Loropetalum

Le 25 mars 2012 par Stéphane

Assez peu connu, le loropetalum de Chine est un arbuste très décoratif toute l’année, de la même famille que les hamamélis. Son feuillage persistant et son port étalé sont très élégants, mais c’est surtout son étonnante floraison en fin d’hiver ou au début du printemps qui le rend particulièrement séduisant.

Une floraison très originale

Loropetalum chinenseLoropetalum chinense est un petit arbuste au port horizontal, qui ne dépasse pas 2 mètres de haut sur 3 de large, et pousse spontanément dans les forêts himalayennes, en Chine ou au Japon. Ses branches portent de petites feuilles ovales d’abord rouges puis vert sombre. En février-mars, les rameaux se couvrent entièrement de grappes de fleurs blanches, roses ou rouges, parfois parfumées, aux pétales ébouriffés semblables à des lanières ou à de fins rubans. Il refleurit en été et surtout en automne.

Mode de culture

En sol humifère

Commme l’hamamelis, le loropetalum ne supporte pas le calcaire qui provoque le jaunissement de son feuillage. Le sol ne doit pas nécessairement être très acide mais humifère, bien drainé et toujours un peu frais. Apportez du compost chaque année pour entretenir la richesse du sol.

Loropetalum - Fleur

Au soleil ou à mi-ombre

Dans les régions chaudes et sèches, il est préférable de le planter à la mi-ombre car il craint le soleil ardent. Ailleurs, il se plaît au soleil.

Moyennement rustique

La résistance au froid des jeunes sujets est limitée, elle ne dépasse pas –5 à –7°C. Une protection hivernale (paillage, voile d'hivernage) peut être utile. S’il est abrité par un mur qui le protège des vents froids et desséchants qu’il redoute, il peut supporter des gelées de –12°C, voire moins s'il est palissé.

>> Lire aussi : Comment les plantes se protègent-elles du froid ?

Taille

Aucune taille n’est vraiment nécessaire. Taillez éventuellement très légèrement les branches qui déséquilibrent sa silhouette et supprimez les brindilles sèches.

Variétés : le bon choix

Loropetalum chinense 'Ming Dynasty'

Loropetalum chinense 'Ming Dynasty'

L’espèce type a des fleurs blanches.

  • Loropetalum chinense ‘Bugundy’ possède un feuillage vert sombre et une floraison rose intense.
  • ‘Rubra’ se caractérise par des fleurs fuchsia très parfumées.
  • ‘Fire Dance' se distingue par son feuillage rouge acajou et ses fleurs rouge framboise.
  • ‘Zhuzhou’ possède un feuillage violet.
  • 'Ming Dynasty’, aux fleurs rouges violacé, est légèrement parfumé.

Crédit photos : littlegemtrees / petrichor / A.Barra

Ceci peut aussi vous intéresser

Commentez cet article 2

Vous aussi donnez votre avis au sujet de :
Loropetalum

Questions / réponses

Questions déjà posées par les jardiniers sur les arbustes à fleurs.

563 questions

Voir tout Poser une question

Réactions

Demeter
24/05/2014, à Nice

Répondre

Bonjour je viens d'en acheter un à la foire aux plantes de Sainte Roseline, à feuillage rouge sombre et je sais que Mme Maillat en a aussi, elle est au marché aux fleurs du cours Saleya les samedi et dimanches

Monique06600
22/05/2014, à Antibes

Répondre

J'ai 2 loropetalum ( 1 fire dance et 1 rubra). Ce sont de merveilleux arbustes qui ont fleuri sans discontinuer tout l'hiver (j'habite Antibes). Ils mériteraient d'être plus connus car ils sont difficiles à trouver;