvent très bien être utilisés pour des boutures «  à l'étouffée » n'importe quand dans l'année, qu'il sera préférable de faire démarrer sur un substrat poreux, type pouzzolane et dans un endroit relativement chaud. La cloche en verre ou le film plastique transparent recouvrant la plante dans le cas de la bouture « à l'étouffée » devra cependant être aéré tous les 2-3 jours pour éviter les problèmes de pourrissement. Une fois les racines formées, la mise en pot est possible. La plantation en terre (moitié terre d'origine, moitié terre de bruyère et fumure) devra par contre se faire au bout de trois ans, si possible. Avant, étant donné sa petite taille, le magnolia s'avérerait plus sensible au froid et pourrait bien péricliter sans prévenir au lendemain d'une nuit glaciale...

Crédit photos : Tim Markley - Kenpei

Commentez cet article 2

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Magnolia forever

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les arbres.

358 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Faty
22/03/2014, à Neuffons

Répondre

Cette annee pas de fleurs tous les bourgeons sont morts sur l'arbre desolation

Alcaline31
30/05/2011, à Lagardelle

Répondre

Bonjour, mon magnolia grandiflora perd toutes ses feuilles en ce moment, pouvez vous me dire ce qu'il se passe et comment le soigner ?

Ceci peut aussi vous intéresser