Lupin

Le 30 juin 2014 par Clémentine Desfemmes

Le lupin ne passe pas inaperçu au jardin : ses fleurs forment de gros épis dressés, très colorés. Qu'il soit annuel ou vivace, la culture du lupin est facile, et il ne demande guère d'entretien. Il est adapté aux massifs, aux bordures, aux talus, ou peut se planter le long d'un mur.

Des épis hauts en couleurLupins

Le lupin (genre Lupinus, famille des Papilionacées, ou Légumineuses) peut atteindre une hauteur variant de 30cm à 1,50m selon les espèces. Son feuillage découpé, en rosettes, est décoratif, et ses fleurs se déclinent en de nombreuses couleurs : blanc, jaune, rose, rouge, pourpre, bleu... Elles peuvent aussi être bicolores chez certaines variétés. Généralement rustique, le lupin vivace peut tolérer des hivers froids.

Semis et multiplication

Le lupin, vivace ou annuel, se reproduit facilement par semis des graines, entre avril et juin, directement en place. D'ailleurs, il a tendance à se ressemer spontanément et peut devenir envahissant. Les espèces vivaces ne fleuriront que l'année suivant le semis. Les vivaces se multiplient aussi par division de la touffe à l'automne, ou par bouturage en mai-juin. Tous les 3 ou 4 ans, les lupins vivaces devront être renouvelés, car le pied dégénère assez vite.

En pratique

Sol

Ordinaire, non calcaire, drainé.

Exposition

Mi-ombre de préférence.

Floraison

De mai à juillet, parfois remontante en automne.

Espèces et variétés

Lupin

Le genre Lupinus compte plus de 200 espèces. Lupinus polyphyllus, le lupin des jardins (vivace), est la plus courante, avec ses gros et longs épis. Citons aussi Lupinus nanus 'Pixie Delight', lupin nain de 50cm de hauteur, et Lupinus arboreus, ou lupin arborescent, qui forme une grosse boule de 1,50m.

Les variétés appartenant au groupe des hybrides de Russels sont très répandues dans les jardins :

  • 'Le Chandelier' (jaune), 
  • 'Les Pages' (rouge carmin),
  • 'La Châtelaine' (rose et blanc),
  • 'La Demoiselle' (blanc crème),
  • 'Le Gentilhomme' (bleu et blanc)...

Entretien

L'entretien se limite à une suppression des hampes florales fanées, afin que le pied ne s'épuise pas à produire des graines. Les arrosages ne sont utiles qu'en cas de sécheresse. Pour les lupins vivaces, à l'automne, coupez au ras du sol les tiges et les feuilles jaunies. Si les hivers sont très froids dans votre région, réalisez un paillage du pied avec une bonne couche de feuilles mortes ou de paille, que vous retirerez au début du printemps suivant.

Les lupins sont sensibles aux pucerons et aux limaces en début de croissance. Surveillez aussi les attaques d'oïdium.

>> Lire aussi :

Crédit photos : flickr.com / beatrice bl and Col (1) ; Banana patrol (2)

Commentez cet article 1

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Lupin

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les plantes de massif.

160 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Printempt
26/03/2011, à Clary

Répondre

J'ai un gd jardin 2000mé avelapelouse, et je suis confrontée ts les ans avec des plantes malades, elles pourrissent, les feuilles sont blanche et marrons piquetées. ,primevéres,roses trémières rosiers, digitales....je persévère... j'arrachesysthématiquement les feuilles malades et parfoisd les jeunes plantes. j'avais desmassifs d'oreilles d'(ours, une pure merveille, elles s'étiolent d'années en années..quant à mes rhodos il en disparait chaque années......avez vous une solution?. pour les rhodo j'ai lu ds un magazine qu'il fallait mettre de l'alliette. mais j'ai lu sur le paquet qu'il fallait traiter avec une plante quin' a pas eu de la bouillie bordelaise et ca n'est pas compatible avec des engrais, du coup je n'ai pas encore traité", mais ils font sacrement la tronche.

Ceci peut aussi vous intéresser